L'Alpe

L’Alpe 77 : Le vélo, petite reine de la montagne

Feuilleter le numéro 77 de L’Alpe

(cliquez sur les flêches)


À la une : création de Riccardo Guasco. Cet illustrateur italien, né en 1975 dans le Piémont, travaille notamment pour le magazine américain The New Yorker et pour Greenpeace mais aussi pour l’éditeur britannique Thames & Hudson ou encore l’hebdomadaire italien L’Espresso. Il a imaginé cette illustration pour le Maratona dles Dolomites, une course qui rassemble près de dix mille cyclistes issus de quarante pays et passe (en une seule journée !) par sept des principaux cols de ce massif alpin.

Le dossier

Vélorution  !

Le cyclotourisme suscite aujourd’hui un véritable engouement depuis l’Oisans jusqu’au Tyrol. Un succès, une diversification des pratiques et une démocratisation qui engendrent une révolution en profondeur dans l’aménagement touristique de la montagne et d’étonnantes façons de découvrir le territoire. Voire un nouveau rapport au corps, à la nature, au temps et… aux autres  ! Par Philippe Bourdeau, professeur à l’Institut de géographie alpine de Grenoble.

ALPES D’AILLEURS

Petit Grand Tour en Norvège

Une itinérance à vélo dans le sud-ouest du pays avec, pour tout bagage, les récits des voyageurs du siècle des Lumières qui faisaient leur Grand Tour en Scandinavie. C’est l’expérience tentée par l’auteur et par Lou, sa fille de onze ans. «  Aventure  »  : ce mot semble devenu trop grand aujourd’hui, alors qu’il ne reste plus de terra incognita. Pourtant, chacun continue d’explorer sa propre mappemonde. Et de faire l’école buissonnière… Par Mariette Nodet, historienne et enseignante en école primaire.

La particule élémentaire des cités alpines

Hier paysan, aujourd’hui bobo, le vélo est en train de devenir pour les métropoles européennes un atout à la fois économique, démographique et sanitaire. Et si loin de ne plus valoir un clou, le biclou et sa simplicité étaient une réponse aux multiples alertes à la pollution qu’endurent les villes alpines  ? Manifeste pour la nouvelle petite reine des centres urbains. Par Vladimir Vasak, grand reporter à Arte.

Hannibal, remonte ton col !

Les dessins de Pellos, avec l’Homme au marteau ou la Sorcière aux dents vertes, ont marqué des générations de lecteurs. Enfant, l’ethnologue Guillaume Lebaudy avait pour livre de chevet un supplément du quotidien L’Équipe sur l’anniversaire du Tour de France, illustré en partie par le père adoptif des Pieds Nickelés. Ce magazine lui fait découvrir non seulement les Alpes mais aussi la littérature vélocipédiste, depuis Antoine Blondin jusqu’à Cingria. Comme quoi, l’entrée en littérature peut aussi se faire en vélo…

Le vélo, facteur d’intégration  ?

Des immigrés italiens ont fait la fierté de leur communauté d’origine durant la première moitié du XXe siècle. Garin, Bottecchia, Binda… Leurs noms étaient scandés sur les routes de France. Mais quel rôle faisait-on jouer au sport  ? Un instrument politique d’affirmation identitaire  ? Les liens entre migration, compétition sportive et intégration forment une chaîne complexe à démêler. Par Stéphane Mourlane, historien et maître de conférences à l’université d’Aix-Marseille.

BELLES FEUILLES

Tatave, le gars du labo

Ode au cyclisme ou épitaphe cinglante, Forcenés est tout cela à la fois. Un soleil noir, un oxymore. En 2008, Philippe Bordas signe ce livre d’une incroyable force lyrique. L’auteur n’a que 23 ans lorsqu’il pousse les portes de la rédaction du quotidien L’Équipe et se fait embaucher comme chroniqueur sportif. Dans ce chapitre, il se souvient des heures passées dans l’ombre de Tatave, le gars du labo, à voir naître dans le révélateur le visage de ses forcenés.

Un petit air de soleil et de congés payés

Les spectateurs du Tour témoignent d’une grande ferveur populaire. Chaque année, c’est le même défilé carnavalesque qui se reproduit, avec ses rites, ses habitués et ses emplacements privilégiés. Notamment dans les Alpes où le show atteint un tel paroxysme que Philippe Gaboriau peut en décrire le déroulement par anticipation. Répétition générale au col de l’Izoard. Par Philippe Gaboriau, sociologue et chercheur au CNRS.

LES CURIOSITÉS DE SOPHIE

La petite reine fête ses 200 ans

Nous inaugurons dans ce numéro une nouvelle rubrique de la revue. Ce florilège de nos plus belles trouvailles dénichées au fil de l’élaboration de L’Alpe prend ici la forme d’un cabinet de curiosités dont la forme et le fond évoquent tout à la fois André Breton et Jacques Prévert avec son célèbre Inventaire chanté par les frères Jacques. Parole, ici, à Sophie la curieuse, éditrice de votre revue préférée…

& AUSSI

EXPOSITION

Le Trièves d’Emmanuel Breteau

Une montagne humaine… Ses photographies en noir et blanc subliment la relation des hommes à la nature  : point de ces agressions colorées qui hantent les amateurs de paysages et de panoramas. Un regard sur ce petit territoire situé au sud de l’Isère que le photographe veut faire partager. Par Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

PORTFOLIO

Paysages alpins en vibration

Éric Bourret, par une curieuse proximité avec la peinture, avance dans une œuvre très originale, où la photographie est indissociable de la marche et de l’effort qu’elle requiert en montagne. Une résidence en Isère proposée par le Musée dauphinois nous vaut ce résultat. Par Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

EXPOSITION

Pudeur et indécence sur les bords du lac

Le musée du Léman, installé au bord du lac à Nyon, ne pouvait que s’intéresser à la mode des bains. Après Wanted  ! La chasse aux canards, voici donc Plouf  !, une exposition qui retrace l’histoire de la baignade au pied des Alpes. Selon un mouvement de balancier proche de celui des marées, celle-ci a oscillé entre crainte et attirance, interdiction et conquête sociale, nudité et décence. Pour ménager bienséance, pudeur et envie de se baigner, tous les moyens sont bons… Par Lionel Gauthier, docteur en géographie de l’université de Genève et conservateur du musée du Léman.

Les actus de L’Alpe

Rencontres, livres, expositions, forum

Toute l’actualité culturelle de l’Europe alpine, de Nice à Vienne et de Genève à Ljubljana : rencontres, beaux livres, colloques, musées, expositions, gastronomie, cinéma, courrier des lecteurs, etc. Ces pages fourmillent de nouvelles !

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).