L'Alpe

L’Alpe comme vous ne l’avez jamais lue

 

Ici, vous pourrez feuilleter quelques-unes des plus belles pages publiées par la revue L’Alpe depuis près de 20 ans et lire les commentaires de nos lecteurs ou de confrères journalistes. L’esprit de L’Alpe est détaillé dans le texte qui suit ces pages à feuilleter, en prélude à un petit reportage vidéo diffusé par France 3 et un portrait radio de Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe diffusé sur France Bleu.

Feuilletez les plus belles pages de L’Alpe

(cliquez à droite, tout en haut ou en bas de page)

 

L’esprit de L’Alpe

À bien des égards, L’Alpe est un OVNI dans le monde de la presse et représente une belle aventure journalistique, totalement atypique en Europe. Inspirée par quelques grands ancêtres comme Le Chasse-Marée (revue d’ethnologie maritime, créée par Bernard Cadoret en… 1981 !) ou d’autres, plus régionaux comme Le Festin (patrimoine et culture en Aquitaine, créé par Xavier Rosan en 1989) ou 303 (la revue culturelle des pays de Loire, créée par Jacques Cailleteau en 1984), elle est aujourd’hui suivie avec beaucoup de bonheur par d’autres remarquables revues plus généralistes comme XXI (l’information grand format), 6 Mois (le XXIe siècle en images) ou encore Papiers (la revue de France Culture).

Lancé en 1998 par un éditeur grenoblois (Jacques Glénat) en collaboration avec une grande institution culturelle publique (le Musée dauphinois), ce trimestriel thématique veut faire partager au public, sous la responsabilité d’une équipe de journalistes, les recherches des scientifiques qui étudient l’arc alpin. En somme, porter un regard nouveau sur le monde alpin européen, sa diversité culturelle, ses patrimoines et bien évidemment son devenir. L’Alpe surprend par la pertinence de ses analyses (des textes de création confiés aux meilleurs spécialistes) et par la qualité, inégalée, de son iconographie qui dépasse les chromos pour s’intéresser à l’envers du décor.

Architecturée autour d’un dossier principal qui occupe environ 60 des 100 pages de chaque numéro, la revue utilise les apports des sciences humaines pour porter un regard inédit et (im)pertinent sur le monde alpin dans toutes ses composantes. L’Alpe décortique les cultures et les patrimoines de l’Europe alpine pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui. Elle dessine ainsi au fil du temps une carte de l’océan des savoirs.

L’Alpe est également attachée à l’actualité et à la prospective. En témoignent ces articles sur la montée des extrémismes politiques en Europe, ces numéros que nous avons consacrés aux enjeux géostratégiques des projets de grands tunnels ferroviaires entre la France, l’Italie et la Suisse ou encore au thème des résistances dans les Alpes.

Publiée et imprimée en région, L’Alpe est diffusée à l’international, en kiosques, en librairies et sur abonnement : France, bien sûr, mais aussi Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Luxembourg et Suisse et même jusqu’au Canada, au Maroc, en Nouvelle-Zélande, en Slovénie, en Tchéquie ou encore aux USA.

Un travail de longue haleine aujourd’hui attesté par près de quatre-vingts numéros parus (dont plusieurs sont aujourd’hui épuisés) et un attachement exceptionnel de la part de nos milliers d’abonnés dont 97 % nous sont fidèles depuis la création de la revue en 1998…

Une presse de qualité n’étant viable que grâce à ses lecteurs, de tout cœur, merci à vous !

Pascal Kober
Rédacteur en chef

Pour feuilleter des numéros en ligne, voir aussi notre rubrique « Numéros parus » dans le menu ci-dessus.

L’Alpe en vidéo

Emmanuel Thiéry, Marie Michellier et T. Huynh ont réalisé un petit reportage de 2′ 13″ présentant L’Alpe pour France 3 en mars 2012. À découvrir en cliquant ci-dessous :

L’Alpe en radio

Michèle Caron a réalisé un portrait radio de Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe pour France Bleu en mars 2011. Un entretien d’une vingtaine de minutes à écouter en cliquant ci-dessous :

Un florilège de L’Alpe

Un florilège des plus belles pages de la revue L'Alpe

Un florilège des plus belles pages de la revue L’Alpe

 

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).