La montagne fertile

tableau Segantini

Certains territoires seraient-ils plus propices au bouillonnement artistique  ? C’est ce que pourrait laisser penser l’actuelle exposition proposée par le Palais Lumière d’Évian, La montagne fertile. Elle réunit des œuvres de quatre figures majeures de la modernité suisse  : Giovanni Giacometti, Giovanni Segantini, Cuno Amiet et Ferdinand Hodler. Tous ont trouvé une forte source d’inspiration dans les paysages des Grisons et tous se sont rencontrés, appréciés, influencés, allant parfois jusqu’à créer des liens forts tant sur le plan artistique que personnel. Giacometti et Amiet se lient d’amitié dès leurs études à Munich et trouvent tous deux un maître commun dans la figure de Segantini. Amiet rencontre par ailleurs Hodler dès 1897 (et tous deux seront d’ailleurs les parrains des deux fils de Giovanni Giacommeti, notamment Alberto, figure incontournable du XXe siècle). Tous ont également un même lieu de prédilection où ils se retrouvent régulièrement, près de Maloja. Le village d’altitude, à cheval entre le val Bregaglia et la vallée de la Haute-Engadine, offre des points de vue saisissants sur l’un et l’autre versant. De cette émulation naîtront de nombreux chefs-d’œuvre, dont certains sont présentés ici, et qui influenceront beaucoup la génération suivante (parmi lesquels Joseph Beuys, Hannes Vogel, Rémy Zaugg…)
Jusqu’au 30 mai 2021.
www.ville-evian.fr/palais-lumiere

La montagne fertile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut