L'Alpe

L’Alpe 41 : Éditorial

Qui ne s’est jamais senti une âme de poète devant un lac alpin ? Qui n’a jamais été envahi par un sentiment d’harmonie face à un tel paysage ?… Comme le chante un ouvrage de l’écrivain suisse Maurice Chappaz, Bienheureux les lacs ! Solitaires en haute montagne ou vastes plans d’eau au creux d’une vallée, ils attirent les hommes, implantés sur leurs berges depuis la nuit des temps, et inspirent les artistes de tout poil.

Rien de plus naturel que cette attirance pour des lieux où le calme (souvent apparent…) des flots adoucit l’austérité minérale des montagnes. Où le temps semble suspendre son vol, comme l’écrit Alphonse de Lamartine dans son célèbre poème, Le lac. Et comme le savent les nombreux touristes qui regardent les sommets s’enfoncer lentement dans l’ombre, alors que les lumières s’allument sur la rive opposée, en dégustant un filet de perche ou une truite fraîchement pêchée, arrosée d’un verre de vin blanc du Tessin ou des coteaux lémaniques.

Les poissons ? Un symbole de pureté alpine qui vient d’en prendre un coup avec la récente découverte, dans les eaux savoyardes, d’une contamination à la dioxine des ombles chevaliers, ces rois de la gastronomie lacustre ! L’interdiction de leur commercialisation ne va certes pas améliorer l’existence des pêcheurs, profession jadis florissante, menacée aujourd’hui de disparition.

Il ne faut pas dramatiser pour autant. Les lacs alpins sont sous haute surveillance car la limpidité et la biodiversité de leurs eaux font la richesse de ces régions privilégiées hautement touristiques. Celui d’Annecy reste le plus propre des grands lacs français, tandis qu’en Suisse, on ne semble guère s’inquiéter d’une éventuelle pollution. Sur les bords du Léman, l’image du lac, loin d’être entachée, se prête avec bonheur aux détournements farfelus de deux créateurs iconoclastes (à découvrir dans le portfolio de ce numéro) qui viennent d’inaugurer une exposition insolite (comme on aimerait en voir souvent), au musée du Léman de Nyon, en offrant aux visiteurs.. une excellente soupe de poissons du lac !

Dominique Vulliamy

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).