L'Alpe

Actualités

Savoie : les voyages autour de la table

21 septembre 2009

Dans le cadre de la semaine nationale du goût, la fondation Facim propose de redécouvrir des plats et produits de la cuisine savoyarde en compagnie de professionnels (cuisiniers, producteurs, etc). Au programme :

• Dimanche 11 octobre à 10 h à Beaufort : survivre, se nourrir, savourer : une histoire des nourritures de montagne et d’ailleurs. Visite et causerie-dégustation.

• Mercredi 14 octobre à 10 h à Saint-Jean-de-Maurienne : recettes d’autrefois, plats d’aujourd’hui. Atelier de cuisine suivi d’un repas.

• Mercredi 14 octobre à 18 h 30 à Ugine : histoires de fromages. Causerie-dégustation.

• Samedi 17 octobre à 11 h à Vulmix (non loin de Bourg-Saint-Maurice) : des saveurs d’hier au goût d’aujourd’hui. Atelier de cuisine suivi d’un buffet-dégustation.

• Samedi 17 octobre à 17 h à Champagny-le-haut : rencontres de baies en graines. Promenade-découverte.

• Samedi 17 octobre à 19 h à Champagny-le-haut : buffet automnal, des produits à l’assiette. Repas-causerie.

• Mercredi 18 novembre à 10 h à Saint-Jean-de-Maurienne : une cuisine solidaire. Atelier de cuisine suivi d’un repas.

• Vendredi 20 novembre à 18 h à Val-Cenis-Lanslebourg : voyage culinaire entre Savoie et Piémont. Atelier de cuisine suivi d’un repas.

Tous les détails sur ces manifestations sont disponibles sur le site Internet de la Facim.

Gastronomies montagnardes à Chambéry

18 septembre 2009

Les chefs des tables de L'Alpe

Les chefs des tables de l'alpe avec Bernadette Laclais, maire de Chambéry, et André Gilbertas

Durant tout le mois de novembre 2009, six restaurateurs vont renouer avec une cuisine inspirée par les productions des hautes vallées. Aux menus : potage d’ail doux, escargots au pistou, tuile au Beaufort et noisettes ; velouté de potiron au lard croustillant et fine tartine de chèvre frais ; sushi de Beaufort et lavaret, palets de polenta et jeunes pousses ; mousseline de brochet à la fondue de jeunes poireaux ; grenadin de veau aux noix, cardon à la moelle ou encore poisson de lac, blinis de courge et diots au fromage de brebis, jus de viande. Cette intelligente initiative intitulée Les tables de l’alpe est pilotée par la ville de Chambéry en relation avec les sociétés d’économie alpestre de Savoie et de Haute-Savoie et la chambre d’agriculture. D’avance (miam !), on s’en pourlèche les babines…

L’Atelier, Gilles Hérard, 59, rue de la République, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 70 62 39.

Le Château de Candie, Boris Campanella, rue du bois de Candie, 73000 Chambéry-le-Vieux. + 33 (0) 479 96 63 00.

L’Hypothénuse, Hubert Bonnefoi, 141, Carré Curial, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 85 80 15.

La Maniguette, Patrick Turpin, 99, rue Juiverie, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 62 25 26.

La Marée, Philippe Lenain, 44, avenue Pierre Lanfrey, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 69 02 78.

Brasserie Le Z, Alain Zorelle, 12, avenue des ducs de Savoie, 73000 Chambéry. + 33 (0) 479 85 96 87.

Slow Food et les fromages

8 septembre 2009
Le marché des fromages Slow Food à Bra.

Le marché des fromages Slow Food à Bra.

Pour sa septième édition, la biennale « Cheese » qui unit la ville italienne de Bra, en Piémont, et l’association Slow Food poursuit la découverte, et surtout la défense des « mille âmes du fromage », en particulier ceux au lait cru que l’on sait menacés. Cette année encore de nombreuses variétés et nouveautés à découvrir dans un riche et goûteux programme : Masters of cheese, grand marché des fromages, ateliers du goût ou encore zone « sentinelles » (60 produits témoignant de savoir-faire et de races à protéger, en provenance de 10 pays, à retrouver notamment dans des repas concoctés par de grands cuisiniers). Une section est réservée à la production des territoires transalpins italo-français, et l’on peut aussi apprécier d’autres productions artisanales accompagnant magnifiquement ces fromages, comme le miel, les pommes, etc.
Du 18 au 21 septembre 2009. Italie, Piémont, Bra.
Site Internet

Balades gourmandes avec la tomme de Savoie

28 juillet 2009

tommeRoute des fromages de Savoie, fruitières, coopératives laitières et autres caves d’affinages, autant de buts de randonnées, sportives et goûteuses, proposés par les huit fiches pédagogiques concoctées en 2008 par la Tomme de Savoie. Cette découverte des alpages et des savoir-faire fromagers s’enrichit cet été grâce à un partenariat avec le Dauphiné Libéré Annecy Haute-Savoie, qui propose dans chaque parution quotidienne de nouvelles idées de balades gourmandes. Des itinéraires à retrouver également sur le site de la Tomme de Savoie.
Jusqu’au 31 août 2009.

Savoirs et saveurs à Gap

25 mai 2009

Deuxième édition du salon organisé par Slow Food Colporteur. Au programme de cette fête du « manger bon, propre et juste », un grand marché de producteurs alpins, des démonstrations culinaires, des ateliers du goût et des tables-rondes.
Les 13 et 14 juin 2009. France, Hautes-Alpes, Gap. Site Internet.

L’alpage s’installe à Megève

1 avril 2009

ht_visuDurant 3 jours, la station haut-savoyarde de Megève servira de cadre aux traditionnelles journées de l’alpage. Autour de trois journées thématiques (celle des rendez-vous techniques, celle des élus et des collectivités de montagne et celle des éleveurs et du grand public), elles permettront de rapprocher les différents acteurs de pastoralisme en montagne. Au programme, un salon de l’alpage et de la gestion des espaces montagnards, un concours de la race bovine abondance, des échanges culturels, des présentations de produits et d’animaux, du cinéma, de la musique… et bien sûr de la gastronomie  !
Du 24 au 26 avril 2009. France, Haute-Savoie, Megève.
Site Internet

Bien consommer le poisson

29 mars 2009

À l’initiative de l’association Slow Food, qui défend les traditions gastronomiques, la manifestation Slow Fish se tiendra dans le nouveau pavillon de la foire de Gênes, en Ligurie. À l’aide de conférences, de rencontres, d’ateliers et de dégustations, Slow Fish a pour but de responsabiliser le public autour de la consommation de poisson à notre époque. Tous les problèmes seront évoqués, dont les conséquences environnementales de la surpêche, la fragilité des écosystèmes, la réglementation, les espèces menacées, l’élevage, la diversité de l’offre, etc. Cette quatrième édition verra même l’entrée en scène du personal shopper, sorte d’expert en vente qui conseillera le client lors de véritables courses guidées dans les étals…
Du 17 au 20 avril 2009. Italie, Ligurie, Gênes.
Tél.  : + 39 010 234 56 66. Site Internet

Apprendre à manger sauvage

27 mars 2009

À Puget-Rostang, village médiéval du XIe siècle situé à soixante-dix kilomètres au nord de Nice, l’écomusée du pays de la Roudoule organise en collaboration avec la ferme de Bertrik sa traditionnelle journée «  Les salades sauvages  ». La manifestation comporte plusieurs étapes  : une promenade botanique le matin autour de la ferme pour reconnaître les plantes sauvages, un repas (15 € par adulte, 10 € par enfant), une conférence et l’exposition Fruits & baies comestibles et toxiques l’après-midi. Prix d’entrée de la journée 3,50 €, réservation obligatoire avant le 1er avril au + 33 (0) 493 05 07 38.
Le 5 avril 2009. France, Alpes-Maritimes, Puget-Théniers.
Tél.  : + 33 (0) 493 05 07 38. Site Internet

Une étoile gastronomique de plus à Courchevel

8 mars 2009

Comme son nom l’indique, le Kilimandjaro est un hôtel de Courchevel. Il accueille dans ses murs le restaurant du même nom, dont le jeune chef Alexandre Ongaro vient d’être honoré à 32 ans d’une étoile au guide Michelin. C’est la troisième table étoilée de la station avec le Bateau Ivre de Jean-Pierre Jacob et le Chabichou de Michel Rochedy (également auteur chez Glénat et pour L’Alpe), qui comptent deux étoiles.
France, Savoie, Courchevel.
Tél. : + 33 (0) 479 01 46 46. Site Internet

Canal Académie aime la châtaigne

2 mars 2009

chataignier_a_mialletJean-Robert Pitte, frère d’André, le fondateur de notre revue, se multiplie. Notamment président de la Société de géographie, académicien, membre de l’Institut, professeur de géographie à Paris-Sorbonne et auteur d’articles dans L’Alpe, il s’exprime aussi sur les ondes de Canal Académie : depuis le 27 février, on peut en effet écouter en ligne sa chronique intitulée Le châtaignier est toujours debout ! Jean-Robert Pitte a fait de cet arbre, sujet de sa thèse, une de ses spécialités, signant en 1986 chez Fayard Les terres de Castanide (de castanea, la châtaigne en latin), qui vient d’être réédité. L’occasion de reconnaître qu’il faisait alors preuve de pessimisme en énonçant la disparition du châtaignier, dont les fruits ont largement participé à la subsistance des populations paysannes, et notamment alpines. Car si la culture de cet « arbre à pain » n’est plus une nécessité, le châtaignier s’inscrit aujourd’hui dans le renouveau patrimonial des cultures et de la gastronomie locales, surtout dans les régions où il était très présent, comme le Tessin, en Suisse, ou le Piémont, en Italie, qui accueillera justement le premier congrès international consacré à la châtaigne, en octobre 2009. L’occasion de rappeler que Canal Académie, première radio académique francophone sur Internet, s’intéresse avec bonheur (académique n’est pas synonyme d’ennuyeux !) à de nombreux thèmes, comme les arts, la gastronomie, l’histoire, la géographie, le patrimoine, l’économie, les institutions, la littérature, etc.
Site Internet

Fêtes gourmandes dans les Alpes françaises

1 mars 2009

Les traditionnelles fêtes gourmandes reviennent dans nos départements alpins en ce mois de mars, et offrent autant d’occasions de découvrir les produits du terroir.
– Tous les mardis matin à Chambéry (Savoie), marché de producteurs où se bousculeront fromages, charcuteries, vins, miels et confiseries. Tél.  : + 33 (0) 479 60 20 20.
– Tous les jeudis à Aillon-le-Jeune (Savoie), marché artisanal consacré aux produits du terroir et à l’artisanat local. Tél.  : + 33 (0) 479 54 63 65.
– Tous les samedis matin à Richerenches (Drôme), marché aux truffes. Tél.  : + 33 (0) 475 26 10 35.
– Le 4 mars à Bernex (Haute-Savoie), soirée Bernolande  : dès 18 h, cette maison propose un marché traditionnel autour du terroir, de la gastronomie et de l’artisanat. Tél.  : + 33 (0) 450 73 60 72.
– Le 4 mars à Theys (Isère), foire  aux boudins avec un apéritif-concert à midi. Tél.  : + 33 (0) 476 71 05 47.
– Les 4, 11, 18 et 25 mars à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) de 18 h à 22 h, soirées raquettes et tartiflette. 35 €. Tél.  : + 33 (0) 475 22 07 62.
– Le 7 mars à Thollon-Les-Memises (Haute-Savoie), marché des produits savoyards et de l’artisanat. Tél.  : + 33 (0) 450 70 90 01.
– Du 20 au 23 mars à Publier (Haute-Savoie), salon des vins. 5 € l’entrée avec un verre. Tél.  : + 33 (0) 450 70 00 63.
– Les 21 et 22 mars à Saint-Laurent-du-Pont (Isère), salon des vins et des produits du terroir en Chartreuse. 2,5€ l’entrée avec un verre sérigraphié. Tél.  : + 33  : (0) 476 06 22 55.
– Du 27 au 29 mars à Brison-Saint-Innocent (Savoie), salon des vins. 3 €. Tél.  : + 33 (0) 479 54  33 60.
– Le 28 mars à Saint-Pierre-d’Allevard (Isère), fête de la pivoine autour du thème « bio, énergie durable, protection de la nature ». Tél.  : + 33 (0) 476 47 35 98.
– Le 29 mars à Die (Drôme), «  Salades de plantes sauvages  », une manière originale de faire connaissance avec les plantes qui nous entourent, dont on ne sait pas toujours qu’elles peuvent réserver de belles surprises culinaires. 15 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Tél.  : + 33 (0) 475 22 04 19.  

La glace en fête

9 février 2009

affiche-foire-miniAu hameau du Château sur la commune varoise de Mazaugues, le musée de la Glace propose durant toute une journée la dixième édition de sa traditionnelle foire de la glace. Situé au pied du massif de la Sainte-Baume à quarante kilomètres de Toulon, ce village provençal est réputé pour ses nombreuses glacières, qui ont été exploitées du XVIIe au XIXe siècle. Au programme de l’événement, des expositions (Glace, neige et sel  : l’or blanc des montagnes et Le village de Meynarguette), un atelier pédagogique sur le froid, des stands de produits régionaux, des animations dont l’arrivée de porteurs de glace avec leurs ânes, la confection de crèmes glacées à l’ancienne, des conférences, des diaporamas…
Le 22 février 2009. France, Var, Mazaugues.
Tél.  : + 33 (0) 494 86 39 24. Site Internet

Hommage à Maurice Baquet et Robert Doisneau

29 janvier 2009

Niché dans une rue étroite face au musée de Grenoble, Le Caffè Forté occupe une partie d’un ancien hôtel particulier du XVIIe siècle. Quelque vingt kilomètres au nord-est, à Freydières sur la commune de Revel (vallée du Grésivaudan), La Gélinotte a choisi un cadre plus champêtre. Ces deux restaurants réputés pour leur cuisine traditionnelle se partagent une exposition consacrée au grand violoncelliste Maurice Baquet (1911-2005), Ballade pour violoncelle et chambre noire. À partir de la collection personnelle de Marie Baquet, l’épouse de Maurice, cinquante-cinq photographies originales réalisées par Robert Doisneau rendent hommage au musicien, qui fut également alpiniste émérite et acteur de nombreux films et pièces de théâtre. L’image de l’affiche de l’exposition, qui met en scène Baquet face aux aiguilles de Chamonix (massif du Mont-Blanc), figurait également parmi celles que nous avions retenues pour le portfolio du numéro 13 de L’Alpe.
Jusqu’au 28 février 2009. France, Grenoble et Revel, Isère. Cette exposition sera également à l’hôtel du mont-Blanc à Chamonix en juillet et août prochains.
Tél. :
+ 33 (0) 476 03 22 83 (Caffè Forté), + 33 (0) 476 89 81 39 (Gélinotte).

Soirée de clôture exceptionnelle à La Gélinotte, le samedi 28 février prochain à partir de 19 h 30, en présence de Marie Baquet, d’Émile Allais et de quelques autres têtes d’affiche du monde de la montagne. Au menu : dîner, hommages à Maurice, duo violon et accordéon, projections d’extraits de films, petites madeleines, etc. Il est prudent de réserver (30 €).

Le patrimoine culinaire suisse est en ligne

9 décembre 2008

Photo : Patrimoine culinaire suisse.

Nous l’évoquions sur ce site (voir ici) et dans les numéros 32 et 42 de L’Alpe, l’association Patrimoine culinaire suisse, située à Lausanne, élabore depuis 2005 un inventaire des produits alimentaires traditionnels du pays. Il vient d’être achevé, et une base de données en ligne gratuite permet désormais de découvrir les richesses gastronomiques suisses. Qu’il s’agisse des viandes, de la charcuterie, des fromages, de la pâtisserie ou bien des boissons, rien ne manque dans ce travail remarquable. Dans les vingt-six cantons, plus de quatre cents produits sont ainsi passés au crible à l’aide de fiches descriptives très complètes (certaines sont encore en cours d’élaboration) incluant notamment les ingrédients, la zone de production, l’histoire, les méthodes de fabrication et de préparation, et même des informations d’ordre économique. Le site se décline en quatre langues (français, italien, allemand et romanche), mais attention, selon le cas, les textes ne sont généralement disponibles que dans la langue la plus parlée dans le canton (français en Valais, allemand à Zurich, italien dans le Tessin, etc.).
Tél. : + 41 (0) 21 619 44 60. Site Internet

Vive la clairette !

26 novembre 2008

La clairette Jaillance, produite à la cave coopérative de Die (Drôme), publie un calendrier 2009 pétillant, enrichi de courts textes sur les travaux et les jours des vignerons, ainsi que des recettes. Fondateur de L’Alpe, André Pitte s’occupait de la fête de la clairette. C’est sa fille Véronique qui a mis en page… Une histoire de famille qui pétille !
9,90 €. Tél. : + 33 (0) 475 22 30 30.

Le cochon en fête à Morzine

30 octobre 2008

Ce week-end, la station de Morzine sert à nouveau de cadre à la traditionnelle fête du cochon. Autour de la gastronomie du terroir, cette manifestation conviviale propose moult animations dont des concerts, des rencontres, des ateliers, des expositions animales, des démonstrations de fabrication, des stands professionnels et, bien entendu, de nombreuses possibilités de dégustations. Autour du cochon proprement dit, soulignons les porcelets et porcs charcutiers du Chablais à la boucherie Dominique, la présentation de livres autour du cochon à la bibliothèque municipale, la conférence « Le porc d’alpage, un créneau trop méconnu » animée par Pierre Lachenal, directeur de la Société d’économie alpestre, et la vente de porcelet à la broche au restaurant La Chamade. Le chef de cet établissement, Thierry Thorens, organisateur de cette fête du cochon et auteur en 2007 chez Glénat de L’Almanach des Alpes gourmandes, donnera d’ailleurs une belle place au dernier numéro de L’Alpe, intitulé « Cochons et cochonailles ».
Les 1er et 2 novembre 2008. France, Haute-Savoie, Morzine.
Tél. : + 33 (0) 450 79 13 91. Site Internet

Bonnes tables de l’alpage

28 octobre 2008

Le festival international des métiers de montagne se tiendra à Chambéry du 20 au 23 novembre prochain, et nous y reviendrons ultérieurement sur ce site. En préambule, l’association Chambéry Promotion, les sociétés d’économie alpestre des Savoies et sept restaurateurs chambériens, en partenariat avec les éditions Glénat, proposent les tables de l’alpage (inspirées d’une idée originale d’André Pitte, fondateur de L’Alpe). Durant près d’un mois, autour d’alpagistes et d’invités prestigieux (des chefs venus de tables régionales réputées), ces restaurants mettront à leur menu les produits des alpages, connus et moins connus, le temps de rencontres conviviales ayant également pour but de favoriser des échanges entre clients, producteurs et grands chefs. Voici la liste des sept restaurants participants et leurs invités.
Le Bœuf est dans le Pré. Patrick Turpin avec Boris Campanella (du Château de Candie à Chambéry-le-Vieux, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 62 66 74.
L’Hypoténuse. Hubert Bonnefoi avec Christophe Aribert (des Terrasses à Uriage, Isère). Tél : + 33 (0) 479 85 80 15.
La Marée. Philippe Lenain avec Michel Rochedy (du Chabichou à Courchevel, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 69 02 78.
La Maniguette. Patrick Turpin avec Boris Campanella (du Château de Candie à Chambéry-le-Vieux, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 62 25 26.
Le Z. Philippe Pastorino et Alain Zorelle. Tél : + 33 (0) 479 96 87.
Le Pause Café. Jean-Michel Palatin avec Jean Sulpice (de L’Oxalys à Val-Thorens, Savoie). Tél : + 33 (0) 479 44 42 56.
La Brasserie du Théâtre. David Bruinaud avec Édouard Loubet (de La Bastide de Capelongue à Bonnieux, Vaucluse) . Tél : + 33 (0) 479 25 56 10.
Du 1er au 23 novembre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 21 01. Site Internet

Au bon goût d’Arêches-Beaufort

9 octobre 2008

L’affiche du salon.

Précédant comme chaque année la semaine nationale du goût (du 13 au 19 octobre, sept cents manifestations en France, voir ici), le salon des sites remarquables du goût d’Arêches-Beaufort. Au programme de ce week-end consacré à la gastronomie du Beaufortain et d’ailleurs : une randonnée guidée autour de Beaufort, une visite du village, une conférence en présence de Slow Cities (émanation de Slow Food, cette association qui défend les produits du terroir dans le cadre du respect de l’environnement), une rencontre (Survivre, Se nourrir et savourer – une histoire des nourritures en montagne et d’ailleurs), et bien sûr de nombreuses possibilités de restauration et de dégustation sur des stands rassemblés sur un salon et dans les restaurants. Soulignons enfin une offre spéciale à l’occasion du salon, un week-end au tarif très raisonnable de 204 € pour deux personnes, comprenant l’hébergement pour deux nuits en meublé, une visite-dégustation (fromages, confitures, épices), une randonnée d’une demi-journée, une visite de Beaufort et un repas. Réservation : + 33 (0) 479 38 12 90.
Les 11 et 12 octobre 2008. France, Savoie, Arêches-Beaufort.
Tél. : + 33 (0) 479 38 37 57. Site Internet

Saveurs d’automne en Savoie

7 octobre 2008

Un mois durant, quatre vallées savoyardes vont composer le cadre des Saveurs d’automne dans les hautes vallées de Savoie, lors desquelles la FACIM (Fondation pour l’action culturelle internationale en montagne) et les partenaires du Pays d’art et d’histoire des hautes vallées de Savoie organisent une série de manifestations autour de la cuisine savoyarde. Outre le Singalo Tour (une itinérance culinaire en Maurienne et Beaufortain avec des haltes gourmandes), des rencontres, des ateliers, des visites guidées, des dégustations et des repas sont au programme en Beaufortain, Maurienne, Tarentaise et val d’Arly. Voici une sélection des dates les plus notables.
– Le 11 octobre 2008 à 18 h à la salle des fêtes de Beaufort (Beaufortain). Survivre, se nourrir et savourer : une histoire des nourritures de montagne et d’ailleurs, causerie-dégustation. Inscription obligatoire au + 33 (0) 479 38 37 57 ou au + 33 (0) 479 38 15 33. Cette manifestation se déroule dans le cadre du salon du goût d’Arêches-Beaufort (11 et 12 octobre), sur lequel nous reviendrons en détail sur ce site.
– Le 15 octobre à 10 h (sous réserve) au lycée hôtelier Paul-Héroult de Saint-Jean-de-Maurienne. Recettes d’autrefois, plats d’aujourd’hui, atelier de cuisine suivi d’un repas. Inscription obligatoire au plus tard le 13 octobre au + 33 (0) 479 83 51 51.
– Le 21 octobre à 18 h au Relais de la Diligence à Bramans (Maurienne). Plats d’hier, recettes d’aujourd’hui, atelier de cuisine suivi d’un repas. Inscription obligatoire au + 33 (0) 479 20 51 67.
– Le 17 octobre à 19 h à La Palette des Saveurs à Vulmix (Tarentaise, hameau de Bourg-Saint-Maurice). Redécouvrir nos recettes oubliées, avec visite, animation œnologique et dîner-causerie. Inscription obligatoire au + 33 (0) 479 07 10 24.
– Le 18 octobre à 19 h au refuge du Laisonnay à Champagny-le-Haut (Tarentaise). Retrouver nos saveurs d’antan, visite et dîner-causerie. Inscription obligatoire au + 33 (0) 608 54 34 61.
Du 11 octobre au 10 novembre 2008. France, Savoie.
Site Internet

Le mangeur, la montagne

6 octobre 2008

C’est le nom d’un site Internet géré par l’OCHA (Observatoire Cniel des habitudes alimentaires), qui s’intéresse à nos montagnes sous de nombreuses formes, en mettant l’accent sur le patrimoine naturel, la culture, l’élevage et l’agroalimentaire. Ce site en phase évolutive vaut vraiment la visite : il évoque les origines et l’histoire de la montagne, il la définit au travers des écrits passés et récents, de sa géographie et de sa géologie. Sous le thème Vivre la montagne, il s’attarde sur la valorisation d’une filière alimentaire et culinaire de qualité en faveur du développement territorial en montagne. Tous les massifs français sont concernés, mais les Alpes tiennent une belle place, avec également des incursions en Italie, en Suisse et en Allemagne. Au chapitre du dossier thématique actuellement en ligne, un secteur cher à L’Alpe (voir notre numéro 11), Les routes des fromages de montagne. Soulignons enfin la riche liste des ressources documentaires (bibliographie, dossiers téléchargeables et entretiens) et des liens Internet renvoyant vers des publications, des professionnels, des associations, des musées, etc.
Site Internet

Pois chiche et lentille

3 octobre 2008

Dans l’arrière-pays niçois, non loin du village de Puget-Rostang, la ferme de Bertrik, gérée par l’écomusée de la Roudoule, accueille ce dimanche la rencontre Fruits & légumes, axée sur le pois chiche et la lentille. Le programme comprend le modelage d’un jardin miniature, un marché et un repas autour d’une potée de pois chiches (15 €), pour lequel la réservation est obligatoire.
Le 5 octobre 2008. France, Alpes-Maritimes, Puget-Rostang.
Tél. : + 33 (0) 493 05 07 38. Site Internet

Rendez-vous gourmands

1 octobre 2008

Dans les départements de la région Rhône-Alpes, les fêtes gourmandes offrent de nombreuses occasions de célébrer la bonne chère. Voici les principales dates à retenir pour ce mois d’octobre 2008.
– Le 4 octobre. Fête de la Balouria (fête en patois) à Rumilly (Haute-Savoie), avec vente de produits dont le matafan, le beignet régional, et démonstrations de métiers d’autrefois. Tél. : + 33 (0) 450 64 58 32
– Le 5 octobre. Foire biologique et écologique à Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère). Cinquante producteurs locaux proposent leurs saveurs autour du « bio », avec des conférences sur la nutrition, l’écologie et la santé. Tél. : + 33 (0) 476 36 44 46.
– Le 5 octobre. Concours de la race d’Abondance à Flumet (Savoie) : concours et défilé pour cette vache, dont le lait permet notamment la fabrication de fromages aussi réputés que le beaufort, le reblochon et l’abondance, mais également un marché de produits régionaux. Tél. : + 33 (0) 479 31 61 08.
– Le 11 octobre. Fête du retour des alpages à Annecy (Haute-Savoie), avec défilé des troupeaux assorti de démonstrations de vieux métiers et de dégustations de produits du terroir. Tél. : + 33 (0) 450 45 00 33.
– Le 12 octobre. Foire aux plantes rares à Mirmande (Drôme), avec quarante exposants qui présentent des plantes essentiellement régionales autour d’animations culinaires et de conférences. Tél. : + 33 (0) 475 63 10 88.
– Du 13 au 19 octobre. Semaine du goût à Nyons (Drôme), avec des animations, des dégustations, des cours de cuisine, des menus spéciaux dans les restaurants et une exposition photographique. Tél. : + 33 (0) 475 26 10 35.
– Du 13 au 19 octobre. Semaine du goût à la Maison de la truffe de Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Outre des animations gourmandes autour de produits locaux (plantes aromatiques, picodon, olives de Nyons, etc), la journée du 17 octobre aura pour thème la truffe. Tél. : + 33 (0) 475 96 61 25. La manifestation s’étend également à l’ensemble de la localité, avec des menus thématiques proposés par les commerçants, des concours de cuisine et des conférences, pour lesquels il faut s’inscrire à l’office du tourisme. Tél. : + 33 (0) 475 96 59 60.
– Le 15 octobre à la salle des fêtes de Bourgoin-Jallieu (Isère). Manifestation Les chefs font leur « chaud », avec les restaurateurs du nord du département et les professionnels des métiers de bouche, qui dévoilent les coulisses et les secrets de leur cuisine. Tél. : + 33 (0) 474 31 44 31.
– Le 19 octobre. Foire gourmande à Crémieu (Isère), avec vingt-cinq producteurs venus vendre leurs produits régionaux, dont miel, fromage, escargots, foie gras et huile. Tél. : + 33 (0) 474 90 45 13.
– Le 19 octobre. La R’vola au musée de la Nature à Gruffy (Haute-Savoie), avec découverte de métiers anciens autour des produits de tradition, dont la fabrication du beurre, de la tomme blanche, du boudin et du bidoyon, le cidre savoyard. Tél. : + 33 (0) 450 77 58 60.
– Le 23 octobre place Bellecour à Lyon (Rhône). Marché des saveurs, avec deux cent cinquante exposants représentant tous les départements de la région. Tél. : + 33 (0) 472 76 13 40.
– Le 26 octobre. Foire à l’ancienne et au potiron à Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère), avec dégustation et vente de produits du terroir, expositions et concours du plus gros potiron. Tél. : + 33 (0) 476 36 44 46.
À voir aussi, le site Internet du comité de promotion des produits de Rhône-Alpes (R3AP), à l’origine de l’organisation de nombreuses manifestations dans ce registre en faveur de la promotion de nos produits, et qui propose un agenda, des actualités, une liste des professionnels partenaires et des recettes en ligne.
Jusqu’au 26 octobre 2008. France, Rhône-Alpes.

Salon du goût

1 octobre 2008

Turin organise le septième salon international du goût sur le site du Lingotto. Outre des exposants venus du monde entier, un marché géant, une banque du vin et une œnothèque, des activités dont des ateliers et un théâtre du goût, des cours d’éducation alimentaire, des rendez-vous à table et l’incontournable café de Slow Food, cette association qui se bat pour la défense des traditions gastronomiques. Le salon accueille également la troisième édition de Terra Madre, un mouvement qui souhaite créer d’ici fin octobre un réseau relationnel entre des professionnels (communautés de nourriture, cuisiniers paysans, éleveurs, pêcheurs et artisans) et mille enfants de toutes origines. Enfin, toujours dans le cadre de la manifestation, l’association chambérienne Piémontais en Savoie organise le 23 octobre un voyage sur le salon. Prix : 38 € (adhérents) ou 45 € (non-adhérents), comprenant le trajet aller-retour et l’entrée. Inscriptions avant le 15 octobre au + 33 (0) 479 62 62 02.
Du 23 au 27 octobre 2008. Italie, Piémont, Turin.
Tél. : + 39 0172 41 96 11. Site Internet

L’affiche du salon.

Barde de la cochonnaille

8 septembre 2008

Philippe Roman, auquel nous consacrons un portrait dans le dernier numéro de L’Alpe, est à la fois cuisinier, comédien et poète. Il propose régulièrement des dîners-spectacles, véritables spectacles gustatifs et rabelaisiens (Cochons, rimailles et ripailles) durant lesquels il agrémente le service d’interventions poétiques. Ses deux prochains dîners-spectacles se tiendront le 26 septembre (et non le 16 comme mentionné par erreur dans L’Alpe) au château de Sassenage (Isère) et le 11 octobre à la salle communale de Champagne-en-Valromey (Ain). Réservation conseillée.
Le 26 septembre et le 11 octobre 2008. France, Isère et Ain.
Tél. : + 33 (0) 438 02 12 04 (Sassenage) et + 33 (0) 479 87 51 04 (Champagne-en-Valromey).

Palais gourmand et salon gastronomique

5 septembre 2008

Depuis treize ans, le chef Marc Veyrat (site Internet) parraine le Palais Gourmand, un rendez-vous culinaire durant lequel cinquante exposants représentant les différentes régions françaises viennent proposer leurs produits sur le salon gastronomique à la salle des fêtes de Thônes. Des animations complètent le programme, dont le lancement très officiel d’un timbre « reblochon », le challenge des Mains d’or qui met aux prises pâtissiers, chocolatiers et glaciers, un repas thématique en musique, un concours et des démonstrations de recettes.
Du 5 au 7 septembre 2008. France, Haute-Savoie, Thônes.
Tél. : + 33 (0) 450 02 00 26. Site Internet

Fête du château de Musinens

4 septembre 2008

À seulement quarante kilomètres de Genève, le château médiéval de Musinens est la fierté architecturale de la ville de Bellegarde-sur-Valserine. Comme chaque année, elle organise sa traditionnelle fête du château, durant laquelle les animations vont se succéder avec spectacles de musique, de danse, de théâtre et d’acrobatie, jeux anciens, embrasement du château, mets régionaux, conférences, expositions, final avec parade, arquebusade et lâcher de pigeons.
Les 13 et 14 septembre 2008. France, Ain, Bellegarde-sur-Valserine.
Tél. : + 33 (0) 450 56 05 46. Site Internet

Noix vénérable

3 septembre 2008

Comme chaque année, ce mois de septembre qui débute sera celui de la noix de Grenoble, période durant laquelle quelque treize mille tonnes seront récoltées. Mais comme nous fêtons en 2008 les soixante-dix ans de l’Appellation d’origine contrôlée de ce produit, il serait plus juste de parler d’automne de la noix, durant lequel de nombreuses manifestations sont prévues, principalement en vallée de l’Isère dans le Pays du Sud-Grésivaudan, entre Grenoble et Valence. Soulignons notamment :
– le 2 octobre à la maison de l’Isère à Paris, puis le 9 octobre au club de la presse à Lyon. Deux journées dédiées à la noix de Grenoble, avec conférences de presse.
– du 13 au 18 octobre. Semaine nationale du goût au Grand Séchoir à Vinay (le musée de la Noix dans l’Isère), avec des contes, des goûters pour les enfants, des apéritifs littéraires et un marché des saveurs.
– du 20 au 24 octobre. Semaine des métiers de bouche « Du champ à l’assiette ».
– du 28 octobre au 30 novembre. Le tour du monde en coquille de noix, exposition au Grand Séchoir.
– le 7 novembre. Mondée traditionnelle à Vinay.
– le 22 novembre. Journée de clôture du mois de la noix, place aux Herbes à Grenoble.
– le 28 novembre. Soirée anniversaire des soixante-dix ans de l’AOC, au Grand Séchoir.
– les 29 et 30 novembre. Fête de la noix à Vinay.
Septembre à novembre 2008. France, Isère.
Tél. Grand Séchoir : + 33 (0) 476 36 36 10.

Ci-dessus : la franquette, la mayette et la parisienne, les trois variétés admises dans l’AOC de la noix de Grenoble.

La patate à toutes les sauces

2 septembre 2008

Dans le cadre de l’année internationale de la pomme de terre, le musée de l’Alimentation (Alimentarium) organise un week-end portes ouvertes sur le thème de « La pomme de terre dans tous ses états ». Au programme, des visites du jardin pour identifier et choisir la bonne variété de patate selon la préparation souhaitée, des découvertes culinaires et des dégustations au cours desquelles on apprendra qu’il existe des confitures et des desserts ayant pour base le célèbre tubercule. Jusqu’au 4 janvier 2009, l’Alimentarium consacre également une exposition aux débuts de l’industrie alimentaire en Suisse (De la cuisine à l’usine, nous y reviendrons sur ce site), qui retrace notamment l’histoire de la marque Maggi, qui fait l’objet d’un article dans le dernier numéro de L’Alpe (« La saga Maggi »).
Les 13 et 14 septembre 2008. Vevey, Vaud, Suisse.
Tél. : + 41 (0) 21 924 44 31. Site Internet

Journée franco-suisse à Sixt

28 août 2008

Le Fond de la Combe, qui ferme le cirque du Fer à Cheval, sera ce dimanche le théâtre d’une journée franco-suisse de rencontre et de partage. Sur le thème de la randonnée, le programme sera des plus copieux (à partir de 10 heures) : célébration de la messe et bénédiction solennelle, aubade de la fanfare locale avec les musiques de Samoëns, Morzine et Champéry (Chablais suisse), soupe savoyarde, pique-niques tirés des sacs, jeux traditionnels, visite du site, buvette et démonstration de cor des Alpes…
Le 31 août 2008. France, Haute-Savoie, Sixt-Fer-à-Cheval.
Tél. : + 33 (0) 450 34 49 36. Site Internet

Peinture et gastronomie transalpines

21 août 2008

À Lausanne, la fondation de l’Hermitage a décidé d’honorer les collections de l’Accademia Carrara de Bergame (Lombardie) avec l’exposition La peinture italienne de la renaissance au XVIIIe siècle. On y admirera des œuvres classiques mais majeures de Bellini, Titien, Raphaël, Pisanello, Canaletto, etc. L’exposition s’accompagne de deux séries d’animations, pour lesquelles la réservation est obligatoire.
– Le 31 août, le 14 septembre, les 5 et 19 octobre. Les dimanches « Art et brunch », des brunchs au café-restaurant L’Esquisse suivis de visites guidées de l’exposition.
– Le 30 août, 
les 6 et 12 septembre, les 3, 4, 10 et 17 octobre. Toujours au café-restaurant, les soirées « Art et gastronomie », où les visites guidées sont cette fois suivies de repas gourmands.
Jusqu’au 26 octobre 2008. Suisse, Vaud, Lausanne.
Tél. :  + 41 (0) 21 320 50 01. Site Internet

L’affiche de l’exposition.

Savoureuses rencontres

21 juillet 2008

Il existe onze principales races de vaches à viande en France : la charolaise, la limousine, la blonde d’Aquitaine, la rouge des prés, la salers, l’aubrac, la gasconne, la blanc bleu, la parthenaise, la bazadaise et la raço di biou. Aucune d’entre elles n’est originaire de la région Rhône-Alpes, mais cela n’empêche pas les restaurateurs locaux de participer à l’opération Savoureuses rencontres 2008, mise sur pied par le Centre d’information des viandes (CIV). Jusqu’au 14 octobre, trois cent soixante restaurants français doivent proposer chaque jour un plat à base de race à viande, décorer leur établissement à l’aide d’éléments distinctifs (plaques, logos…), enfin mettre en place un jeu permettant aux convives de gagner des lots. En région Rhône-Alpes, quarante restaurants sont concernés dans les départements de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme, de l’Isère, de la Loire, du Rhône et des deux Savoies (liste disponible sur le site du CIV).
Jusqu’au 14 octobre 2008. France, Rhône-Alpes.
Tél. : + 33 (0) 142 80 04 72. www.civ-viande.org

La tomme en balade

21 juillet 2008

La tomme de Savoie, qui bénéficie d’une Indication géographique protégée depuis 1996, propose de découvrir ce fromage au travers de l’opération Randos gourmandes. Durant onze semaines, jusqu’au 14 septembre prochain, onze itinéraires de moyenne montagne en Savoie sont ainsi mis en ligne sous forme de fiches téléchargeables. Outre les détails pratiques (points de départ et d’arrivée, horaire, dénivelé, difficulté, description du parcours, etc.), chaque fiche oriente le marcheur vers des alpages favorisant des rencontres avec les producteurs et les éleveurs, tout en conseillant bien entendu des lieux où il est possible de déguster et d’acheter le précieux « or des alpages » (voir le numéro 11 de L’Alpe). L’opération s’assortit d’un jeu de connaissance sur la tomme (site Internet, rubrique « Divertissement »), grâce auquel il est possible de gagner des lots dont des sacs à dos, des bouteilles Thermos et des couteaux Opinel.
Jusqu’au 14 septembre 2008. France, Savoie.
Tél. : + 33 (0) 450 88 18 48. Site Internet

Les Randos gourmandes se déroulent sur des sites propices à la production de la tomme de Savoie. Photo : M. Vernerey.

