L'Alpe

L’Alpe 70 : Écoliers des montagnes

Feuilleter le numéro 70 de L’Alpe

(cliquez sur les flêches)


Le dossier

LE DÉBAT

Classes de neige et classes vertes

LAlpe-70-04-Éduquer-par-lalpeÉduquer par l’alpe

Une philosophie hygiéniste a conduit des millions d’enfants sur les sentiers de montagne dans les années 1950. Depuis, ces sources vertueuses se sont taries alors même que la montagne reste une fabuleuse école. Celle de la nature, dont les enfants d’aujourd’hui, véritables fleurs de béton, ont un besoin fondamental. Retour sur les politiques publiques et les initiatives citoyennes qui tentent de renouer un lien, hélas aujourd’hui très distendu. Par Claude Comet, créatrice d’Alpes Magazine, aujourd’hui élue de la Haute-Savoie.

Colporteurs en écriture

La plume au chapeau, les maîtres d’école ambulants descendaient des hautes vallées pour louer leurs services sur les marchés, pareils aux peigneurs de chanvre, aux marchands de fromage et aux aiguiseurs. Qui étaient ces colporteurs du savoir  ? En quoi sont-ils révélateurs d’une culture alpine  ? Par Anne-Marie Granet-Abisset, professeur d’histoire à l’université de Grenoble.

LAlpe-70-06-Le-tour-des-Alpes-par-deux-auteursLe tour des Alpes par deux auteurs

Les manuels scolaires nous en apprennent beaucoup sur la façon dont la société d’une époque se voit et se construit. Est-il sujet plus neutre que la géographie des Alpes, avec ses sommets et ses vallées  ? Pas si sûr… La comparaison de deux livres de lecture de la IIIe république, l’un laïque, l’autre catholique, est en ce sens assez édifiante. Par Christian Amalvi, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Montpellier.

Former les maîtres : une expérience alpine

Dormillouse, petit village des Hautes-Alpes, est un berceau originel de la formation des maîtres en France. Félix Neff, un pasteur protestant, y fonde en effet dès le début de XIXe siècle l’une des premières écoles normales du pays. Une démarche pionnière ! Par Loïc Chalmel, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Haute-Alsace.

LAlpe-70-09-Sur-les-bancs-de-la-fermeREPORTAGE

Sur les bancs de la ferme

La famille Rogeri a fait le choix d’enseigner elle-même à ses quatre enfants. Dont Calixte, 16 ans, un photographe en herbe déjà très talentueux qui a séduit la rédaction avec ses images. Le quotidien d’un enfant de fermiers dans le parc national du Mercantour. La transhumance a son rythme, l’école le sien. Comment concilier les deux  ? Par Caroline Audibert, journaliste et philosophe.

Au bonheur des objets-madeleines

Ils ont du charme, indéniablement, ces encriers, ces trousses et ces cartables issus des collections de quatre grands musées alpins (Bolzano, Genève, Grenoble et Innsbruck). Mais au-delà de la tendresse que chacun éprouve pour le parfum de l’enfance, que peuvent donc nous raconter ces objets sur l’école dans les Alpes au fil des siècles ? Par Federica Tamarozzi, ethnologue et conservatrice du patrimoine.

& aussi

LAlpe-70-10-Ouverture-&-aussiEXPOSITION

Jules Flandrin : le peintre et l’autochrome

En 1907, la couleur n’est plus seulement l’apanage des peintres, elle est désormais accessible aux photographes. Les frères Lumière commercialisent l’autochrome, la première technique de photographie diapositive couleur. Ce nouveau traitement ne pouvait qu’intéresser un peintre comme Jules Flandrin, dont les essais photographiques sont présentés dans une magnifique exposition au Musée dauphinois. Par Valérie Huss, historienne de l’art.

EXPOSITION

Fous de couleur

Année de la lumière oblige (ou hasard du calendrier !), le Musée gruérien de Bulle (Suisse) expose lui aussi des autochromes alpins. Avec un titre en clin d’œil au grand photographe américain Alfred Stieglitz qui déclarait dans la revue Photography en 1907  : «  Bientôt le monde sera fou de couleurs et Lumière en sera responsable.  » Par Christophe Mauron, conservateur au Musée gruérien de Bulle.

LAlpe-70-13-Carnets-dalpage-au-CervinREPORTAGE

Carnets d’alpage au Cervin

Garder des vaches sur les hauteurs de Zermatt ? Pas une sinécure ! Trois étés durant, une étudiante idéaliste (mais avec les pieds sur terre !) a expérimenté la vie de bergère-fromagère sur ces derniers alpages, au paradis du tourisme suisse. Entre petites joies et grosses fatigues. Un étonnant carnet. Un étonnant voyage. Par Manon Wallenberger, électron libre.

ALPES D’AILLEURS

Artistes ou scientifiques  ?

L’Himalaya fascinait les frères Schlagintweit. Les trois explorateurs munichois s’y aventurent entre 1854 et 1858. En bons scientifiques, ils en ramènent dessins et aquarelles qui se distinguent par leur grande précision et leur qualité artistique. Le musée du Club alpin allemand, à Munich, leur consacre une passionnante exposition. Par Stephanie Kleidt, historienne de l’art.

Les actus de L’Alpe

LAlpe-70-15-Ouverture-actusRencontres, livres, expositions, forum

Toute l’actualité culturelle de l’Europe alpine, de Nice à Vienne et de Genève à Ljubljana : rencontres, beaux livres, colloques, musées, expositions, gastronomie, cinéma, courrier des lecteurs, etc. Ces pages fourmillent de nouvelles !

2 commentaires pour “L’Alpe 70 : Écoliers des montagnes”

  1. vesco richard dit :

    Bonjour,
    J’ai demandé à ma libraire de vendre votre revue que je trouve magnifique. Notre village de Colmars-les-Alpes, situé dans les Alpes-de-Haute-Provence, dans le Haut-Verdon est très riche d’histoire et en rapport direct avec beaucoup de vos articles. Malheureusement la libraire à du mal à vous contacter. Librairie Les Pléiades 04 92 83 09 26
    En espérant vous voir en rayon dans mon village,
    Merci et bonne journée.

  2. Pascal Kober dit :

    Merci pour votre commentaire qui nous va droit au cœur. Étrange que votre libraire ait du mal à nous contacter car nous sommes plutôt bien référencés sur Internet. Notre représentant chargé de votre secteur va la joindre aussitôt que possible ? Et le cas échéant pour la faire figurer dans la liste de nos libraires-partenaires que nous publions dans chaque numéro de la revue.

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).