L'Alpe

Trésors photographiques de la Société de géographie



tresors-geo.jpgOn ne le sait guère : notre Société de géographie (de Paris) est née plus de soixante ans avant la prestigieuse National Geographic Society (de Washington) et fêtera bientôt ses deux siècles d’existence. Dès juin 1822, elle publiait sa revue (illustrée à partir de 1897) et a compté, parmi ses adhérents, de grands noms comme Raoul Blanchard, Champollion, Chateaubriand, Gay-Lussac ou encore Théodore Monod. La plupart de ces scientifiques ont déposé le fruit de leurs recherches à la Société qui a confié l’archivage de ces centaines de milliers de documents (manuscrits mais aussi cartes, croquis, photographies, etc.) à la Bibliothèque nationale de France. C’est une saisissante sélection de plus de deux cent cinquante photos que révèle cet ouvrage collectif dont la vocation n’est toutefois pas d’être un simple beau livre d’images. Plusieurs chercheurs s’attachent en effet à mettre en perspective (géographique, mais aussi historique, ethnologique voire esthétique) chacun des documents présentés et de les légender de façon rigoureuse et précise, afin d’aller au-delà de la stricte beauté de la plupart d’entre eux. On voyage ainsi intelligemment dans la grande histoire de la découverte du monde par les photographes entre 1850 et 1910. Une magnifique production qui (paradoxalement ?) nous éclaire également sur la marche de la planète aujourd’hui.

Pascal Kober

Sous la direction d’Olivier Loiseaux. Éditions Glénat et Bibliothèque nationale de France. 240 pages. 34,99 €.



(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).