Pèlerinage et botanique à la Roudoule

31 mars 2008

L’écomusée du Pays de la Roudoule, à Puget-Théniers (Alpes-Maritimes), est à l’origine de deux manifestations régionales. La première, le 3 avril, se tiendra à la médiathèque de Puget-Théniers : il s’agit d’une conférence intitulée « Inventaire des pèlerinages dans les Alpes-Maritimes – L’exemple de la Sainte-Anne », animée par Thierry Rosso, chercheur au laboratoire d’anthropologie mémoire, identité et cognition sociale de l’université Sophia-Antipolis à Nice. Le 6 avril, la journée « Botanique et salades sauvages » se déroulera à Puget-Rostang (à dix minutes de Puget-Théniers) en trois étapes : un guidage botanique le matin à la ferme de Bertrik, puis un repas et une conférence l’après-midi, « Les plantes comestibles et toxiques ».
Les 3 et 6 avril 2008. France, Alpes-Maritimes, Puget-Théniers.
Tél. : + 33 (0) 493 05 07 38.

Cent ans de chocolat

19 mars 2008

52_jubilaeumsaktivitaten.jpgEn 1908, le Suisse Theodor Tobler (1876-1941) et son cousin Emil Baumann (1883-1966) mettent au point à Berne la fameuse recette du Toblerone (chocolat au lait, nougat au miel et aux amandes), qui fête donc son centenaire. On convient de nos jours que la forme pyramidale du Toblerone évoque le Cervin, emblème du pays, mais une version tenace affirme que Tobler, amateur de spectacles affriolants, aurait trouvé son inspiration dans la pyramide de danseuses qui clôt alors le spectacle des Folies Bergère, à Paris… Parmi les événements autour de cette commémoration, une exposition itinérante inaugurée à Berne va faire le tour du pays, un livre (déjà disponible en allemand) sera publié en français, et en septembre, une ville restant à désigner (Genève, Bâle, Berne ou Zurich) accueillera la fête du centenaire.
Toute l’année 2008. Suisse.
Site Internet

Jouons au musée

24 janvier 2008

À La Tour-de-Peilz (canton de Vaud), dans un château du XIIIe siècle reconstruit en 1747, le musée suisse du Jeu évoque l’histoire des jeux dans le monde depuis cinq mille ans. Il programme également des journées durant lesquelles les visiteurs participent aux différentes activités, lesquelles ne sont d’ailleurs pas seulement réservées aux plus jeunes…
– Du 12 au 15 février. Atelier « Une journée – deux musées, manger et jouer comme en Russie ». Les enfants âgés de huit à douze ans sont conviés le matin à l’alimentarium pour des animations culinaires suivies d’un repas, puis d’une promenade digestive dans les jardins en début d’après-midi, la journée s’achevant par des jeux. 30 CHF (18,82 €) par enfant, inscriptions au + 41 (0) 21 924 41 11.
– Le 17 février. Dimanche thématique « Go and play ». Le club de go de La Tour-de-Peilz propose une découverte du jeu de go.
– Le 16 mars. Dimanche thématique « L’Afrique du Nord et ses jeux ».
Jusqu’au 16 mars 2008. Suisse, Vaud, La Tour-de-Peilz.
Tél. : + 41 (0) 21 977 23 00. Site Internet

Rencontres truffières

3 janvier 2008

truffe.jpgDurant trois jours, Carpentras, Richerenches et Ménerbes, dans le département du Vaucluse, accueillent la deuxième édition des Rencontres internationales de la truffe. En présence d’associations de producteurs, de confréries, de délégations étrangères, de scientifiques, d’écrivains et de cuisiniers, le programme propose une découverte de la trufficulture sous tous ses aspects : culture, récolte avec démonstration de recherche par des chiens, marchés, colloque international (« L’avenir de la trufficulture face au réchauffement climatique »), concours, dégustations et repas.
Du 18 au 20 janvier 2008. France, Vaucluse.
Tél. : + 33 (0) 490 72 22 05. Site Internet

Terre de l’Alpe

21 décembre 2007

logo_tda_petit.jpgSpécialiste de l’alimentation en montagne, Sherpa lance « Terre de l’Alpe », une nouvelle marque axée sur la gastronomie traditionnelle régionale. Les quatre-vingts produits de la gamme garnissent dès cet hiver les rayons des cent huit magasins Sherpa présents dans les stations de ski des Alpes françaises.
Tél. : + 33 (0) 450 01 89 89. Site Internet

Les saveurs de Morzine

26 octobre 2007

bienvenue.jpgNous l’évoquions dans le numéro 38 de L’Alpe, et l’échéance est désormais proche : la première édition des Saveurs d’alpage se tiendra à Morzine début novembre. Organisées par la Société d’économie alpestre de Haute-Savoie, elles s’inscrivent dans la lignée de la Fête du cochon et des produits d’alpage, une initiative que l’on doit à Thierry Thorens, le propriétaire du restaurant La Chamade (site Internet), toujours à Morzine. Les Saveurs d’alpage favorisent une large découverte des produits locaux (avec toutefois un invité d’honneur « délocalisé », cette année le Valais) au travers de dégustations, d’ateliers de dégustations, de démonstrations, de conférences, d’expositions animales… Le programme complet se télécharge sur le site Internet de Morzine. Il convient également de signaler que Thierry Thorens est l’auteur avec le photographe Jean-Marc Blache de L’Almanach des Alpes gourmandes, à paraître le 13 novembre 2007, et qui sera dès lors chroniqué sur ce site des Nouvelles de L’Alpe. Enfin, rappelons que L’Alpe a souvent évoqué la gastronomie : voir les numéros 5 (« Vins, vignes et vignerons »), 11 (« L’or des alpages, fromages et fromagers »), 15 (« À table ! saveurs et savoirs ») et 32 (« Des mets et des monts »).
Les 3 et 4 novembre 2007. France, Haute-Savoie, Morzine.
Tél. : + 33 (0) 450 88 37 74.

Le restaurant La Chamade à Morzine.

Servoz et les moutons

11 octobre 2007

La Maison de l’alpage organise sa foire aux moutons à Servoz, une institution depuis 1983 dans cette commune à l’entrée de vallée de Chamonix. Outre un concours d’ovins à peine descendus des pâturages, la manifestation permet de déguster le cidre fabriqué sur place et des spécialités culinaires locales comme les tripes et les bougnettes, de délicieux beignets de pommes de terre…
Le 14 octobre 2007. France, Haute-Savoie, Servoz.
Tél. : + 33 (0) 630 07 20 42. Site Internet

Arêches a bon goût

10 octobre 2007

rdv-sitesgout.jpgPrécédant de quelques jours la semaine nationale du goût (du 15 au 21 octobre), le salon des sites remarquables du goût d’Arêches-Beaufort honore la gastronomie du Beaufortain, mais également bon nombre de spécialités et produits du terroir des autres régions de France. Au(x) menu(s), dégustations et restauration, démonstrations de fabrication, mais aussi randonnées (digestives ?) et visites guidées…
Les 13 et 14 octobre 2007. France, Savoie, Arêches-Beaufort.
Tél. : + 33 (0) 479 38 37 57. Site Internet

La noix au mois

10 octobre 2007

Après le coup d’envoi de la récolte 2007 le 22 septembre dernier (voir ici), le Pays du Sud-Grésivaudan, le Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble et le Grand Séchoir organisent conjointement le premier mois de la noix de Grenoble. Six manifestations sont prévues dans la région de production, la plus importante étant la semaine nationale du goût, qui se déroulera du 15 au 21 octobre au Grand Séchoir à Vinay. Les détails du programme sont visibles sur le site Internet du Pays du Sud-Grésivaudan.
Du 13 octobre au 10 novembre 2007. France, Isère.
Tél. : + 33 (0) 476 38 67 20.

Foire aux tardons

28 septembre 2007

Le tardon est un agneau né au printemps, puis littéralement « élevé sous la mère » sur l’alpage. Au retour des troupeaux à l’automne, il est vendu dans la vallée. Cette tradition est particulièrement vivace à Champoléon dans le Champsaur, qui consacre début octobre au jeune ovin une foire aux tardons. Une journée pendant laquelle éleveurs, bouchers et restaurateurs s’associent pour proposer la viande du tardon sous toutes ses formes.
Le 3 octobre 2007. France, Hautes-Alpes, Champoléon.
Tél. : + 33 (0) 492 49 09 35. Site Internet

La Suisse des saucisses

27 septembre 2007

metzgerei_kleinjpg.jpgL’association Patrimoine culinaire suisse, qui a son siège social à Lausanne, défend la gastronomie du terroir et vient d’achever un inventaire des viandes et charcuteries. Des « recherches saucissologiques » très poussées lui ont notamment permis d’établir qu’il existe aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix produits traditionnels de boucherie en Suisse. L’association ne se contente pas d’un simple recensement, elle s’arrête sur d’autres aspects, dont l’histoire, la cuisine, l’économie, la fabrication et la production. On apprend ainsi que le cervelas était au cœur d’une guerre des saucisses à la fin du XIXe siècle, que la diversité des produits passe par la lughanige tessinoise, le Mostbröckli d’Appenzell et la longeole genevoise, enfin que la saucisse de veau, la plus ancienne du pays, employait à l’origine de la viande et des boyaux de… porc ! Et ce n’est pas terminé, l’association consacrant désormais ses recherches à la pâtisserie et aux fruits. Les résultats de ces enquêtes feront l’objet en 2008 d’un livre ou d’une base de données. En attendant, le site Internet du Patrimoine culinaire suisse, décliné en quatre langues (français, italien, allemand et romanche) mérite une visite. Rappel des numéros de L’Alpe consacrés à la gastronomie : 5 («  Vins, vignes et vignerons  »), 11 («  L’or des alpages, fromages et fromagers  »), 15 («  À table ! Saveurs et savoirs  ») et 32 («  Des mets et des monts  »).
Suisse, Vaud, Lausanne.
Tél. : + 41 (0) 21 619 44 60. Site Internet

Photo : Patrimoine culinaire suisse, Ursula Sprecher.

Au bon lait !

26 septembre 2007

rencontres-paysannes.jpgLa commune de Saint-Bonnet-en-Champsaur propose ce week-end une manifestation ayant pour thème le lait, intitulée « Rencontres paysannes – Au bon lait de la vallée ». Deux jours durant, c’est une opportunité de partir pour une découverte complète de ce breuvage, par le biais de randonnées, de rencontres avec les agriculteurs et les producteurs locaux (marchés, fabrication de fromages), d’animations et de visites et de repas concoctés spécialement par les restaurateurs.
Les 29 et 30 septembre 2007. France, Hautes-Alpes, Saint-Bonnet.
Tél. : + 33 (0) 492 49 09 35. Site Internet

La noix, c’est parti !

18 septembre 2007

sechoir.jpgLe 22 septembre prochain marque le très sérieux coup d’envoi officiel de la récolte 2007 de la noix de Grenoble. Cela se passe partout dans le Sud-Grésivaudan, entre Grenoble et Valence, où son exploitation occupe plus de 6 500 hectares. Et pour tout savoir sur la coque et le cerneau, une visite au Grand Séchoir (une sorte de musée de la noix particulièrement bien fait), situé à Vinay, s’impose.
À partir du 22 septembre 2007. France, Isère.
Tél. Grand Séchoir : + 33 (0) 476 36 36 10. Site Internet

Le Grand Séchoir à Vinay. Photo : Christian Martelet.

Un label artistique pour le canton

24 août 2007

Sur l’ensemble du canton, quatorze associations et institutions ont mis sur pied Label’Art, qui propose au grand public la création contemporaine valaisanne sous toutes ses facettes. À l’affiche, six semaines de manifestations comprenant notamment seize expositions et cinq conférences publiques, ainsi que des spectacles musicaux et de composition artistique. L’inauguration aura lieu le 6 septembre 2007 au palais Stockalper à Brigue, où elle sera suivie du projet itinérant « Babel Art » de Sabine Zaalene et Laurent Possa, et de la présentation des œuvres comestibles du « cuisinier-artiste » Norbert Schwery. Voir également notre actualité sur la foire du Valais, qui accueille l’exposition Swiss Design Now, rattachée au programme Label’Art.
Du 6 septembre au 24 octobre 2007. Suisse, Valais.
http://labelart.wordpress.com/

Valais en fête

24 août 2007

reines.jpgMartigny abrite sa traditionnelle foire du Valais. Parmi les festivités, soulignons l’exposition Swiss Design Now (une trentaine d’artistes dans le cadre de Label’Art, voir ici), Gastrovalais, la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers du canton du Valais qui assure l’ambiance pour son centenaire, la fête cantonale des costumes et, le 30 septembre, l’incontournable combat de reines à l’amphithéâtre d’Octodure.
Du 28 septembre au 7 octobre 2007. Suisse, Valais, Martigny
Tél. : + 41 (0) 27 722 00 34. Site Internet

Combat de reines à Martigny.

Train à bon marché

23 août 2007

trieves.jpgInaugurée en 1878, la ligne de chemin de fer reliant Grenoble à Gap via Veynes vieillit bien. Preuve de sa vitalité, sur la base d’une collaboration entre la SNCF et les élus locaux, la portion entre Grenoble et Clelles (remarquable avec ses huit viaducs et ses dix-sept tunnels) sera accessible avec une réduction de 50 % lors des quatre derniers week-ends de septembre. Cette opération s’inscrit dans le projet « Le Trièves à portée de… train », et durant ces mêmes week-ends, la ville de Clelles organisera des manifestations pour favoriser la découverte de cette partie sud du Vercors : nombreuses randonnées thématiques et visites commentées, foire bio à Mens (treize kilomètres de Clelles) les 15 et 16 septembre, foire des métiers anciens le 23 septembre… L’office de tourisme de Grenoble consacre quant à lui une exposition au Trièves du 10 au 24 septembre 2007.
Les quatre week-ends de septembre 2007 à partir du 8. France, Isère.
Office du tourisme de Clelles : + 33 (0) 476 34 43 09.

Au fond à gauche, le mont Aiguille, sentinelle du Trièves, et à droite, le Grand Veymont, point culminant du Vercors (2 341 mètres). Une image publiée dans notre numéro hors-série « Vercors en questions ». Photo : Dominique Vulliamy.

In Valais veritas

21 août 2007

guerite.jpgLe vignoble valaisan est ponctué de petites habitations appelées guérites, fréquentées lors des vendanges. La plupart recèlent un carnotzet, une sorte de cave aménagée, dans laquelle famille et amis se retrouvent pour déguster le vin, accompagné de fromages et autres charcuteries. Durant plus de deux ans, le dessinateur Charles-André Meyer (alias Taddé) et les photographes Étienne Roux, Pierre-Marie Bonvin et Robert Hofer (voir ses images sur la chasse dans le numéro 38 de L’Alpe, à paraître le 25 septembre 2007) ont arpenté les vignes du canton pour réaliser des reportages sur cette tradition. Au château de Villa à Sierre (un des deux sites du musée avec la maison Zumofen à Salgesch), le musée valaisan de la Vigne et du Vin a mis sur pied l’exposition Guérites, ces cabanes dans les vignes, qui rassemble des œuvres de ces quatre artistes. Mais Sierre proposera d’autres événements autour du vin en cette fin d’été. Les 1er et 2 septembre, la ville organisera Vinea, le plus grand salon vinicole du pays : avant de profiter des dégustations et des festivités, il sera possible de découvrir le vignoble du canton en empruntant le sentier thématique de six kilomètres qui relie Sierre à Salgesch. Le 8 septembre, ce même sentier servira d’ailleurs de cadre à la Marche des cépages In vino veritas, au gré de laquelle trente-cinq propriétaires proposeront évidemment du vin, mais également des spécialités gastronomiques, de la musique et du folklore. Enfin, le 9 septembre, Salgesch sera le théâtre de la Journée européenne du patrimoine
, autour de la conférence-dégustation « Quand le bois sert à boire
 ». À la bonne vôtre…
Du 25 août au 30 novembre 2007. Suisse, Valais, Sierre et Salgesch.
Tél. : + 41 (0) 27 456 35 25 (château de Villa), + 41 (0) 27 456 45 25 (maison Zumofen).
Site du musée
Site de Vinea
Site de la Marche des cépages

Une guérite du vignoble valaisan.

Accros du bio à Crots

13 août 2007

foire-bio.jpgÀ proximité du lac de Serre-Ponçon, Crots organise depuis 1999 une foire biologique sous l’égide de l’association Génépi. La première journée, « Bio-Vélo », met en scène ce moyen de locomotion forcément écologique autour de circuits thématiques et de rencontres, la soirée se prolongeant autour d’un buffet bio agrémenté d’un concert de jazz, pour s’achever avec le spectacle du conteur burkinabé Abakar Adam Abaye. Le lendemain, le visiteur pourra acheter les produits proposés par quelque cent vingt exposants, tout en assistant à des conférences-débats.
Les 22 et 23 septembre 2007. France, Hautes-Alpes, Crots.
Tél. : + 33 (0) 492 43 13 05. Site Internet

La défense du gruyère

24 juillet 2007

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le gruyère ne bénéficie d’aucune protection « officielle »… Une situation qui ne devrait toutefois pas durer, car ce 23 juillet, la Suisse a réagi par l’intermédiaire de l’OFAG (Office fédéral de l’agriculture) en déposant auprès de la commission européenne de Bruxelles une demande d’enregistrement du fromage comme AOP (Appellation d’origine protégée, l’équivalent de l’AOC européenne). La France a fait de même pour la variété fabriquée de notre côté de la frontière. Mais une chose est sûre, pas question de revenir sur certains fondamentaux : le gruyère français a des trous, pas le suisse…
Source : Swissinfo. Plus d’informations ici.

La culture selon Courchevel

18 juillet 2007

chabichou.jpgSouffrant un peu d’une image de station chic dédiée au seul hiver, Courchevel s’active pourtant bien l’été, y compris dans le domaine de la culture. Plusieurs événements retiennent l’attention cet saison. Signalons d’abord les Chemins du baroque : élaborés par la FACIM (Fondation pour l’action culturelle internationale en montagne), ils empruntent un parcours qui visite les églises locales, la plus célèbre étant sans doute celle de Saint-Bon (XVIIe siècle). Dans un registre plus original (surtout en plein été !), le festival Feu et Art pyrotechnique se déroulera du 4 au 14 août, avec des cracheurs de feu, des compagnies déambulatoires et bien sûr des feux d’artifice. Quant au festival MusicAlp, il propose du 20 juillet au 22 août des concerts, des rencontres musicales et des stages auprès d’artistes internationaux. Hâtez-vous également pour ne pas manquer la fête de la Madelon les 21 et 22 juillet, qui favorise la découverte des produits locaux et s’achève par un grand dîner-banquet. Dans le même esprit mais cette fois tout l’été, il est enfin possible de s’inscrire aux stages culinaires de Michel Rochedy dans son restaurant Le Chabichou. Ce chef renommé est par ailleurs l’auteur d’un article sur la cuisine du gibier dans le prochain numéro de L’Alpe consacré à la chasse (parution le 25 septembre 2007) et d’un ouvrage à paraître aux éditions Glénat à la mi-octobre.
Été 2007. France, Savoie, Courchevel.
Tél. office de tourisme : + 33 (0) 479 08 00 29. Site Internet

La salle de restaurant du Chabichou. Photo Apicius.com – Marc Berenguer.

Papilles en fête

16 juillet 2007

diots.jpgJusqu’à la fin du mois d’août, les Fêtes gourmandes en Rhône-Alpes multiplient les rendez-vous gastronomiques dans les huit départements de la région. Il est impossible d’énumérer ici la centaine d’événements que comptent ces festivités, mais nous ne pouvons résister au plaisir de vous citer quelques exemples : les Bréchets de poulet le 5 août à Pont-de-Veyle (Ain), la Foire aux oignons le 29 août à Tournon (Ardèche), les Valauripailles le 27 juillet à Valaurie (Drôme), la Fête de l’alpage les 18 et 19 août à Gresse-en-Vercors (Isère), la Fête des myrtilles le 15 août à Sauvain (Loire), la Randonnée gourmande au clair de lune le 4 août à Aigueperse (Rhône), le Festival des vins de Savoie et des produits d’alpages le 17 août à Notre-Dame-de-Bellecombe (Savoie) et la Tartiflette géante le 15 août au Grand-Bornand (Haute-Savoie). On doit ces belles initiatives au Comité de promotion des produits agro-alimentaires de Rhône-Alpes (Comité R3AP).
Jusqu’au 29 août 2007. France, région Rhône-Alpes.
Tél. : + 33 (0) 472 76 13 40. Site Internet

Simplement cuits délicatement et à petits bouillons durant dix minutes (on démarre à l’eau froide), les diots aux choux, dits baujus, sont servis avec des pommes de terre à l’eau, une salade verte en entrée et de la tome des Bauges. Cette photo (© Yves Bobin – Musée dauphinois) provient du numéro 15 de L’Alpe, qui évoque tous les délices de la cuisine alpestre.

Excursions en Bauges

12 juillet 2007

Le parc naturel régional des Bauges et la Société d’économie alpestre de Savoie organisent durant deux jours l’opération « Itinéraires alpestres en Bauges ». Le massif servira de cadre pour des randonnées conduites par des accompagnateurs, qui favoriseront les contacts avec les éleveurs, leurs troupeaux et leurs produits : il s’agira de « Marcher, respirer, découvrir, goûter, échanger… » Outre cet aspect pastoral et pour mieux connaître cet espace de moyenne montagne, des rencontres sont également prévues avec des scientifiques, des artistes et des musiciens. La première journée se déroulera sur l’alpage de Drison, et la seconde sur celui du Nivolet. La participation est gratuite, mais il faut obligatoirement réserver auprès des offices de tourisme de Savoie Grand Revard pour le 20 juillet (+ 33 (0) 479 25 80 49) et des Sources du Lac d’Annecy pour le lendemain (+ 33 (0) 450 44 60 24).
Les 20 et 21 juillet 2007. France, Bauges, Savoie et Haute-Savoie.
Tél. parc naturel régional des Bauges : + 33 (0) 479 54 97 73. Site Internet
Tél. Société d’économie alpestre : + 33 (0) 450 88 37 74. Site Internet

Une foire bio pour Méaudre

31 mai 2007

Sur le plateau du Vercors, le village de Méaudre accueille la huitième édition de sa désormais fameuse foire bio. Depuis sa création en 2000, le succès de cette manifestation va croissant, au point d’attirer aujourd’hui quelque 120 exposants (contre une trentaine à l’origine). De quoi largement s’attarder sur les différentes applications des produits biologiques dans les domaines de l’alimentation et de la restauration, mais aussi de l’habillement, de l’habitat, du jardinage…
Les 7 et 8 juillet 2007. France, Isère, Méaudre.
Tél. : + 33 (0) 476 95 20 68. Site Internet