L'Alpe

Actualités

Ah, la vache !

22 février 2010

lalpe-48Le sommaire du numéro 48 de L’Alpe, daté printemps, qui paraîtra le mardi 23 février 2010, est dorénavant en ligne. Sur le site Internet de la revue, retrouvez tous les détails sur nos articles et nos auteurs ainsi que les bonnes adresses Internet de notre cybercolporteur. Bonne lecture !

Livres sur la montagne

19 février 2010

Ils ne sont pas très nombreux à chroniquer les livres « pour de vrai », la plupart de nos « confrères » se contentant généralement de copier-coller les communiqués de presse des éditeurs. Circulation circulaire de l’information qui, il faut bien le dire, ne présente guère d’intérêt pour le lecteur curieux… Saluons donc l’excellent travail (et la jolie touche d’humour potache) des rédacteurs du site livres.sur-la-montagne.com qui doivent par ailleurs faire partie des groupies de votre revue préférée ;-) Lire notamment leur regard décalé et délicieusement argotique sur nos derniers numéros en n’oubliant pas également de visiter les autres pages de leur riche site Internet pour trouver d’autres perles du même tonneau (de grave).

Pascal Kober

Site Internet

Genève ouvre un café-géo

4 octobre 2009

cafe geoLes cafés-géographiques, créés par Gilles Fumey au festival de Saint-Dié il y a plus de dix ans, essaiment et se rapprochent des Alpes avec une ouverture (la vingt-cinquième !) à Genève, au café du Marché (16, avenue Henri-Dunant) à l’initiative de Bernard Debarbieux (dont les lecteurs de L’Alpe connaissent la plume ; voir nos numéros 3 et 43) et Jean-François Staszak, tous deux géographes à l’université de Genève. Le jeudi 29 octobre 2009 à 18 h, le thème de la discussion sera (donc ?) « être Genevois quand les frontières vacillent ». Potentiellement passionnant. À noter également, la tenue d’un café-géo à Lyon, le mercredi 14 octobre, de 18 h à 20 h : « Quand les géographes se prennent au jeu : espace et jeux vidéo », au café de la Cloche (4, rue de la Charité, 69002 Lyon), avec Emmanuel Guardiola, Samuel Rufat et Hovig Ter Minassian.
Davantage d’informations sur le site Internet de l’association.

Gastronomies montagnardes à Chambéry

18 septembre 2009

Les chefs des tables de L'Alpe

Les chefs des tables de l'alpe avec Bernadette Laclais, maire de Chambéry, et André Gilbertas

Durant tout le mois de novembre 2009, six restaurateurs vont renouer avec une cuisine inspirée par les productions des hautes vallées. Aux menus : potage d’ail doux, escargots au pistou, tuile au Beaufort et noisettes ; velouté de potiron au lard croustillant et fine tartine de chèvre frais ; sushi de Beaufort et lavaret, palets de polenta et jeunes pousses ; mousseline de brochet à la fondue de jeunes poireaux ; grenadin de veau aux noix, cardon à la moelle ou encore poisson de lac, blinis de courge et diots au fromage de brebis, jus de viande. Cette intelligente initiative intitulée Les tables de l’alpe est pilotée par la ville de Chambéry en relation avec les sociétés d’économie alpestre de Savoie et de Haute-Savoie et la chambre d’agriculture. D’avance (miam !), on s’en pourlèche les babines…

L’Atelier, Gilles Hérard, 59, rue de la République, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 70 62 39.

Le Château de Candie, Boris Campanella, rue du bois de Candie, 73000 Chambéry-le-Vieux. + 33 (0) 479 96 63 00.

L’Hypothénuse, Hubert Bonnefoi, 141, Carré Curial, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 85 80 15.

La Maniguette, Patrick Turpin, 99, rue Juiverie, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 62 25 26.

La Marée, Philippe Lenain, 44, avenue Pierre Lanfrey, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 69 02 78.

Brasserie Le Z, Alain Zorelle, 12, avenue des ducs de Savoie, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 85 96 87.

Alpins des Amériques

7 septembre 2009

Le sommaire du numéro d’automne de L’Alpe, consacré aux grandes migrations transatlantiques des montagnards vers le Chili, le Mexique, la Louisiane ou encore la Californie, est en ligne sur notre site Internet. Découvrez-y nos compléments aux articles de la revue : textes intégraux du carnet d’un Piémontais chez les cow-boys et du voyage d’Émile Chabrand à México, deux thèmes musicaux au format mp3 offerts par Walter Liniger, notre bluesman helvétique, et aussi les bonnes adresses de notre cybercolporteur.

Le petit train dans la montagne

5 juin 2009

Le sommaire du numéro d’été de L’Alpe qui vient de paraître est en ligne. Vous y trouverez notamment l’éditorial, le résumé détaillé de nos articles (également en allemand, en anglais et en italien) ainsi que les «  plumes » de L’Alpe.

La face cachée du Léman

14 mai 2009
Festival international de chant du cygne. Plonk et Replonk.

Festival international de chant du cygne. Plonk et Replonk.

Les « mythes, légendes et sornettes » de Plonk et Replonk s’apprêtent à traverser le Léman pour aller s’exposer au musée du Chablais à Thonon. L’occasion, pour ceux qui n’auraient pu se rendre au musée du Léman de Nyon (canton de Vaud), de se rattraper  en visitant (ou revisiter car on en s’en lasse pas) cette exposition d’images et d’objets lémaniques détournés par les deux Suisses de La Chaux-de-Fonds, ces créateurs inclassables et inénarrables qui ont fait l’objet du portfolio du numéro 41 de L’Alpe. Comme d’habitude, sa majesté Helvetus IV, roi de Suisse, sera présent lors de l’inauguration, ce samedi 16 mai. À ne pas manquer ! On peut télécharger le guide du musée sur ce site Internet.
Et se rendre sur le site de Plonk et Replonk pour découvrir leur univers délirant… Fort appréciable en ces temps de morosité !
Jusqu’au 8 novembre 2009. France, Haute-Savoie, Thonon.
Téléphone : + 33 (0) 450 70 69 49
.

Un petit air de famille

6 mai 2009

lalpe001alpesmagazine117La « une » du numéro 117 d’Alpes Magazine (édité par Milan Presse), daté mai-juin 2009, ressemble étrangement à celle du numéro 1 de L’Alpe (édité par Glénat) paru en… octobre 1998 ! Mais nos lecteurs facétieux (et néanmoins perspicaces ;-) sauront, à coup sûr, retrouver les quelques menues différences entre ces deux excellentes photographies de Bertrand Bodin.

Pascal Kober

Le petit train dans la montagne

4 mai 2009

lalpe451Le prochain numéro de L’Alpe, daté été 2009, paraîtra le mardi 26 mai prochain et consacrera son dossier aux petites lignes ferroviaires de montagne, aux plus beaux sites et à la saga de leur construction. L’émission de télé Chroniques d’en haut revient, elle aussi, sur ce sujet avec l’un des auteurs de notre numéro, Pierre-Louis Roy. L’occasion de voir ou de revoir d’intéressants reportages et notamment un sujet très impressionnant sur la rude vie des agents SNCF du Mont-Blanc-Express en hiver ou encore cette plongée dans les travaux du long tunnel de base du Gothard entre la Suisse et l’Italie. Première diffusion le samedi 25 avril 2009 à 16 h 45 sur France 3 Rhône-Alpes-Auvergne. Rediffusions sur TV5 (réseau France, Belgique et Suisse) le lundi 4 mai 2009 à 8 h 30 et le mardi 5 mai 2009 à 11 h 30. Rediffusions sur TV5 Europe (hors France, Belgique et Suisse) le dimanche 3 mai 2009 à 11 h 30, le mercredi 6 mai 2009 à 5 h 30 et le jeudi 7 mai 2009 à 9 h 30. Rediffusions ultérieures sur TV5 Orient, États-Unis, Amérique latine, Asie et Afrique. Émission également disponible sur le site Internet de France 3, en téléchargement ou en streaming.

L’Alpe sur France Culture

13 avril 2009

Jacques Munier anime la seconde partie de l’émission À plus d’un titre consacrée à la littérature, à l’édition et aux sciences humaines sur France Culture. Le vendredi 17 avril, de 15 h 30 à 16 h, il reçoit Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe et Jean-Dominique Merchet, journaliste spécialisé défense au quotidien Libération qui signe deux articles du numéro actuellement en kiosque. L’occasion d’évoquer le thème des guerres en zones de montagne et le rôle des chasseurs alpins aujourd’hui ainsi que, bien sûr, les dix ans de L’Alpe, son histoire, mais aussi l’esprit des lieux, la nouvelle formule de la revue inaugurée avec ce numéro de printemps et… le vin jaune ! Tous les détails de l’émission en cliquant ici.

L’Alpe fête ses dix ans sur France Info

3 avril 2009

Marie Ameline, journaliste chargée de la rubrique consacrée à la montagne sur France Info, a dédié une émission à l’anniversaire des dix ans de L’Alpe en s’entretenant avec Jean Guibal, directeur éditorial de la revue.

L’Alpe sur France Bleu

16 mars 2009

Vous ne connaissez pas encore sa douce voix ? Allumez vos postes ! Dominique Vulliamy, rédactrice en chef adjointe de la revue, est en effet l’invitée de Marie Ameline, Jean-Michel Asselin et Alain Salomon pour évoquer le dixième anniversaire de L’Alpe dans Passion Montagne sur France Bleu Isère. Une émission à écouter en cliquant ici.

West side (of the Alps ;-) story

25 février 2009

 

Patrick Souillot, chef d'orchestre.

Patrick Souillot, chef d'orchestre.

L’orchestre symphonique universitaire de Grenoble dirigé par Patrick Souillot, avec les chœurs de la formation Est-West, donnera un West Side Story au Summum de Grenoble, les 6, 7, 8 et 10 mars prochain. Ce projet amateur (du latin « qui aime ») respire l’enthousiasme et la passion et implique de nombreux acteurs non-professionnels (étudiants, lycéens, apprentis, etc.). Nul doute que les concerts seront à la hauteur des répétitions auxquelles nous avons assisté. À ne pas rater, d’autant que l’œuvre de Leonard Bernstein n’a pas été montée en France depuis de nombreuses années et ne le sera vraisemblablement pas avant d’autres nombreuses années.

 

Pascal Kober

Précisions et réservations ici sur le site Internet de l’orchestre

Hommage à Maurice Baquet et Robert Doisneau

29 janvier 2009

Niché dans une rue étroite face au musée de Grenoble, Le Caffè Forté occupe une partie d’un ancien hôtel particulier du XVIIe siècle. Quelque vingt kilomètres au nord-est, à Freydières sur la commune de Revel (vallée du Grésivaudan), La Gélinotte a choisi un cadre plus champêtre. Ces deux restaurants réputés pour leur cuisine traditionnelle se partagent une exposition consacrée au grand violoncelliste Maurice Baquet (1911-2005), Ballade pour violoncelle et chambre noire. À partir de la collection personnelle de Marie Baquet, l’épouse de Maurice, cinquante-cinq photographies originales réalisées par Robert Doisneau rendent hommage au musicien, qui fut également alpiniste émérite et acteur de nombreux films et pièces de théâtre. L’image de l’affiche de l’exposition, qui met en scène Baquet face aux aiguilles de Chamonix (massif du Mont-Blanc), figurait également parmi celles que nous avions retenues pour le portfolio du numéro 13 de L’Alpe.
Jusqu’au 28 février 2009. France, Grenoble et Revel, Isère. Cette exposition sera également à l’hôtel du mont-Blanc à Chamonix en juillet et août prochains.
Tél. :
+ 33 (0) 476 03 22 83 (Caffè Forté), + 33 (0) 476 89 81 39 (Gélinotte).

Soirée de clôture exceptionnelle à La Gélinotte, le samedi 28 février prochain à partir de 19 h 30, en présence de Marie Baquet, d’Émile Allais et de quelques autres têtes d’affiche du monde de la montagne. Au menu : dîner, hommages à Maurice, duo violon et accordéon, projections d’extraits de films, petites madeleines, etc. Il est prudent de réserver (30 €).

Entendu sur France Culture

8 janvier 2009

tout-un-mondeTout un monde, l’excellente émission, curieuse et vagabonde, de Marie-Hélène Fraïssé sur France Culture, fera un clin d’œil à L’Alpe pour son dixième anniversaire, le dimanche 18 janvier prochain (de 15 h à 16 h 30). Cette édition du magazine des cultures et des identités en mouvement évoquera également le dernier roman de l’écrivain Philippe Claudel, le festival d’Autrans, les films que l’ethnologue Marianne Chaud a tournés au Zanskar, l’étonnant hôtel Weisshorn dans le val d’Annivers (Suisse) ou encore «  Terre Natale, ailleurs commence ici », l’exposition de Raymond Depardon et de Paul Virilio à la fondation Cartier. « Au-delà d’une certaine hauteur (au sens propre), les sociétés humaines se ressemblent. Frugalité, sociabilité (l’humain est rare, donc précieux), solidarité, goût de la liberté et de l’espace. Entre ceux qui choisissent librement le corps à corps sportif avec la paroi (la tribu des «  alpinistes  »), et ceux qui vivent en montagne depuis des millénaires (peuples des Alpes, des Andes, des Himalayas…), une véritable culture transfrontalière des montagnes du monde se dessine. » Une belle invitation pour cette émission centrée sur les cultures d’altitude.

Vu sur France 3

5 janvier 2009

À l’occasion de son dixième anniversaire, L’Alpe sera l’invitée de Laurent Guillaume sur France 3, dans Chroniques d’en haut pour un 358e numéro intitulé « Les Alpes, terres de culture ». L’occasion de revenir sur dix ans d’une aventure de presse hors du commun ainsi que sur quelques reportages d’archives (les amodiataires, les sonnailles, la foire de la Saint-Ours, etc.) réalisés pour une émission qui reste la dernière consacrée à la montagne sur les chaînes de service public. L’Alpe habitera donc l’étrange lucarne le samedi 10 janvier 2009 à 16 h 45 sur France 3 Rhône-Alpes-Auvergne.

Rediffusions sur TV5 (réseau France, Belgique et Suisse) :
• lundi 19 janvier 2009 à 8 h 30,
• mardi 20 janvier 2009 à 11 h 30.

Rediffusions sur TV5 Europe (hors France, Belgique et Suisse) :
• dimanche 18 janvier 2009,
• mercredi 21 janvier 2009 à 5 h 30,
• jeudi 22 janvier 2009 à 9 h 30.

Rediffusions ultérieures sur TV5 Orient, États-Unis, Amérique latine, Asie et Afrique.

Émission également disponible sur le site Internet de France 3, en téléchargement ou en streaming, après sa diffusion à l’antenne.

Le Festin

22 décembre 2008

Longtemps que nous n’avions évoqué la production de nos excellents confrères de la revue Le Festin, réalisée en Aquitaine et qui fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Leur numéro daté hiver 2009 nous fournit une excellente occasion de nous rattraper puisqu’il est intitulé « plaisirs d’hiver » et sous-titré « montagne et gourmandise ». Soit une belle place accordée aux sommets pyrénéens et aux articles qui succulent ; il est vrai que, du Périgord au pays basque, la région s’y prête à merveille. À découvrir pour soutenir l’action de toutes ces revues cousines qui refusent la médiocrité médiatique ambiante (voir mon billet du printemps 2007 ici).

Pascal Kober

La Salamandre

17 décembre 2008

Le dossier central du numéro d’hiver de cette remarquable revue naturaliste est tout entier consacré à la couleur rouge et à la façon dont les espèces (dont l’homme) la perçoivent et l’utilisent. Passionnant, ludique et intelligemment pédagogique.
Tél. : + 33 (0) 381 39 75 13. Site Internet

Le patrimoine culinaire suisse est en ligne

9 décembre 2008

Photo : Patrimoine culinaire suisse.

Nous l’évoquions sur ce site (voir ici) et dans les numéros 32 et 42 de L’Alpe, l’association Patrimoine culinaire suisse, située à Lausanne, élabore depuis 2005 un inventaire des produits alimentaires traditionnels du pays. Il vient d’être achevé, et une base de données en ligne gratuite permet désormais de découvrir les richesses gastronomiques suisses. Qu’il s’agisse des viandes, de la charcuterie, des fromages, de la pâtisserie ou bien des boissons, rien ne manque dans ce travail remarquable. Dans les vingt-six cantons, plus de quatre cents produits sont ainsi passés au crible à l’aide de fiches descriptives très complètes (certaines sont encore en cours d’élaboration) incluant notamment les ingrédients, la zone de production, l’histoire, les méthodes de fabrication et de préparation, et même des informations d’ordre économique. Le site se décline en quatre langues (français, italien, allemand et romanche), mais attention, selon le cas, les textes ne sont généralement disponibles que dans la langue la plus parlée dans le canton (français en Valais, allemand à Zurich, italien dans le Tessin, etc.).
Tél. : + 41 (0) 21 619 44 60. Site Internet

Le voyage de l’obélisque

28 novembre 2008

Entre autres petites merveilles, il faut lire, dans le numéro 210, daté décembre 2008, du Chasse-Marée, cet excellent article de Jean-Marie Homet sur la façon, maritime évidemment, dont on a transporté l’obélisque entre Louxor en Égypte et la place de la Concorde à Paris au début du XIXe siècle. Impressionnant !
La relation de cette information avec les Alpes ? Aucune. Nous aimons simplement vous parler des choses que l’on aime.

Vive la clairette !

26 novembre 2008

La clairette Jaillance, produite à la cave coopérative de Die (Drôme), publie un calendrier 2009 pétillant, enrichi de courts textes sur les travaux et les jours des vignerons, ainsi que des recettes. Fondateur de L’Alpe, André Pitte s’occupait de la fête de la clairette. C’est sa fille Véronique qui a mis en page… Une histoire de famille qui pétille !
9,90 €. Tél. : + 33 (0) 475 22 30 30.

Le numéro 43 de L’Alpe a paru !

25 novembre 2008

Sous-titré « Montagnes intimes », notre numéro d’hiver était d’autant plus attendu qu’il correspond à notre dixième anniversaire… Nous avons donc mis les petits articles dans les grands, en conviant tous nos auteurs (près de mille !) à participer à la fête. Scientifiques, enseignants, institutionnels, journalistes et photographes, une centaine de ceux qui font L’Alpe depuis ses débuts ont répondu et joué le jeu en nous narrant « leur alpe ». Et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, nous en avons également profité pour totalement rénover notre site Internet. Dès lors, à numéro et événement exceptionnels, comportement exceptionnel : nous avons mis en ligne tous les textes en intégralité, ceux qui sont publiés dans ce numéro comme ceux qui n’ont pu l’être faute de place.

Un Cairn en cadeau des 10 ans de L’Alpe

24 novembre 2008

Du 20 au 23 novembre, Chambéry accueillait le festival des métiers de montagne. Dans ce cadre, sous l’égide du club de la presse des Pays de Savoie, au centre des congrès du Manège, la deuxième édition des prix « Montagne – Philippe Révil », ancien journaliste et écrivain décédé en 2005, a récompensé le 21 novembre cinq lauréats dans quatre catégories. Philippe Descamps a reçu le prix de la contribution journalistique la plus engagée (article « La montagne victime des sports d’hiver », Le Monde diplomatique), France Harvois et Pierre Witt celui de la contribution la plus artistique (article « Le bout du tunnel, dans les entrailles du Lyon-Turin », Alpes Loisirs), Gilles Chappaz et Raphaël Lassablière le coup de cœur du jury (film Berhault), les deux prix spéciaux du jury étant respectivement attribués à Jean-Marc Eysseric (film Jeux olympiques d’hiver, 30 minutes d’archives) et Hubert Fabre (revue Ensemble dans le Beaufortain). Plus tard dans la soirée, la remise des Cairns distinguait cette fois quatre professionnels de la montagne dans un spectre plus large, soit Pierre Duffour (photographe), Claude Faure (président du directoire de la Société des Trois Vallées, Cairn d’honneur), France Rocourt (anesthésiste à l’hôpital de Grenoble, Cairn coup de cœur) et, ô divine surprise, Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe. Notre revue, qui fête justement son dixième anniversaire, a apprécié le cadeau…

Les métiers de montagne à Chambéry

14 novembre 2008

Durant quatre jours, le centre-ville de Chambéry (et notamment la zone autour des sites du Carré Curial, de l’espace Malraux, du centre des congrès du Manège et de la galerie Eurêka) va vivre au rythme du quinzième festival international des métiers de montagne. Outre un salon, des expositions et des rencontres, cette édition accueillera les 20 et 21 novembre les premières assises nationales du nordique. Enfin, le 21, sur fond de remise de quatre prix littéraires, la traditionnelle soirée des Cairns reviendra sur le dixième anniversaire de L’Alpe.
Du 20 au 23 novembre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 21 01. Site Internet

Salon du livre à Grenoble

13 novembre 2008

La dix-septième du salon du livre de régionalisme alpin, qui retrouve le superbe cadre de la bibliothèque de l’ancien musée de Peinture de Grenoble, a pour thème « La Résistance dans les Alpes ». Outre la traditionnelle remise du prix des libraires du Dauphiné, c’est l’occasion de profiter des offres de librairies modernes et anciennes (dont certaines proposent des pièces très rares), de croiser auteurs et éditeurs, et de participer à des rencontres lors de cafés littéraires conviviaux. En préambule et en parallèle du salon, un colloque intitulé « Les militaires dans la Résistance (1940-1944) en Dauphiné-Savoie » sera organisé sur deux jours à l’Institut d’études politiques (le 20 novembre) et à l’auditorium du musée de Grenoble (le 21). Des thématiques directement liées au numéro 44 de L’Alpe, consacré aux guerres alpestres, à paraître au printemps 2009.
Du 21 au 23 novembre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 51 57 98. Site Internet

Abonné(e)s chouchouté(e)s

2 novembre 2008

Claudine Daulte est maquettiste à Lausanne et met notamment en page les excellents ouvrages des éditions Antipodes. Elle vient tout juste d’ouvrir son propre site Internet. Pour tout savoir des activités professionnelles d’une abonnée historique de L’Alpe ;-)

Le cochon en fête à Morzine

30 octobre 2008

Ce week-end, la station de Morzine sert à nouveau de cadre à la traditionnelle fête du cochon. Autour de la gastronomie du terroir, cette manifestation conviviale propose moult animations dont des concerts, des rencontres, des ateliers, des expositions animales, des démonstrations de fabrication, des stands professionnels et, bien entendu, de nombreuses possibilités de dégustations. Autour du cochon proprement dit, soulignons les porcelets et porcs charcutiers du Chablais à la boucherie Dominique, la présentation de livres autour du cochon à la bibliothèque municipale, la conférence « Le porc d’alpage, un créneau trop méconnu » animée par Pierre Lachenal, directeur de la Société d’économie alpestre, et la vente de porcelet à la broche au restaurant La Chamade. Le chef de cet établissement, Thierry Thorens, organisateur de cette fête du cochon et auteur en 2007 chez Glénat de L’Almanach des Alpes gourmandes, donnera d’ailleurs une belle place au dernier numéro de L’Alpe, intitulé « Cochons et cochonailles ».
Les 1er et 2 novembre 2008. France, Haute-Savoie, Morzine.
Tél. : + 33 (0) 450 79 13 91. Site Internet

La GéoGraphie se met en quatre

29 octobre 2008

Le quatrième numéro de la nouvelle formule de La GéoGraphie est sous-titré « Guerres et conflits – La planète en danger » (le numéro 44 de L’Alpe, à paraître début 2009, traitera pour sa part les guerres dans les Alpes). Notamment au travers de la cartographie, la géographie a toujours tenu un rôle essentiel dans l’élaboration des stratégies guerrières. Si au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, Napoléon a sans doute incarné au mieux ce sens de la « stratégie du terrain » (pour reprendre le titre de l’article qui lui est consacré), ce numéro s’arrête également sur des problématiques plus récentes. En effet, face à l’évolution actuelle de la planète (urbanisation, climat, nouvelles technologies), ne doit-on pas redouter des guerres de l’eau, des finances, des ondes ou encore de l’intelligence ? Le sommaire, dont la version complète se consulte ici, propose également des sujets historiques (un portrait du géographe et explorateur sir Richard Francis Burton, une évocation de l’armure du samouraï), un portfolio exceptionnel à l’occasion des vingt ans du festival de photojournalisme Visa pour l’image, enfin l’habituel article extrait d’un ancien numéro de cette revue fondée en 1822.
La GéoGraphie. Nouvelle formule de la revue de la Société de géographie, réalisée en association avec les éditions Glénat et l’Institut géographique national. Numéro 4/1531, automne 2008. 100 pages. 6,90 €.

Bonnes tables de l’alpage

28 octobre 2008

Le festival international des métiers de montagne se tiendra à Chambéry du 20 au 23 novembre prochain, et nous y reviendrons ultérieurement sur ce site. En préambule, l’association Chambéry Promotion, les sociétés d’économie alpestre des Savoies et sept restaurateurs chambériens, en partenariat avec les éditions Glénat, proposent les tables de l’alpage (inspirées d’une idée originale d’André Pitte, fondateur de L’Alpe). Durant près d’un mois, autour d’alpagistes et d’invités prestigieux (des chefs venus de tables régionales réputées), ces restaurants mettront à leur menu les produits des alpages, connus et moins connus, le temps de rencontres conviviales ayant également pour but de favoriser des échanges entre clients, producteurs et grands chefs. Voici la liste des sept restaurants participants et leurs invités.
Le Bœuf est dans le Pré. Patrick Turpin avec Boris Campanella (du Château de Candie à Chambéry-le-Vieux, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 62 66 74.
L’Hypoténuse. Hubert Bonnefoi avec Christophe Aribert (des Terrasses à Uriage, Isère). Tél : + 33 (0) 479 85 80 15.
La Marée. Philippe Lenain avec Michel Rochedy (du Chabichou à Courchevel, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 69 02 78.
La Maniguette. Patrick Turpin avec Boris Campanella (du Château de Candie à Chambéry-le-Vieux, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 62 25 26.
Le Z. Philippe Pastorino et Alain Zorelle. Tél : + 33 (0) 479 96 87.
Le Pause Café. Jean-Michel Palatin avec Jean Sulpice (de L’Oxalys à Val-Thorens, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 44 42 56.
La Brasserie du Théâtre. David Bruinaud avec Édouard Loubet (de La Bastide de Capelongue à Bonnieux, Vaucluse) . Tél : + 33 (0) 479 25 56 10.
Du 1er au 23 novembre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 21 01. Site Internet

Courchevel, quelle boucherie !

23 octobre 2008

En réalisant le numéro 38 de L’Alpe (« Qui va à la chasse… »), nous étions loin d’imaginer que le gibier puisse devenir lui-même chasseur. Pourtant, dimanche dernier, dans la station plutôt guindée de Courchevel, un sanglier s’en est pris à des biens humains. Tête baissée et canines dressées, bien peu respectueux du repos dominical, le bestiau a défoncé la devanture (malgré un double vitrage) de la boucherie-charcuterie Serva avant de dévaster totalement l’intérieur. Relatée dans l’édition du 22 octobre du Dauphiné Libéré, l’histoire ne dit pas s’il était en quête de quelque saint gras (de porc, bien sûr, voir le numéro 42 de L’Alpe), mais il n’a guère eu le temps de s’attarder. En effet, attiré par l’alarme, un valeureux Nemrod a surgi et abattu la bête d’un coup de fusil aussi précis que fatal. Il est par ailleurs heureux que l’animal n’ait pas choisi l’établissement dudit chasseur, gérant pour sa part d’un magasin de porcelaine… Au final, la nature a imposé sa loi, et la vie a repris son cours normal dans la paisible station de Tarentaise. Et chez Serva, aux côtés de la terrine de lièvre, du jambon de Savoie et de la côte de bœuf, on trouve désormais de la hure à l’étal.
France, Savoie, Courchevel.

Au bon goût d’Arêches-Beaufort

9 octobre 2008

L’affiche du salon.

Précédant comme chaque année la semaine nationale du goût (du 13 au 19 octobre, sept cents manifestations en France, voir ici), le salon des sites remarquables du goût d’Arêches-Beaufort. Au programme de ce week-end consacré à la gastronomie du Beaufortain et d’ailleurs : une randonnée guidée autour de Beaufort, une visite du village, une conférence en présence de Slow Cities (émanation de Slow Food, cette association qui défend les produits du terroir dans le cadre du respect de l’environnement), une rencontre (Survivre, Se nourrir et savourer – une histoire des nourritures en montagne et d’ailleurs), et bien sûr de nombreuses possibilités de restauration et de dégustation sur des stands rassemblés sur un salon et dans les restaurants. Soulignons enfin une offre spéciale à l’occasion du salon, un week-end au tarif très raisonnable de 204 € pour deux personnes, comprenant l’hébergement pour deux nuits en meublé, une visite-dégustation (fromages, confitures, épices), une randonnée d’une demi-journée, une visite de Beaufort et un repas. Réservation : + 33 (0) 479 38 12 90.
Les 11 et 12 octobre 2008. France, Savoie, Arêches-Beaufort.
Tél. : + 33 (0) 479 38 37 57. Site Internet

Le mangeur, la montagne

6 octobre 2008

C’est le nom d’un site Internet géré par l’OCHA (Observatoire Cniel des habitudes alimentaires), qui s’intéresse à nos montagnes sous de nombreuses formes, en mettant l’accent sur le patrimoine naturel, la culture, l’élevage et l’agroalimentaire. Ce site en phase évolutive vaut vraiment la visite : il évoque les origines et l’histoire de la montagne, il la définit au travers des écrits passés et récents, de sa géographie et de sa géologie. Sous le thème Vivre la montagne, il s’attarde sur la valorisation d’une filière alimentaire et culinaire de qualité en faveur du développement territorial en montagne. Tous les massifs français sont concernés, mais les Alpes tiennent une belle place, avec également des incursions en Italie, en Suisse et en Allemagne. Au chapitre du dossier thématique actuellement en ligne, un secteur cher à L’Alpe (voir notre numéro 11), Les routes des fromages de montagne. Soulignons enfin la riche liste des ressources documentaires (bibliographie, dossiers téléchargeables et entretiens) et des liens Internet renvoyant vers des publications, des professionnels, des associations, des musées, etc.
Site Internet

Fontaine en montagne

26 septembre 2008

C’est une (bonne) habitude depuis vingt et un ans : la ville de Fontaine, en banlieue grenobloise, organise le festival Fontaine en montagne. Le programme très copieux s’articule autour de soirées thématiques à la salle Edmond-Vigne (voyages, explorations, concerts, nuit du cinéma, forum des métiers et de l’emploi), mais d’autres événements se déroulent dans la localité. À noter, à l’espace municipal d’art contemporain le Vog, l’exposition de photographies (Fragments de vie) de Guy Martin-Ravel, qui a collaboré à plusieurs numéros de L’Alpe et qui prépare également un livre pour les éditions Guérin.
Du 3 au 18 octobre 2008. France, Fontaine, Isère.
Tél. : + 33 (0) 476 28 76 03 ou 22. Site Internet

Quand le Vercors s’embrase… Photo : Guy Martin-Ravel.

Barde de la cochonnaille

8 septembre 2008

Philippe Roman, auquel nous consacrons un portrait dans le dernier numéro de L’Alpe, est à la fois cuisinier, comédien et poète. Il propose régulièrement des dîners-spectacles, véritables spectacles gustatifs et rabelaisiens (Cochons, rimailles et ripailles) durant lesquels il agrémente le service d’interventions poétiques. Ses deux prochains dîners-spectacles se tiendront le 26 septembre (et non le 16 comme mentionné par erreur dans L’Alpe) au château de Sassenage (Isère) et le 11 octobre à la salle communale de Champagne-en-Valromey (Ain). Réservation conseillée.
Le 26 septembre et le 11 octobre 2008. France, Isère et Ain.
Tél. : + 33 (0) 438 02 12 04 (Sassenage) et + 33 (0) 479 87 51 04 (Champagne-en-Valromey).

Ötzi a des ancêtres

22 août 2008

À 2 756 mètres d’altitude dans les Alpes bernoises, à proximité du col de Schnidejoch, un glacier a fait l’objet entre 2003 et 2007 de fouilles qui ont permis de ramener trois cents objets remontant à la préhistoire. Les scientifiques viennent d’établir à l’École polytechnique fédérale de Zurich la datation précise d’une partie de ces pièces, révélant hier 21 août qu’elles étaient vieilles de 6 500 ans. Une information d’importance car il faut se souvenir qu’Ötzi, la célèbre momie des glaces découverte en 1991 dans les Dolomites italiennes, était « seulement » âgée de 5 000 ans. Plus vieux que prévu, les vestiges du Schnidejoch (bouts de vêtements et de chaussures, épingles, flèches, carquois) sont donc bien les plus anciens témoignages d’une activité humaine jamais trouvés dans les Alpes. Ainsi, 4 500 avant notre ère, à l’âge dit de la pierre polie, l’homme franchissait déjà les cols d’altitude dans l’arc alpin, bénéficiant alors d’un climat suffisamment doux qui lui évitait d’affronter les passages glaciaires pour lesquels il n’était pas équipé.
Le 21 août 2008. Suisse, Berne.

Fragment de chaussure en cuir avec les œillets et le lacet.

Festival Berlioz

19 août 2008

C’est parti pour le festival Berlioz de La Côte-Saint-André, qui propose vingt-deux concerts à dominante classique (à signaler toutefois trois spectacles consacrés à l’opéra les 19, 27 et 30 août, et un autre aux ballets russes le 26 août). Tous les spectacles se déroulent en différents lieux de La Côte-Saint-André (dans les rues, au cinéma le Club, sous le chapiteau de l’opéra-théâtre et au château Louis-XI) et dans les églises des environs.
Du 19 août au 1er septembre 2008. France, Isère, La Côte-Saint-André.
Tél. : + 33 (0) 474 20 20 79. Site Internet

Une scène de l’édition 2007. Photo : festival Berlioz.

Le numéro 42 de L’Alpe a paru !

19 août 2008

Sous-titré « Cochons et cochonnailles », le dernier numéro de la revue des cultures et des patrimoines de l’Europe alpine arrive ainsi à bon porc… Huit articles évoquent le porc de l’alpe, ses mœurs, sa vie, les méthodes d’élevage, les professionnels qui en tirent les spécialités qui font le bonheur du gourmet, alors qu’une enquête passionnante nous mène en Suisse à la découverte d’une race unique et attachante, le cochon laineux. Ce numéro contient également hors thème un portfolio et des articles consacrés à Mario Rigoni Stern (récemment disparu), à la saga des soupes Maggi, au télégraphe Chappe et au safran de Mund.

Le blues des montagnes

17 juillet 2008

Jusqu’au 25 juillet prochain, le festival musical Les allées chantent visite plusieurs sites remarquables du patrimoine de l’Isère (musées, parcs et châteaux). Dès ce samedi à 20 h 30, au musée de la Mine Image à La Motte-d’Aveillans (près de la Mure, en Matheysine), il ne faudra pas manquer les Mountain Men. Ces hommes de la montagne forment un duo original composé de l’Australien Ian Giddey (dit Barefoot Iano car il ne supporte aucune chaussure quand il se produit sur scène) et du Chartrousin Matthieu « Mister Matt » Guillou. Voix grainées, guitares expressives, harmonica tout en nuances (et même parfois un zeste de flûte !), les Mountain Men délivrent un blues d’inspiration terrienne hautement évocateur. Dans un autre registre (chanson française), le musée EDF Hydrelec de Vaujany (Grandes-Rousses) accueillera le 25 juillet François Thollet et Xavier Machault.
Jusqu’au 25 juillet 2008. France, Isère.
Tél. : + 33 (0) 476 24 92 24. Site Internet

Les Mountain Men le 27 février 2008 à la Chaufferie, une salle de spectacles grenobloise. Photo : Vincent Azas.

Éloge de la plonkitude

26 juin 2008

Si vous avez aimé l’irrésistible portfolio (« Rions un peu ! ») consacré aux œuvres de Plonk et Replonk dans le dernier numéro de L’Alpe, alors vous aimerez l’exposition présentée par ces mêmes créateurs au musée du Léman à Nyon. Sous un titre évocateur (La face cachée du Léman – Mythes, légendes et sornettes), elle montre quatre-vingt illustrations sur le thème du lac, bien entendu toutes caractérisées par l’humour décalé des auteurs. L’exposition s’accompagne en outre de quelques manifestations concoctées par ces mêmes artistes. Ainsi, on ne manquera pas durant le festival des Arts vivants (du 13 au 23 août) la performance des Briseuses de tympans, les bruiteuses professionnelles de Plonk et Replonk, ou la « bétonnade » des nains de jardin pendant les Journées du patrimoine (13 et 14 septembre). Enfin, l’état-major de Plonk et Replonk nous invite à découvrir sur son site Internet trente-quatre nouvelles cartes postales inédites et en couleurs, « illustrations didactiques qui traitent du lac Léman, du monde en général et de certains aspects de l’univers… »
Jusqu’au 25 janvier 2009. Suisse, Nyon, Vaud.
Tél. : + 41 (0) 22 361 09 49. Site Internet

La première mouette qui a réussi à franchir le mur du son, le 6 juin 1974.

Festival de l’arpenteur

18 juin 2008

Dans le massif de Belledonne, le village des Adrets reste le centre névralgique d’un festival marqué du sceau de l’originalité, celui de l’arpenteur. Sur le thème « Théâtre pentu et parole avalancheuse », l’association Scènes obliques a concocté cette année encore un programme très créatif, fait de lectures et autres « espiègleries » : théâtre sportif, danse verticale, marche-écriture, ascension poétique, concert festif et autre banquet pentu…
Du 27 juin au 5 juillet 2008. France, Isère, Les Adrets.
Tél. : + 33 (0) 476 71 16 48. Site Internet

L’affiche du festival.

Premières images de montagne

18 juin 2008

Il reste quelques jours pour aller admirer l’exposition Aux origines de la photographie de montagne, qui se tient au cabinet d’arts graphiques du musée-château d’Annecy. À partir de 1850, sous l’impulsion de Daniel Dollfus-Ausset et d’abord dans un but scientifique, les premières grandes « dynasties » de photographes (Bisson, Tairraz) prennent des clichés novateurs et spectaculaires en altitude, à une époque qui correspond également à la naissance de l’alpinisme. Outre des œuvres issues des collections du musée-château, elle montre une trentaine de photographies principalement réalisées par deux éminents spécialistes : le Français Gabriel Loppé (1825-1913), sans doute le premier à pratiquer à la fois la peinture et la photo en montagne, et son beau-frère le Britannique James Eccles (1838-1915), brillant alpiniste auquel on doit de belles premières ascensions dans le massif du Mont-Blanc. Voir également le numéro 39 de L’Alpe, consacré à la photographie.
Jusqu’au 28 juin 2008. France, Annecy, Haute-Savoie.
Tél. : + 33 (0) 450 33 87 31.

De gauche à droite : le Cervin, la dent d’Hérens et la dent Blanche. Photo : Gabriel Loppé.

Les Estivales du château à Chambéry

1 juin 2008

Le Conseil général de la Savoie organise depuis plusieurs années une animation d’été dans la cour d’honneur du château des ducs de Savoie en plein cœur de Chambéry. Cette année, le programme des Estivales du château est particulièrement alléchant avec (entre autres) cinq concerts qui raviront les amateurs de jazz et de blues :
Lucky Peterson, le vendredi 20 juin,
Al Jarreau, le jeudi 3 juillet,
Dianne Reeves, le mercredi 9 juillet,
Susheela Raman, le jeudi 17 juillet,
et pour finir, une soirée Gershwin et Bernstein, le jeudi 24 juillet, avec l’Orchestre symphonique de jeunes de Belgorod.
Précision importante : ces concerts sont gratuits (dans la limite des trois mille places disponibles).
Programme complet sur le site Internet du Conseil général.

Pascal Kober

Une nuit aux musées

16 mai 2008

Initiative du ministère français de la Culture et de la Communication, la nuit des musées 2008 se déroulera ce samedi. Ce projet, qui ne concerne pas seulement la France mais l’Europe entière (quarante pays en 2007), propose des événements gratuits dans plusieurs centaines de musées. Le programme détaillé est disponible sur ce site Internet.
Le 17 mai 2008. France et Europe.

Parlons des lacs

14 mai 2008

Parallèlement à la sortie fin mai de notre prochain numéro consacré aux lacs alpins, L’Alpe et l’association Montanea proposent sur ce thème un colloque au centre des congrès le Manège à Chambéry. De 9 h à 12 h 30, des intervenants dont des auteurs d’articles dans la revue évoqueront la faune, la flore, les représentations picturales et l’empreinte de l’homme dans les paysages lacustres.
Le 10 juin 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (00) 479 60 21 01. Site Internet

Le lac Blanc (2 352 m), dans les Aiguilles-Rouges face au massif du Mont-Blanc. Photo : Antonin Gallois.

Littérature du voyage en montagne

5 février 2008

Dans l’enceinte de l’université Paris-Sorbonne, le Centre de recherche sur la littérature des voyages (CRLV) organise à la Maison de la recherche un séminaire sur la littérature de la montagne, en mettant l’accent sur le voyage. Dans le cadre du programme du second semestre 2007/2008, il est encore possible d’assister à huit journées thématiques.
– Le 11 mars : « Les Tatras polonaises – Voyages, littérature et imaginaire, XVIIIe-XIXe siècles ».
– Le 18 mars : « La construction du savoir à la Renaissance entre héritages, expériences viatiques et découvertes des Alpes ».
– Le 25 mars : « Transparence et opacité du paysage montagnard. Ramond de Carbonnières et l’exploration des Pyrénées au tournant des XVIIIe et XIXe siècles ».
– Le 

1er avril : « Voyage et découverte de la haute montagne à la fin du XVIIIe siècle ».
– Le 

8 avril : « Enthousiasmes et réticences – Les écrivains au Mont-Blanc entre 1800 et 1870 ».
– Le 

15 avril : « Présentation du projet Viaticalpes ».
– Le 

6 mai : « Conclusions ».
– Le 

7 mai : « Journée d’études – Le voyage en Inde (XIXe-XXe siècle) ».
Plusieurs intervenants lors de ces journées (Étienne Bourdon, Claude Reichler et Alain Guyot) sont également auteurs d’articles dans le numéro 36 de L’Alpe, qui a justement pour thème le voyage dans les Alpes.
Jusqu’au 7 mai 2008. France, Paris.
Tél. : + 33 (0) 153 10 58 65. Site Internet

Livre : Le Chabichou ou la montagne apprivoisée

24 janvier 2008

51mldkh4y6l_ss500_.jpgDans le numéro 38 de L’Alpe, où Michel Rochedy signe un article sur la cuisine de la chasse, nous annoncions la parution de ce livre, sous-titré Michel Rochedy – Courchevel. À la tête du Chabichou (deux macarons au guide Michelin) à Courchevel en Savoie, le chef prépare une gastronomie raffinée toujours inspirée du terroir des montagnes. À l’issue d’un préambule historique, il étale une carte composée de soixante recettes. Nombre d’entre elles ne s’adressent sans doute pas au novice, mais il faut souligner la grande clarté de la présentation (textes et photographies).
Textes Jean-Louis André, photos Philippe Barret. Éditions Glénat. 280 pages. 60 €.

Visions grenobloises

23 janvier 2008

img916.jpgLa plus grande ville des Alpes retrouve toutes ses couleurs avec l’exposition Grenoble – Visions d’une ville – Peintures, estampes, dessins, fin du XVIe siècle au début du XXe siècle, actuellement présentée au musée de l’Ancien Évêché. Environ cent œuvres réalisées par les plus grands auteurs (Turner, Flandrin, Debelle, Fantin-Latour, Jongkind, Achard, etc.) proposent d’analyser les origines et l’évolution du regard esthétique porté sur la ville sur près de quatre siècles. Parallèlement à cette exposition, les éditions Glénat viennent de publier un livre collectif portant le même titre (176 pages, 45 €) sous la direction d’Isabelle Lazier, également auteur d’un article dans le numéro 39 de L’Alpe. On oublie vite la couverture peu en phase avec l’esprit général pour apprécier l’ouvrage dont les reproductions remarquables ressuscitent les époques et réaniment nos souvenirs, alors que les textes de belle qualité prennent le temps de s’arrêter sur les illustrateurs et leurs techniques d’exécution.
Jusqu’au 14 avril 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 03 15 25. Site Internet

Jules Flandrin, Grenoble depuis la rive droite de l’Isère.

Immortels Tairraz

11 janvier 2008

carte_invit_2008_page_1.jpgL’ancien musée de peinture de Grenoble sert de cadre à l’exposition La saga Tairraz, qui revient sur le parcours de la famille Tairraz. Sur quatre générations, des origines de la photographie (Joseph tairraz a débuté en 1857 en réalisant des daguerréotypes) à l’aube des années 2000, les Tairraz s’imposent dans l’histoire parmi les meilleurs photographes de montagne et laissent une collection comprenant entre douze mille et quinze mille clichés. Toujours dans l’ancien musée et aux mêmes dates, la salle Matisse propose l’exposition + haut, qui met cette fois en scène les œuvres de photographes contemporains régionaux. Le numéro 39 de L‘Alpe, paru le 11 décembre dernier, est consacré à la photographie de montagne.
Jusqu’au 1er février 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 54 09 82. Site Internet

Travail du lait

20 décembre 2007

aulps.jpgÀ Saint-Jean-d’Aulps (Haute-Savoie), la partie du domaine de découverte de l’abbaye d’Aulps correspondant à la ferme monastique a été transformée en centre d’interprétation. Il présente l’exposition Au fil du lait, de la boille à la baratte, qui évoque les phases de transformation du lait avant l’apparition de la mécanisation. Le parcours est ponctué d’objets traditionnels et illustré de dessins réalisés par l’artiste local Félix Meynet et de photographies tirées du numéro 11 de L’Alpe (« L’or des alpages »).
Jusqu’en juillet 2008. France, Haute-Savoie, Saint-Jean-d’Aulps.
Tél. : + 33 (0) 450 72 15 15.

Pile et fesse

11 décembre 2007

ssp2007_1.jpgL’organisme suisse Swiss Press Photo vient de décerner son prix de la photographie de presse 2007 au cliché du Zurichois Michael Würtenberg, qui met en scène six cents personnages nus sur le glacier d’Aletsch (Alpes bernoises). En fait, l’auteur a profité de la venue du célèbre photographe américain Spencer Tunick (spécialisé dans les prises de vue de foules nues, voir son site), qui a pour sa part immortalisé les protagonistes de face. Würtenberg a choisi le côté pile et donc pris en quelque sorte la photo de Tunick à l’envers (on relève d’ailleurs non sans ironie que le portfolio du dernier numéro de L’Alpe s’intitule « Les Alpes à l’envers »…). Cela suffit au jury pour le récompenser, qui considère qu’il s’agit « d’une création brillante, captivante et significative du point de vue social ». Un avis qui ne fait pas franchement l’unanimité, notamment sur le forum du site watapou.free.fr. Les images primées dans les autres catégories sont visibles sur le site de Swiss Press Photo.

Photo : Michael Würtenberg.

Le numéro 39 de L’Alpe a paru !

11 décembre 2007

uneg.jpgLe dernier numéro de la revue des cultures et des patrimoines de l’Europe alpine s’arrête sur la photographie. Quelque douze articles reviennent sur les origines (avec notamment un sujet étonnant sur la découverte récente du plus vieux laboratoire du monde), sur la «  cohabitation  » entre représentation picturale et photographie au XIXe siècle, sur les premiers clichés en couleurs, sur les conséquences du numérique… Ce numéro contient également un portfolio exceptionnel de dix-huit pages, via lequel les meilleurs photographes contemporains de montagne s’expriment sur le thème des «  Alpes à l’envers  ».

La bonne image de L’Alpe

22 novembre 2007

Parallèlement au concours de la ville de Chambéry (voir ici) et à l’occasion de la sortie le 11 décembre de son prochain numéro consacré à la photographie, L’Alpe s’associe à Montanea pour organiser six jours auparavant le colloque public « Photographie et montagne ». De 9 à 13 heures au centre des congrès le Manège, des spécialistes (dont des auteurs d’articles dans la revue et des membres de la rédaction) interviendront sur de nombreux sujets autour de la photographie, du daguerréotype à l’image numérique. Réservation conseillée.
Le 5 décembre 2007. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (00) 479 60 21 01. Site Internet

La villa d’Océan

2 novembre 2007

villa.gifLe Pays roussillonnais (Isère) est réputé pour la présence de nombreux vestiges gallo-romains. Au sud de Vienne, l’ancienne capitale des Allobroges (d’où sa richesse en monuments antiques, voir le numéro 17 de L’Alpe), la commune de Clonas-sur-Varèze ouvre au public la villa de Licinius, qui recèle le plus grand tapis de mosaïque restauré de France, celui du dieu Océan (près de soixante-dix mètres carrés). L’équipement muséographique comprend également d’autres pièces comme des fragments de peintures murales, de pavements, de céramique et de vaisselle, constituant autant de témoignages de la vie aux IIe et IIIe siècles dans la région. Le propriétaire, Licinius, était membre d’une famille (Licinii) qui se consacrait au commerce fluvial.
France, Isère, Clonas-sur-Varèze.
Tél. : + 33 (0) 474 84 91 44.

La mosaïque de la villa de Licinius.

Les saveurs de Morzine

26 octobre 2007

bienvenue.jpgNous l’évoquions dans le numéro 38 de L’Alpe, et l’échéance est désormais proche : la première édition des Saveurs d’alpage se tiendra à Morzine début novembre. Organisées par la Société d’économie alpestre de Haute-Savoie, elles s’inscrivent dans la lignée de la Fête du cochon et des produits d’alpage, une initiative que l’on doit à Thierry Thorens, le propriétaire du restaurant La Chamade (site Internet), toujours à Morzine. Les Saveurs d’alpage favorisent une large découverte des produits locaux (avec toutefois un invité d’honneur « délocalisé », cette année le Valais) au travers de dégustations, d’ateliers de dégustations, de démonstrations, de conférences, d’expositions animales… Le programme complet se télécharge sur le site Internet de Morzine. Il convient également de signaler que Thierry Thorens est l’auteur avec le photographe Jean-Marc Blache de L’Almanach des Alpes gourmandes, à paraître le 13 novembre 2007, et qui sera dès lors chroniqué sur ce site des Nouvelles de L’Alpe. Enfin, rappelons que L’Alpe a souvent évoqué la gastronomie : voir les numéros 5 (« Vins, vignes et vignerons »), 11 (« L’or des alpages, fromages et fromagers »), 15 (« À table ! saveurs et savoirs ») et 32 (« Des mets et des monts »).
Les 3 et 4 novembre 2007. France, Haute-Savoie, Morzine.
Tél. : + 33 (0) 450 88 37 74.

Le restaurant La Chamade à Morzine.

Arêches a bon goût

10 octobre 2007

rdv-sitesgout.jpgPrécédant de quelques jours la semaine nationale du goût (du 15 au 21 octobre), le salon des sites remarquables du goût d’Arêches-Beaufort honore la gastronomie du Beaufortain, mais également bon nombre de spécialités et produits du terroir des autres régions de France. Au(x) menu(s), dégustations et restauration, démonstrations de fabrication, mais aussi randonnées (digestives ?) et visites guidées…
Les 13 et 14 octobre 2007. France, Savoie, Arêches-Beaufort.
Tél. : + 33 (0) 479 38 37 57. Site Internet

Chasseur de tête

28 septembre 2007

mauro_michael-special_500.jpgLe numéro 38 de L’Alpe, qui vient de paraître, a pour thème la chasse. Outre les formes les plus traditionnelles de cette pratique, il s’arrête également sur la prédation. Dans le genre, cette photo extrêmement spectaculaire n’a pas été prise dans les Alpes mais dans le parc national du Denali, en Alaska. Elle met en scène un grand prédateur parmi les plus impressionnants de notre planète, le grizzli. Ici, une femelle secoue la tête d’un caribou laissée étonnamment intacte par une meute de loups, afin de faire fuir un ours solitaire qui menace ses deux petits. Une fois le mâle en fuite, elle disparaîtra avec sa progéniture dans la forêt. En revanche, l’histoire ne dit pas si l’ourse a conservé le trophée de chasse pour l’accrocher dans sa grotte… Cette image réalisée par Marco Mauro (site Internet du photographe) fait partie des clichés primés lors du récent concours de photographie de montagne de Banff, au Canada, qui sont visibles ici.

La Suisse des saucisses

27 septembre 2007

metzgerei_kleinjpg.jpgL’association Patrimoine culinaire suisse, qui a son siège social à Lausanne, défend la gastronomie du terroir et vient d’achever un inventaire des viandes et charcuteries. Des « recherches saucissologiques » très poussées lui ont notamment permis d’établir qu’il existe aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix produits traditionnels de boucherie en Suisse. L’association ne se contente pas d’un simple recensement, elle s’arrête sur d’autres aspects, dont l’histoire, la cuisine, l’économie, la fabrication et la production. On apprend ainsi que le cervelas était au cœur d’une guerre des saucisses à la fin du XIXe siècle, que la diversité des produits passe par la lughanige tessinoise, le Mostbröckli d’Appenzell et la longeole genevoise, enfin que la saucisse de veau, la plus ancienne du pays, employait à l’origine de la viande et des boyaux de… porc ! Et ce n’est pas terminé, l’association consacrant désormais ses recherches à la pâtisserie et aux fruits. Les résultats de ces enquêtes feront l’objet en 2008 d’un livre ou d’une base de données. En attendant, le site Internet du Patrimoine culinaire suisse, décliné en quatre langues (français, italien, allemand et romanche) mérite une visite. Rappel des numéros de L’Alpe consacrés à la gastronomie : 5 («  Vins, vignes et vignerons  »), 11 («  L’or des alpages, fromages et fromagers  »), 15 («  À table ! Saveurs et savoirs  ») et 32 («  Des mets et des monts  »).
Suisse, Vaud, Lausanne.
Tél. : + 41 (0) 21 619 44 60. Site Internet

Photo : Patrimoine culinaire suisse, Ursula Sprecher.

Le numéro 38 de L’Alpe a paru !

25 septembre 2007

uneg.jpgLe dernier numéro de la revue des cultures et des patrimoines de l’Europe alpine ne pouvait laisser sa place au moment de partir à la chasse, qui vient d’ailleurs d’ouvrir partout en France. Quelque douze articles s’arrêtent sur les chasses préhistoriques, sauvages, médiévales et actuelles, sur le débat qui oppose les «  pour  » et les «  contre  » jusque dans l’alpe, sur une femme au fusil bien accroché, sur l’approche de nos principaux voisins alpins, sur d’alléchantes recettes… La couverture, le sommaire, l’éditorial, des extraits d’articles et des photos intérieures, c’est ici.

Photographions l’alpe

24 août 2007

Notre revue, dont le numéro 39 (hiver 2007) aura pour thème la photographie, est partenaire du concours photo consacré aux Alpes organisé par la ville de Chambéry. La remise des prix se déroulera le 5 décembre, à l’issue d’un colloque au centre des congrès le Manège. Il reste un peu plus de deux mois, jusqu’au 30 octobre précisément, pour s’inscrire au concours auprès de Chambéry Promotion, concours photo 2007, BP 1105, 73011 Chambéry Cedex.
Jusqu’au 30 octobre 2007. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 21 01.

Train à bon marché

23 août 2007

trieves.jpgInaugurée en 1878, la ligne de chemin de fer reliant Grenoble à Gap via Veynes vieillit bien. Preuve de sa vitalité, sur la base d’une collaboration entre la SNCF et les élus locaux, la portion entre Grenoble et Clelles (remarquable avec ses huit viaducs et ses dix-sept tunnels) sera accessible avec une réduction de 50 % lors des quatre derniers week-ends de septembre. Cette opération s’inscrit dans le projet « Le Trièves à portée de… train », et durant ces mêmes week-ends, la ville de Clelles organisera des manifestations pour favoriser la découverte de cette partie sud du Vercors : nombreuses randonnées thématiques et visites commentées, foire bio à Mens (treize kilomètres de Clelles) les 15 et 16 septembre, foire des métiers anciens le 23 septembre… L’office de tourisme de Grenoble consacre quant à lui une exposition au Trièves du 10 au 24 septembre 2007.
Les quatre week-ends de septembre 2007 à partir du 8. France, Isère.
Office du tourisme de Clelles : + 33 (0) 476 34 43 09.

Au fond à gauche, le mont Aiguille, sentinelle du Trièves, et à droite, le Grand Veymont, point culminant du Vercors (2 341 mètres). Une image publiée dans notre numéro hors-série « Vercors en questions ». Photo : Dominique Vulliamy.

In Valais veritas

21 août 2007

guerite.jpgLe vignoble valaisan est ponctué de petites habitations appelées guérites, fréquentées lors des vendanges. La plupart recèlent un carnotzet, une sorte de cave aménagée, dans laquelle famille et amis se retrouvent pour déguster le vin, accompagné de fromages et autres charcuteries. Durant plus de deux ans, le dessinateur Charles-André Meyer (alias Taddé) et les photographes Étienne Roux, Pierre-Marie Bonvin et Robert Hofer (voir ses images sur la chasse dans le numéro 38 de L’Alpe, à paraître le 25 septembre 2007) ont arpenté les vignes du canton pour réaliser des reportages sur cette tradition. Au château de Villa à Sierre (un des deux sites du musée avec la maison Zumofen à Salgesch), le musée valaisan de la Vigne et du Vin a mis sur pied l’exposition Guérites, ces cabanes dans les vignes, qui rassemble des œuvres de ces quatre artistes. Mais Sierre proposera d’autres événements autour du vin en cette fin d’été. Les 1er et 2 septembre, la ville organisera Vinea, le plus grand salon vinicole du pays : avant de profiter des dégustations et des festivités, il sera possible de découvrir le vignoble du canton en empruntant le sentier thématique de six kilomètres qui relie Sierre à Salgesch. Le 8 septembre, ce même sentier servira d’ailleurs de cadre à la Marche des cépages In vino veritas, au gré de laquelle trente-cinq propriétaires proposeront évidemment du vin, mais également des spécialités gastronomiques, de la musique et du folklore. Enfin, le 9 septembre, Salgesch sera le théâtre de la Journée européenne du patrimoine
, autour de la conférence-dégustation « Quand le bois sert à boire
 ». À la bonne vôtre…
Du 25 août au 30 novembre 2007. Suisse, Valais, Sierre et Salgesch.
Tél. : + 41 (0) 27 456 35 25 (château de Villa), + 41 (0) 27 456 45 25 (maison Zumofen).
Site du musée
Site de Vinea
Site de la Marche des cépages

Une guérite du vignoble valaisan.

Deuxième tango en Vanoise

14 août 2007

tango.jpgEn haute Maurienne, Val-Cenis réitère une expérience originale lancée l’an dernier, son festival de tango. Une façon inattendue d’établir une passerelle entre les Alpes et l’Argentine : six jours durant, les aficionados assisteront et/ou participeront à des concerts et des démonstrations, des stages de danse, des projections de films et des expositions, des conférences, des repas dansants…
Du 19 au 24 août 2007. France, Savoie, Val-Cenis.
Tél. : + 33 (00) 479 05 23 66. Site Internet

Glénat se distingue

13 août 2007

passy.jpgLe salon du livre de montagne, qui s’est achevé ce week-end à Passy, a remis son grand prix à In extremis (éditions Guérin), de Blaise Agresti, qui retrace l’histoire du secours en montagne au travers des principaux sauvetages effectués dans le massif du Mont-Blanc ces cinquante dernières années. Mais le groupe Glénat (site Internet) s’est également distingué, avec trois livres récompensés.
– Dans le cadre du grand prix du livre de montagne, Faux pas (éditions Glénat), de Jean-Yves Le Meur, obtient une mention spéciale du jury.
Être paysan en Vanoise (éditions Libris), de Pierre Witt et France Harvois, reçoit le prix mondial du livre d’images.
– Enfin, dans le cadre de ce même prix, La photographie à l’assaut des Alpes (éditions Glénat), de Frédéric Chevaillot et Daniel Léon, obtient une mention spéciale du jury.
Le palmarès complet de cette édition 2007, c’est ici.
France, Haute-Savoie, Passy.

Le génie des alpages…

6 août 2007

fmurrr1.jpg

… à la plage !

6 août 2007

fmurrr2.jpg

La GéoGraphie

21 juillet 2007

La nouvelle revue de géographie, conçue sur le même modèle que L’Alpe et sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs mois, sort tout doucement de l’ombre. C’est là.

Un îlot d’absurdie dans un monde déréglé

21 juillet 2007

Joli billet sur la Suisse publié dans l’excellent carnet de Pierre Assouline.

Pascal Kober

Papilles en fête

16 juillet 2007

diots.jpgJusqu’à la fin du mois d’août, les Fêtes gourmandes en Rhône-Alpes multiplient les rendez-vous gastronomiques dans les huit départements de la région. Il est impossible d’énumérer ici la centaine d’événements que comptent ces festivités, mais nous ne pouvons résister au plaisir de vous citer quelques exemples : les Bréchets de poulet le 5 août à Pont-de-Veyle (Ain), la Foire aux oignons le 29 août à Tournon (Ardèche), les Valauripailles le 27 juillet à Valaurie (Drôme), la Fête de l’alpage les 18 et 19 août à Gresse-en-Vercors (Isère), la Fête des myrtilles le 15 août à Sauvain (Loire), la Randonnée gourmande au clair de lune le 4 août à Aigueperse (Rhône), le Festival des vins de Savoie et des produits d’alpages le 17 août à Notre-Dame-de-Bellecombe (Savoie) et la Tartiflette géante le 15 août au Grand-Bornand (Haute-Savoie). On doit ces belles initiatives au Comité de promotion des produits agro-alimentaires de Rhône-Alpes (Comité R3AP).
Jusqu’au 29 août 2007. France, région Rhône-Alpes.
Tél. : + 33 (0) 472 76 13 40. Site Internet

Simplement cuits délicatement et à petits bouillons durant dix minutes (on démarre à l’eau froide), les diots aux choux, dits baujus, sont servis avec des pommes de terre à l’eau, une salade verte en entrée et de la tome des Bauges. Cette photo (© Yves Bobin – Musée dauphinois) provient du numéro 15 de L’Alpe, qui évoque tous les délices de la cuisine alpestre.

Patrimoine en Sud-Isère

13 juillet 2007

L’exposition du photographe Roberto Neumiller, Inventaire de plein pied, une galerie de portraits d’habitants du Valbonnais, de la Matheysine, du Beaumont et du pays de Corps, continue son parcours à travers ces cantons du sud de l’Isère. Après Pellafol (jusqu’au 22 juillet), elle sera visible tout l’été à la maison du parc des Écrins à Entraigues (Valbonnais). Ce très beau travail en noir et blanc s’inscrit dans le cadre d’un inventaire du patrimoine qui a pour originalité de prendre aussi en compte les gens vivant dans ce territoire (un petit article sera consacré à cette initiative dans le numéro 38 de L’Alpe, à paraître le 25 septembre 2007). La partie « inanimée » du patrimoine sera quant à elle exposée non loin, à la salle polyvalente du Périer. Rappelons que le portfolio du numéro 28 de L’Alpe témoigne aussi du regard humaniste de Roberto Neumiller, également auteur de Vercors, images intimes, aux éditions Glénat (chroniqué dans le numéro 37 de L’Alpe). Deux ouvrages édités par le service du patrimoine culturel (conseil général de l’Isère) accompagnent ces expositions.
Jusqu’au 9 septembre 2007. France, Isère, Entraygues et Le Périer.
Tél. Maison du parc : + 33 (0) 476 30 20 61.
Tél. Le Périer : + 33 (0) 476 30 22 81.

Fantin-Latour honoré en Suisse

12 juillet 2007

fantin.jpgLa fondation de l’Hermitage a mis sur pied l’exposition Fantin-Latour – De la réalité au rêve. Depuis le 29 juin dernier, on peut y admirer plus de 130 réalisations (peintures, dessins, lithographies) couvrant l’ensemble de l’œuvre historique de cet artiste né à Grenoble en 1836 et mort à Buré (Orne) en 1904. Inclassable, entre réalisme et impressionnisme, connu pour ses natures mortes mais également excellent portraitiste, Henri-Fantin Latour est un peintre essentiel du XIXe siècle. L’exposition s’accompagne d’un catalogue illustré de 192 pages.
Jusqu’au 28 octobre 2007. Suisse, Vaud, Lausanne.
Tél. : + 41 (0) 21 320 50 01. Site Internet

Roses, 1889, huile sur toile, 44 x 56 cm. Photo Alain Basset, musée des Beaux-Arts, Lyon.

Tous les livres sont à Passy

11 juillet 2007

passy.jpgAutour du thème « Roches et volcans », la dix-septième édition du Salon du livre de montagne nous donne rendez-vous sur le site de la commune de Passy. Au programme, des conférences, des tables rondes, des expositions, des films et des diaporamas présentés et animés par des spécialistes. Bien entendu, le salon conserve sa vocation première et propose de découvrir de nombreux livres, qu’ils soient neufs, anciens ou rares… Concernant les ouvrages récemment parus, durant trois jours, des auteurs recevront également le public sur les stands pour des séances de dédicaces. Enfin, comme chaque année, Passy décerne des récompenses, dont un Grand Prix, un prix mondial de l’image de montagne et un prix de la meilleure nouvelle de montagne.
Du 10 au 12 août 2007. France, Haute-Savoie, Passy.
Tél. : + 33 (0) 450 58 81 73. Site Internet

L’affiche du salon. Photo office de tourisme de Passy.

Kokoschka connaît la musique

9 juillet 2007

kokoschka.jpgDans le cadre de son vingtième anniversaire, la fondation Oskar Kokoschka du musée Jenisch à Vevey (canton de Vaud) accueille une exposition consacrée à l’artiste autrichien, axée sur les grands musiciens classiques du siècle dernier (Kokoschka et la musique). D’origine tchèque par son père mais né dans la petite ville autrichienne de Pöchlarn, le jeune Oskar Kokoschka (1886-1980) suit sa famille qui s’installe à Vienne vers 1890. Également écrivain, poète et auteur dramatique, il expose en tant que peintre au Kunsthaus de Vienne dès 1908, avant de découvrir la Suisse l’année suivante. Il appartient alors à une importante école expressionniste viennoise qui comprend notamment Gustav Klimt et Egon Schiele. Son parcours l’emmène ensuite en Allemagne (où il collabore régulièrement à la revue d’art Der Sturm avant la première guerre mondiale), puis dans le monde entier. Bien qu’il côtoie durant sa carrière les plus célèbres d’entre eux, Kokoschka ne s’intéresse pas aux seuls musiciens et multiplie les séjours en Suisse lémanique, nous laissant de belles peintures des paysages de la région (Lac Léman, 1957). En 1953, il se retire d’ailleurs à Villeneuve, au bord du lac, où il passe les vingt-sept dernières années de sa vie.
Jusqu’au 9 septembre 2007. Suisse, Vaud, Vevey.
Tél. : + 41 (0) 21 921 29 50. Site Internet

Pablo Casals, 1954. Photo ProLitteris, Zurich.

La poya du rocker

7 juillet 2007

Si Jimi Hendrix était né dans les Alpes, probablement aurait-il joué avec cette Fender Stratocaster décorée d’une authentique poya mettant en scène vaches et autres armaillis ! Ce modèle unique a été vendu mais le Guitar’s café de Lausanne (Suisse) propose bien d’autres instruments encore plus extravagants ! Une bonne adresse à ne pas manquer si vous vous rendez en villégiature sur les rives du Léman.

Pascal Kober

Musées pour noctambules

29 juin 2007

Chaque vendredi soir du 6 juillet au 30 août, deux musées grenoblois (Ancien Évêché et Hébert à La Tronche) proposent l’opération « Nocturnes au musée ». Il s’agit de concerts gratuits mettant en scène des artistes dans des styles très variés : musiques ethniques (tzigane, arménienne et brésilienne), danses et chants et traditionnels africains, formations de cuivres, jazz, gospel… Rappelons enfin que le musée Hébert présente jusqu’au 15 octobre 2007 l’exposition d’art contemporain Vue(s) sur jardin.
Du 6 juillet au 30 août 2007. France, Isère, Grenoble et La Tronche.
Musée de l’Ancien Évêché. Tél. : + 33 (0) 476 03 15 25. Site Internet
Musée Hébert. Tél. : + 33 (0) 476 42 46 12. Site Internet

Été particulier au Musée dauphinois

29 juin 2007

couvent.jpgDurant les trois mois de l’été 2007 (du 2 juillet au 30 septembre), le Musée dauphinois fait l’objet d’importants travaux, avec comme conséquence la fermeture au public des expositions. Il existe toutefois bon nombre d’alternatives pour les amateurs du site, qui auront le choix entre des parcours guidés sur les flancs de la colline qui accueille le musée, une exposition retraçant son histoire dans l’ancien couvent de Sainte-Marie-d’en-Haut, des concerts dans la chapelle baroque, mais aussi quelques belles surprises…
Du 2 juillet au 30 septembre. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 457 58 59 89 01. Site Internet

Le couvent de Sainte-Marie-d’en-Haut.

L’alpe sur les ondes

27 juin 2007

Durant neuf semaines cet été, la revue L’Alpe et RCF (Radios chrétiennes en France) Isère s’associent en créant « Les merveilles de l’alpe ». Cette chronique hebdomadaire s’appuiera sur un personnage, un événement, un site ou un monument appartenant au patrimoine culturel de l’Isère, dont elle évoquera les attraits tout en donnant des idées de découvertes dans la proche région. La chronique « Les merveilles de l’alpe » sera diffusée sur l’antenne de RCF (103.7 sur Grenoble et agglomération, 106.8 sur La Côte-Saint-André, Bièvre et Chambaran) chaque vendredi à 7 h 50, puis entre 12 h 03 et 12 h 30 dans le cadre de l’émission « Envie d’été ». Les trois premières chroniques s’arrêteront sur le sculpteur Émile Gilioli, la Maison des forges et moulins de Pinsot et le site des grottes de Choranche.
Du 6 juillet au 31 août 2007. France, Isère, Grenoble.
Tél. RCF Isère : + 33 (0) 438 38 00 10.

Laurence Revey en concert

27 juin 2007

revey.jpgLa chanteuse valaisanne, dont nous vous disions le plus grand bien dans cet article paru dans le numéro 22 de L’Alpe, vient de publier un nouveau disque et sera en concert cet été le samedi 30 juin à Lausanne, le samedi 7 juillet au Stimmen Festival de Lörrach (Allemagne), le samedi 28 juillet au Sfinks Festival d’Antwerpen (Belgique) et le samedi 11 août au Heitere Open Air de Zofingen (Suisse).
Site Internet de Laurence Revey

Le numéro 37 de L’Alpe a paru !

20 juin 2007

lalpe-37.jpgSous le titre Citadelles d’altitude, la revue trimestrielle étudie les déclinaisons du mot fort, et il est donc largement question de fortins, de forteresses et de fortifications, mais aussi d’enceintes, de bastions et autres bastilles. Derrière le silence de leurs murs épais, ces citadelles qui ponctuent les hauteurs des Alpes ont grandement influencé le cours de l’histoire à partir de la Renaissance. La couverture, le sommaire, l’éditorial, des extraits d’articles et des photos intérieures, c’est ici.

Trésors photographiques de la Société de géographie

19 juin 2007

tresors-geo.jpgOn ne le sait guère : notre Société de géographie (de Paris) est née plus de soixante ans avant la prestigieuse National Geographic Society (de Washington) et fêtera bientôt ses deux siècles d’existence. Dès juin 1822, elle publiait sa revue (illustrée à partir de 1897) et a compté, parmi ses adhérents, de grands noms comme Raoul Blanchard, Champollion, Chateaubriand, Gay-Lussac ou encore Théodore Monod. La plupart de ces scientifiques ont déposé le fruit de leurs recherches à la Société qui a confié l’archivage de ces centaines de milliers de documents (manuscrits mais aussi cartes, croquis, photographies, etc.) à la Bibliothèque nationale de France. C’est une saisissante sélection de plus de deux cent cinquante photos que révèle cet ouvrage collectif dont la vocation n’est toutefois pas d’être un simple beau livre d’images. Plusieurs chercheurs s’attachent en effet à mettre en perspective (géographique, mais aussi historique, ethnologique voire esthétique) chacun des documents présentés et de les légender de façon rigoureuse et précise, afin d’aller au-delà de la stricte beauté de la plupart d’entre eux. On voyage ainsi intelligemment dans la grande histoire de la découverte du monde par les photographes entre 1850 et 1910. Une magnifique production qui (paradoxalement ?) nous éclaire également sur la marche de la planète aujourd’hui.

Pascal Kober

Sous la direction d’Olivier Loiseaux. Éditions Glénat et Bibliothèque nationale de France. 240 pages. 34,99 €.

L’émouvant destin d’Eugénie Goldstern

15 juin 2007

goldstern.jpgL’exposition consacrée à Eugénie Goldstern (1884-1942), Être ethnologue et juive dans l’Europe alpine des deux guerres, a été conçue par le Musée dauphinois (Grenoble) et le Musée savoisien (Chambéry), où elle est présentée jusqu’au 5 novembre 2007. Native d’Odessa (alors en Russie), fuyant l’antisémitisme avec sa famille, la jeune Eugénie fait sa formation au musée d’ethnographie de Vienne (Autriche) au début du XXe siècle. Ses études de terrain sur les objets et le quotidien des Alpins, en Suisse, dans le val d’Aoste et surtout à Bessans, en Maurienne (où elle passe un hiver en 1913, voir le numéro 31 de L’Alpe), sont d’une grande originalité car il s’agit de la première recherche ethnographique fondée sur « l’observation participante ». Déportée en 1942, elle sera gazée. Cette découverte de l’œuvre d’Eugénie Goldstern s’accompagne d’un catalogue de 130 pages (13 €), tandis que l’ensemble de ses écrits, enfin traduits en français, seront bientôt publiés. Le Musée dauphinois accueillera à son tour cette présentation jusqu’en juin 2008.
Du 31 mai au 5 novembre 2007. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 33 44 48. Site Internet

L’affiche de l’exposition.

Histoires à remonter le temps

11 juin 2007

C’est le thème du nouveau numéro de la revue Carré Voiles, tout juste sorti des presses. Une merveille comme à son habitude.

Pascal Kober

Numéro 9, daté juin-juillet-août 2007. 100 pages. 20 €. Disponible en kiosques et sur abonnement. Site Internet

Rencontres photographiques en Oisans

4 juin 2007

bourg.jpgSous l’égide du parc national des Écrins, les premières Rencontres de l’image de montagne se dérouleront à la Maison du Parc et au foyer culturel de Bourg-d’Oisans. Une trentaine de projections gratuites (diaporamas et multivisions) permettront de se familiariser avec les images de quelque vingt photographes venus de France, d’Italie, de Grande-Bretagne et même d’Australie. Au gré de leurs reportages, leur regard nous mènera parfois loin des Alpes (Écosse, Népal, Hoggar algérien, Patagonie, Yosemite, Islande, Tibet, Tasmanie), mais également en des contrées plus familières, ainsi autour du Cervin, dans le Mercantour, dans les Hautes-Alpes, en Isère, en Oisans… Les œuvres ne dessinent pas seulement une montagne contemplative ou touristique, elles mettent plus volontiers l’accent sur d’autres aspects, dont la faune, la flore, la vie pastorale et les habitants des hautes vallées. Une bien belle initiative, comme on dit à L’Alpe. Et prenez déjà date : notre numéro 39, à paraître le 11 décembre 2007, aura pour thème… la photographie !
Les 15 et 16 juin 2007. France, Isère, Bourg-d’Oisans.
Tél. : + 33 (0) 476 80 00 51. Site Internet

L’affiche de la manifestation.

Livre : Le vertige des réserves

4 juin 2007

Le vertige des réservesPour prolonger avec délectation la lecture du numéro 33 de la revue L’Alpe, que nous avions consacré aux musées et aux collections, il faut découvrir ce petit ouvrage d’Alan Humerose. Le photographe, qui se dit aussi « Secrétaire de la Société des Curieux de la Bibliothèque Infinie & de l’Association Temps Perdus de Courroux », s’est introduit dans les coulisses des institutions patrimoniales de la ville de Genève pour y porter son regard d’enfant émerveillé. Un livre-objet, magnifiquement édité par notre filiale suisse, petit bijou de surréalisme, d’intelligence et de poésie.

Pascal Kober

Par Alan Humerose (textes et photographies). Textes de Pascal Antonietti, Alain Bagnoud, Étienne Barilier, Daniel de Roulet, Sylviane Dupuis, Jean-Pierre Keller et Antonin Moeri. Traduction des textes en anglais par Bernard Hœpffner. Éditions Glénat. 242 pages. 39,90 CHF (33,30 €).

Voir les coulisses des coulisses (la fabrication du livre).

Le site Internet du photographe.

Exposition jusqu’au dimanche 2 septembre 2007 à la Maison Tavel. Suisse, Genève.
Tél. : +41 (0) 22 418 37 00. Site Internet.

Arts premiers

31 mai 2007

Le musée des arts dits « premiers » voulu par Jacques Chirac et construit par Jean Nouvel n’a suscité que peu de critiques dans la presse. Voici l’une des rares notes discordantes

Pascal Kober

303 célèbre Ubu

16 mai 2007

303_95.jpgIl est dans le paysage éditorial, quelques revues cousines qui, comme nous, aiment à pratiquer ce qu’il faut bien aujourd’hui appeler un journalisme de résistance. Saluons donc la parution récente du numéro 95 de 303 presque entièrement consacré à ce fou d’Alfred Jarry dont on célèbre cette année le centième anniversaire de la disparition (ce qui, « accessoirement », n’a pas le moins du monde ému nos autres confrères journalistes qui ne lui ont, pour le moment pas consacré une seule ligne). Articles intelligents en diable et iconographie somptueuse. On en redemande…

Pascal Kober

Une presse de résistance

25 février 2007

Face à la télécratie ambiante et à la médiocrité médiatique, il y a comme un parfum de résistance dans la presse. Hélas pas du côté de la plupart de nos confrères généralistes qui tentent vainement de compenser leurs audiences en chute libre en lançant un énième (mauvais) quotidien gratuit (Matin Plus, par Le Monde), un énième supplément «  mensuel au quotidien  » qui ne sert à rien (Next par Libération) ou une énième lamentable émission où de «  vrais gens  » sont censés débattre avec des hommes politiques (J’ai une question à vous poser, par TF1). C’est donc vers les médias dit «  de niche  » ou quelques antennes de service public comme France Culture ou Arte qu’il faut se tourner pour trouver encore un journalisme exigeant qui privilégie le savoir, le sens, la connaissance et une véritable hiérarchie de l’information. Sur Internet, bien sûr (encore faut-il savoir arpenter intelligemment cette jungle-là), mais aussi avec ces revues cousines de L’Alpe dont nous vous avons déjà parlé  :

Nautilus, consacré aux hommes et aux océans,
303, la revue des pays de Loire,
Le Festin, qui traite des cultures de l’Aquitaine,
• 50sept, la revue du département de la Moselle,
• notre papa à tous, le Chasse-Marée, dédié au patrimoine maritime,
• ou encore l’ancêtre Jazz Hot, créée il y a 75 ans maintenant !

Bon vent à tous…

Pascal Kober
Rédacteur en chef

PS de l’été 2011. Depuis la première parution de ce billet il y a quatre ans, d’excellentes revues comme Carré Voiles, Chorus et RoadBook ont malheureusement cessé leur parution mais d’autres sont nées : notamment la nouvelle, somptueuse, intelligente, tourneboulante, etc. revue XXI  ; et aussi Gusto, publication bilingue dont nous rêvions depuis longtemps avec André Pitte, le fondateur de L’Alpe, et qui s’attache aux patrimoines gastronomiques de la planète en relation avec l’institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation (université de Tours), Enfin, n’oublions pas le mensuel Regards, créé en 1932 et qui a fait travailler dès son origine de grands noms du photojournalisme comme Henri Cartier-Bresson, Robert Capa ou encore Robert Doisneau.

PS de l’été 2013. Mais dans le même temps, d’autres titres sont apparus qui ne servent qu’à engranger des pages de pub comme le supplément Obsession du Nouvel Observateur ou encore M, le magazine du Monde.