L'Alpe

L’Alpe 80 : La marche

Feuilleter le numéro 80 de L’Alpe

(cliquez sur les flêches)


À la une : c’est avec un sourire ironique à la commissure des lèvres que cette montagnarde porte ce malheureux peintre de paysage et tout son attirail pour lui faire franchir sans encombre un précipice sur deux rondins de bois. Cette lithographie au titre moqueur, «  Une occasion moderne de voyager  » (1858), est signée du peintre viennois Imre Maria Benkert (1825-1855), alias Kertbeny, à la santé fragile. Lors de ses courtes excursions en Haute-Autriche, en Styrie et dans les Carpathes, peut-être avait-il rencontré, voire fait appel aux services de porteurs, ceux qu’on appelle «  marrons  » dans les Alpes savoyardes. Cliché  : AKG images. Interprétation graphique : Hervé Frumy.

Le dossier

Je marche donc je suis

Longue histoire que celle de la marche dans les Alpes. Si nous en avons fait un loisir, sa fonction fut d’abord utilitaire. Paysans, bergers transhumants, bûcherons, colporteurs, ramoneurs, chasseurs, soldats  : combien de métiers avaient pour principal mode de locomotion la marche  ? Avec la naissance de la société du tourisme, la marche devient un sport bon pour la santé dont s’emparent les «  buveurs d’air  ». Par Guillaume Lebaudy, ethnologue.

L’art du bâton

Bourdons ou makhilas basques, cannes de marche autant qu’armes de défense, les bâtons ferrés forment l’équipement de base de ceux qui s’aventurent sur les chemins. Détournés de leur fonction première, certains, comme ce makhila ayant appartenu au syndicaliste Léon Jouhaux, sont devenus des objets d’ornement d’une troublante beauté. Par Jean-Loup Fontana, conservateur en chef du patrimoine.

BELLES FEUILLES

La marche, une invention littéraire  ?

De Conrad Gesner à George Sand, en passant par Rousseau et Goethe, la randonnée a donné naissance à quelques-unes des plus belles pages de la littérature. Comme si l’art de voyager et celui d’écrire étaient cousins. Miroirs du temps, elles témoignent chacune de la représentation de la marche à une époque donnée. Florilège. Par Claude Reichler, professeur émérite à l’université de Lausanne.

Chaussettes rouges et chemise à carreaux

Martine Segalen, anthropologue spécialiste de la famille, est aussi marathonienne et sociologue de la course à pied. Elle revient sur sa propre expérience de la randonnée en montagne dans les années 1970, quand celle-ci commençait à devenir un loisir de masse. Souvenirs d’excursions en famille…

Sors des sentiers battus !

Les artistes aiment nous chahuter les sens. Si on associe la marche aux sports et aux loisirs, elle est aussi pratiquée depuis toujours par des créateurs de toutes disciplines, de Jean-Jacques Rousseau à Yoko Ono. Autour de ce haut lieu du pop art que fut la Factory d’Andy Warhol, Lou Reed le disait déjà : Walk on the wild side ! Par Béatrice Josse, directrice du Centre national d’art à Grenoble (Magasin des horizons).

LE PORTRAIT

Ultime rencontre

Edmond Baudoin a passé une partie de son enfance dans la vallée de la Roya. L’été dernier, le dessinateur y a réalisé une série de portraits et de carnets de croquis, reportage vivant sur la situation des migrants. Au même moment, au même endroit, Mariette Nodet, historienne et enseignante en école primaire, achevait, avec sa petite fille Lou, une traversée des Alpes à pied du nord au sud. Cette croisée d’itinéraires l’a touchée. Au cœur. Portrait d’un colporteur d’humanités…

Sur le (très long) chemin de l’école

Marcher pour apprendre. Marcher sur des milliers de kilomètres. Marcher parfois pieds nus… Ils ont entre quatorze et seize ans et ils ont vécu l’enfer avant de traverser la montagne pour arriver dans ce petit village des Hautes-Alpes. Lætitia Cuvelier, écrivain et journaliste, les a accueillis sur cette étape de leur longue marche. Elle raconte…

& aussi

LE DÉBAT

Il faut sauver le musée alpin suisse

À Berne, une grande institution culturelle est aujourd’hui dans la tourmente. Nous avons souvent évoqué les remarquables expositions de ce musée qui, comme nous, porte un regard iconoclaste sur les cultures et les patrimoines alpins. Quel espace pour les trublions ? Et quelle place pour la montagne dans la société helvétique ? Par Bernard Debarbieux, professeur de géographie à l’université de Genève et Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

COUP DE GUEULE

Oublions ? Le fil de la mémoire sectionné

Chamonix a détruit, mi-octobre 2017, un élément unique de patrimoine industriel, technique et humain  : la ligne de service du col du Midi. Elle était l’ultime vestige de l’histoire des téléphériques pionniers qui débuta au tournant du XXe siècle et triompha en 1955 lorsque, grâce à elle, la plus haute remontée du monde gagna l’aiguille du Midi (3 842 mètres). Bennes de service, câbles et pylône sommital ont disparu. Par Pierre-Louis Roy, spécialiste de l’histoire du tourisme dans les Alpes.

PORTFOLIO

Les Alpes de Lartigue

Le musée de l’Élysée, à Lausanne, présente La vie en couleurs, une série d’images inattendues du grand photographe que chacun connaît surtout pour son noir & blanc… L’occasion de découvrir aussi sa tendresse pour les Alpes dans lesquelles il met souvent en scène ses personnages et notamment Florette, sa femme. Une exposition comme un hymne à la joie… Par Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe. Lire le texte intégral…

MON ALPE

L’étoffe des héros

Dans Ailefroide, Jean-Marc Rochette nous conte son adolescence entre Grenoble et haute montagne. Une aventure initiatique qui va transformer l’amateur d’alpinisme en futur grand nom de la bande dessinée. Hervé Frumy, notre directeur artistique, a partagé cette même passion pour une montagne formatrice. Madeleines…

Les actus de L’Alpe

Rencontres, livres, expositions

Toute l’actualité culturelle de l’Europe alpine, de Nice à Vienne et de Genève à Ljubljana : rencontres, beaux livres, colloques, musées, expositions, gastronomie, cinéma, etc. Ces pages fourmillent de nouvelles.

 

* *
*

 

NOUVEAU :
NOS NUMÉROS ÉPUISÉS DORÉNAVANT DISPONIBLES EN VERSION NUMÉRIQUE.
CLIQUEZ ICI…

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).