Un amour de vélo

affiche un amour de vélo

À la faveur de la réouverture des musées depuis le 19 mai, la nouvelle exposition proposée par le Musée dauphinois, Un amour de vélo, est enfin visible  ! Articulée en huit étapes, elle retrace l’histoire d’une quête de liberté. On y découvre ainsi les tout premiers modèles de vélo, rudimentaires, qui voient le jour vers 1870, jusqu’aux plus récents, déclinés en fonction de leurs usages, entre le VTT des amateurs de sensations fortes, la randonneuse des voyageurs au long cours, le vélo-cargo familial ou le pignon fixe désormais en vogue pour nombre de cyclistes urbains. Si l’on retrouve quelques artisans isérois incontournables (Jo Routens, Daniel Cattin, Edelbike) et quelques grandes marques (Magnat-Debon ou Libéria entre autres), la part belle est faite aux coureurs professionnels, capables d’efforts surhumains. Les grands cols dans lesquels certains se sont forgé un statut quasi héroïque, Izoard, Galibier, Lautaret, sont désormais immédiatement associés au vélo dans l’imaginaire collectif. Sans oublier les cyclistes urbains qui revendiquent, notamment à travers le vélotaf, plus qu’un mode de déplacement, une véritable «  vélosophie  ».
Jusqu’au 4 juillet 2022.
musees.isere.fr

Un amour de vélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut