L'Alpe

Oswald Ruppen

Entre deux mondes

J’apprécie votre revue car elle a découvert mon jardin secret alpin ! Elle explique ma vie comme « être alpestre ». J’ai en effet passé ma jeunesse dans le Haut-Valais, à Saas Grund, sous les 4 000 mètres des Mischabel. Pour découvrir le monde, j’ai dû quitter l’univers de ma vallée, pratiquant un tourisme universitaire entre l’Allemagne, Paris et l’école de photographie de Vevey. Et puis je suis revenu « chez nous », et c’est à Sion, la petite grande capitale du Valais, que j’ai commencé à exercer le métier de photographe-illustrateur, pour une revue touristique et culturelle, Treize Étoiles. Ce qui m’a permis de suivre les changements du vieux pays, dont témoigne l’ouvrage publié à la fin de ma carrière (ndlr : Le Valais entre deux mondes, 1999), dans lequel l’écrivain Maurice Chappaz écrit : « Oswald Ruppen a le rare mérite de transmettre la présence d’un pays en mutation qui perd parfois la tête mais grâce à lui gardera la mémoire. »

Oswald Ruppen, photographe, reporter et auteur d’ouvrages.

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).


Pour la France 18.00 
Ajouter au panier

Pour l'Europe 21.00 
Ajouter au panier