L’Alpe 06 : chanson du marchand d’alpe

Par Yves Frémion

Conseiller régional, ancien député européen, écologiste, iconologue et zygomaticien

Photo : Jacques-Léo Lavanchy

Je parcours ce pays splendide

C’est pour y faire le vide

Bâtissant avec ardeur

Car je suis promoteur.

Un barrage dans la vallée,

Des bungalows sur les sommets,

Toutes sortes d’équipements,

Pas de lieu sans aménagements.

En vendant les Alpes,

Je palpe, je palpe,

En vendant les Pyrénées,

Je m’fais de la monnaie.

Je sais acheter tous les élus

Faire de chacun un convaincu.

Un barrage pour ne pas être inondé,

Un canal pour être abreuvé,

Une subvention pour entreprendre

Un téléphérique pour descendre

Un tire-fesses pour remonter

Et des aides à chaque projet.

En vendant les Alpes,

Je palpe, je palpe,

En vendant les Pyrénées,

Je m’fais de la monnaie.

Je trouve ce pays magnifique

Pour les séjours touristiques

Moi-même j’adore y résider,

Venez voir le superbe chalet

Que j’ai bâti en haut des monts

Pour ne pas voir les cons

A qui j’ai fourgué contre pognon

Ces tonnes de béton.

En vendant les Alpes,

Je palpe, je palpe,

En vendant les Pyrénées,

Je m’fais de la monnaie (bis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut