L'Alpe

Actualités

Un musée pour Magritte

25 février 2010

Né en novembre 1898, cent ans presque jour pour jour avant L’Alpe, le peintre belge se voit enfin consacrer un musée à Bruxelles qui accueillera la plus importante collection au monde. Rappelons qu’une œuvre de l’artiste surréaliste (L’Appel des cimes) avait fait la couverture de notre numéro 21 de L’Alpe consacré à l’art.
Site Internet

Pierres de mémoire, pierres de pouvoir

30 novembre 2009

Statues de l’île de Pâques ou menhirs d’Europe, les constructions monumentales rendent hommage aux élites des communautés, disparues mais aussi actuelles, comme le montre cette présentation construite autour des stèles néolithiques anthropomorphes du site du Petit-Chasseur de Sion, Valais.
Jusqu’au 3 janvier 2010 à l’espace archéologique Grange-à-l’Évêque de Sion (Suisse).
Tél. : + 41 (0) 27 606 46 70. Site Internet.

Art « grot(t)esque » en Vercors

7 août 2009

La grotte de Choranche , au-dessus de Pont-en-Royans, propose cet été une visite originale puisque, outre les splendeurs de cette cavité sculptée par les eaux dans les entrailles du Vercors, on peut y admirer une exposition artistique, avec des œuvres originales signées de sept artistes de Rhône-Alpes, dont le travail est expliqué sur une borne interactive (vidéos). Par ailleurs, une journée portes ouvertes permettra de dialoguer avec des scientifiques du CNRS, autour d’ateliers consacrés à la géologie et autres éléments liés au milieu souterrain.
Exposition jusqu’à fin septembre 2009. Journée portes ouvertes le 19 septembre 2009.
Tél. : + 33 (0) 476 36 11 92. France, Isère, Choranche.

Paysages de Vanoise

7 août 2009

Dans le cadre de l’Observatoire photographique des paysages de Vanoise, Beatrix von Conta a réalisé pendant trois ans un portrait du parc national qui illustre les évolutions actuelles et qui fait l’objet de l’exposition Paysages à l’heure du jour, visible à la Tour sarrazine de Bozel (Savoie) jusqu’au 30 août 2009 et à la Redoute Marie-Thérèse d’Avrieux jusqu’au 20 septembre 2009. Tandis que la Rizerie de Modane présente une cinquantaine de couples photographiques comparatifs passé-présent jusqu’au 29 août 2009, que l’on peut également voir à la mairie de Tignes jusqu’à la même date.

« Inside Nature » au lac Majeur

5 août 2009
« Verso il cielo », 2007, huile sur toile de Franco Pulacini.

« Verso il cielo », 2007, huile sur toile de Franco Pulacini.

La fondation Art Museo fête ses dix ans en présentant dans la villa Ponti, à Arona, au sud du lac Majeur, une exposition de l’artiste italien Franco Pulacini intitulée Inside Nature. Très inspirées par la nature, cette cinquantaine de toiles aux vibrants coloris permet de découvrir dans un cadre splendide ce peintre originaire de la région et largement reconnu dans son pays.
Jusqu’au 27 septembre 2009. Italie, Piémont, Arona.

Fastes, maléfices et parfums

5 août 2009

Le musée de Saint-Antoine-L’Abbaye, dans le nord de l’Isère, se penche sur le monde mystérieux des astrologues, prophètes, magiciens et autres sorciers, interrogeant à travers un bel ensemble de représentations artistiques, le regard très inégal porté sur cet univers du Moyen Âge jusqu’au XVIIIe siècle, entre crainte et fascination. Et après avoir respiré ces odeurs de soufre, il faut aller s’enivrer d’autres senteurs dans la seconde exposition du musée, Quand le parfum portait remède, qui propose de découvrir de façon ludique et olfactive quatorze parfums qui, jadis, participait de la pharmacopée au même titre que d’autres types de médicaments.
Jusqu’au 20 septembre 2009 pour Fastes et maléfices.
Jusqu’en novembre 2011 pour Quand le parfum portait remède. France, Isère, Saint-Antoine-L’Abbaye.

La ronde des animaux

3 août 2009
René-Pierre Bille (1915-2006).

René-Pierre Bille (1915-2006).

Sous ce titre, la Médiathèque-Valais de Martigny expose des photographies, accompagnées de films, sur la faune alpine dues à trois pionniers de la protection de la nature en Valais : René-Pierre Bille, Georges Laurent et Michel Strobino. Proches de l’écrivain Maurice Chappaz, qui s’est toujours battu contre l’équipement touristique de la montagne (voir le numéro 45 de L’Alpe), ces photographes et cinéastes ont cherché, par leurs images, à faire prendre conscience au public de la beauté de cette vie sauvage menacée. Au programme également des projections, visites guidées, spectacles, conférences et publication de l’ouvrage Comme aux premiers matins du monde (Georges Laurent et Maurice Chappaz).
Jusqu’au 17 janvier 2010. Suisse, Valais, Martigny.

Portraits sensibles en Trièves

30 juillet 2009

plaque_photo_dusserre

Au début de la seconde guerre mondiale, René Dusserre, patron de l’hôtel-restaurant Major, à Monestier-de-Clermont, mais aussi photographe amateur, est sollicité par des clients et des voisins pour qu’il leur tire le portrait car ils ont besoin de faire établir une carte d’identité. Par groupe de trois, il immortalise ainsi plus de sept cents habitants sur des plaques de verre entre 1939 et 1940. Retrouvées par hasard dans l’hôtel désaffecté en 1988, elles donnent aujourd’hui lieu à cette exposition à l’initiative d’un groupe d’habitants du Trièves, dont le photographe Bernard Fontanel (voir le numéro 45 de L’Alpe).
Jusqu’au 20 septembre 2009. France, Isère, Monestier-de-Clermont.
Site Internet.

Les vaudois en Piémont

30 juillet 2009

Réfugiés dans les vallées vaudoises du Piémont (Pellice, Angrogna et Germanasca) après avoir été pourchassés et exilés (voir le numéro 14 de L’Alpe) ces dissidents protestants se réclament d’une histoire qui participe à l’histoire de toute cette région et qu’il importe donc de partager, tant avec les habitants qu’avec les touristes. Ainsi, dans le val Chisone, après le VIe congrès international « Catholiques et vaudois : du conflit à la cohabitation » qui se tient le 1er août 2009 à Usseaux, une grande fête se déroulera le 9 août au fort de Fenestrelle, l’occasion de découvrir les spécialités (gastronomiques, artisanales ou musicales mais aussi naturelles et patrimoniales) de ces vallées piémontaises. Par ailleurs, le Centre culturel vaudois de Torre Pellice (aussi musée, archives et bibliothèque) propose des randonnées historiques sur les traces des vaudois (30 août, 12 et 20 septembre), une pièce de théâtre (Li Valdès) le 23 août, des concerts et une exposition sur Calvin ainsi qu’un congrès autour de la Réforme en Italie (du 4 au 6 septembre).
Italie, Piémont.

Des bidons chez l’ours des cavernes

29 juillet 2009

affiche expoLe musée de l’Ours des cavernes à Entremont-le-Vieux, en Chartreuse (Isère), propose une exposition plutôt décalée par rapport à sa thématique, mais qui mérite le détour : les photographies des installations de Gérard Benoit à la Guillaume. Le photographe franco-suisse fait en effet voyager sa cohorte de bidons de lait de 40 litres, les traditionnelles « boiles », dans les alpages comme sur les rivages, où il les installe en file avant de leur tirer le portrait. Cheminant au milieu des fleurs ou dans l’écume marine comme un petit peuple de métal, ces drôles de bidons prennent soudain un air quasi humain. Un étonnant anthropomorphisme, qui n’est en fin de compte pas si éloigné de certaines légendes concernant l’ours…
Jusqu’au 1er octobre 2009. France, Isère, Entremont-le-Vieux.

Nature et sculpture à Champex

29 juillet 2009
La drosera, une plante carnivore alpine !

La drosera, une plante carnivore alpine !

Sur les bords du petit lac de Champex, au-dessus d’Orsières (vallée des Entremonts, Valais), le jardin alpin Flore-Alpe s’enrichit depuis six ans d’une exposition en plein air. Cette année, on peut y voir une vingtaine de sculptures de l’artiste bâlois René Küng, dont l’œuvre est fortement inspirée par la nature, et qui sera présent le 30 août pour une visite commentée. Créé par l’industriel Jean-Marcel Aubert à la fin des années 1920, et géré par la fondation Aubert, ce jardin est également un centre de recherche sur la phytogéographie (relations entre l’environnement et les écosystèmes de haute montagne).
Jusqu’au 28 septembre 2009. Suisse, Valais, Champex.

Passions partagées à Lausanne

29 juillet 2009

Pour son vingt-cinquième anniversaire, la Fondation de l’Hermitage réunit plus de cent chefs-d’œuvre du XXe siècle issus des collections privées suisses avec qui elle entretient des liens privilégiés depuis sa création. Au programme également, des soirées art et gastronomie, des concerts, des conférences et un catalogue illustré (192 pages).
Jusqu’au 25 octobre 2009. Suisse, Lausanne.

Jardins, plantes et art culinaire médiéval en Haute-Provence

8 juillet 2009

monument4À Mane, près de Forcalquier, le musée départemental ethnologique de Haute-Provence, installé dans le prieuré de Salagon, est entouré de beaux jardins ethnobotaniques thématiques (médiéval, simples, senteurs, etc.). Aussi propose-t-il en particulier de nombreuses animations autour des plantes. Cet été, on pourra découvrir la lavande et les plantes aromatiques (visites guidées, démonstration de distillation, 23 juillet, 11 et 18 août 2009), les plantes alimentaires et les recettes du Moyen Âge (16 et 30 juillet, 25 août), l’histoire des plantes parfumées (28 juillet et 13 août) et celles venues d’ailleurs que l’on retrouve encore aujourd’hui dans nos jardins (16 et 20 août). L’occasion de visiter la nouvelle exposition temporaire consacrée à la vannerie, en Provence et dans le monde, autrefois et aujourd’hui. D’autres animations au programme de ce lieu, téléchargeable sur le site Internet du musée.
France, Alpes-de-Haute-Provence, Mane.

Lecture de lac

30 juin 2009

Dans le cadre de l’exposition Avec vue sur lac (voir dans ces pages l’actualité du 22 juin 2009) au Musée-Château d’Annecy, des guides-conférenciers proposent une lecture originale du lac , autour de la relation que l’architecture des rives entretient avec le paysage.
Le 5 juillet 2009 à 14 h 30, rendez-vous place de l’hôtel de ville. France, Haute-Savoie, Annecy.
Tél. : + 33 (0) 450 33 87 34.

Femmes alpinistes

24 juin 2009

À Saint-Christophe-en-Oisans, le métier de guide de montagne fait partie intégrante du patrimoine familial. Mais que dirait le guide le plus célèbre de ce petit village de la vallée du Vénéon, Pierre Gaspard, vainqueur de la Meije en 1887, s’il pouvait voir des femmes exercer aujourd’hui une profession longtemps considérée comme exclusivement masculine ? Si, au XIXe siècle, des pionnières n’ont pas hésité à braver les codes sociaux pour se lancer dans des ascensions alpines, il aura fallu attendre la seconde partie du XXe pour voir des femmes se lancer dans le métier de guide. Une évolution que le musée Mémoires d’alpinismes s’attache à montrer.
Jusqu’en septembre 2009. Site Internet.

Alexandre Perrier

22 juin 2009

Ami de Cuno Amiet et de Ferdinand Hodler, cet artiste genevois (1862-1936), très présent dans les collections suisses, reste pourtant mal connu. L’exposition du musée d’Art et d’Histoire de Genève est donc l’occasion d’admirer les œuvres de ce peintre paysagiste qui, dans un style pointilliste et néo-impressionniste original, a consacré sa vie à rendre l’atmosphère et la lumière de quelques lieux qu’il aimait à parcourir, autour du lac Léman (Salève, Préalpes vaudoises…), pour en saisir l’essence intemporelle. Un catalogue accompagne l’exposition (48 CHF).
Jusqu’au 23 août 2009. Suisse, Genève. Site Internet.

Anecdotes potagères

22 juin 2009

image0014

Une étonnante collection de tenues et d’accessoires en légumes dus à la plasticienne Maud Bonnet propose ses couleurs et ses saveurs au musée de la Viscose d’Échirolles (en bordure de Grenoble), accompagnées de photographies de jardins ouvriers.
Jusqu’au 24 octobre 2009. France, Isère, Grenoble. Site Internet.

Avec vue sur lac

22 juin 2009
Bateau à vapeur sur le lac d'Annecy, Hugo Alesi, 1906 (projet d'affiche). Musée-Château Annecy.

Bateau à vapeur sur le lac d'Annecy, Hugo d'Alesi, 1906 (projet d'affiche). Musée-Château Annecy.

Deux regards sur le paysage lacustre sont proposés à Annecy. Le Musée-Château s’attache à la perception esthétique et à la représentation artistique de ces paysages dans l’arc alpin en confrontant des œuvres de styles très divers (peinture, dessin, cinéma, photographie, publicité…) pour montrer la naissance et l’évolution de cette image emblématique des Alpes. Le Palais de l’Île, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, s’intéresse au point de vue et à l’habitat, à travers quelques exemples sur les rives des lacs d’Annecy, du Bourget, du Léman et de Côme. Un programme de visites commentées, lectures, film, conférences ainsi qu’un ouvrage complètent cette présentation, qui s’inscrit en partenariat avec le musée du Léman de Nyon (voir Léman maniac dans ces pages) et le domaine de Rovorée La Châtaignière, à Yvoire (Haute-Savoie) qui présente De rive en rêve ; songes et visions au bord de l’eau, une approche des paysages lacustres inspirée des écrits du philosophe Gaston Bachelard, jusqu’au 30 septembre 2009. Un beau complément au numéro 41 de L’Alpe (Ô lacs !), tandis que le numéro 46 (parution 25 août 2009) proposera un petit aperçu de l’exposition du Musée-Château.
Jusqu’au 18 octobre 2009 au Musée-Château, jusqu’au 28 octobre 2009 au Palais de l’Île. France, Haute-Savoie, Annecy.
Tél. : + 33 (0) 450 33 87 34. Site Internet.

Léman maniac

19 juin 2009

Partant de l’idée que « le lac n’est pas un paradis perdu, c’est un paradis à inventer », le musée du Léman de Nyon expose un inventaire informel d’objets et documents symboliques des habitudes lacustres. Sous l’humour de la présentation (mais le musée du Léman excelle dans l’art de l’exposition décalée !), ce choix subjectif est très révélateur de tout ce (et ceux) qui crée(nt) la culture du lac, à travers un patrimoine en perpétuelle invention. Nul doute que se cache, parmi ces objets, quelque invention de Plonk et Replonk… (voir le portfolio, à feuilleter en ligne, du numéro 41 de L’Alpe ; l’exposition La face cachée du Léman étant visible tout l’été au musée du Chablais à Thonon). Léman maniac est également le titre de l’ouvrage publié par Glénat Suisse pour accompagner cette exposition.
Jusqu’au 1er avril 2010. Suisse, canton de Vaud, Nyon. Site Internet.

L’hôtellerie en question à Berne

18 juin 2009

À travers onze projets suisses, c’est une hôtellerie « entre déclin et renouveau » qu’ausculte le Musée alpin de Berne avec Chambres libres, autour de problématiques actuelles, mais en rappelant le riche passé du pays dans ce domaine. De la construction de tours et d’hôtels de luxe à la rénovation de structures existantes, les stations proposent des solutions variées, privilégiant une architecture de qualité, désormais tournée vers le tourisme estival et un public ciblé. Des projets souvent controversés (comme celui, enterré mais qui a fait scandale l’an dernier, d’une tour de 117 mètres de haut au sommet du Petit Cervin !), aussi la présentation, dans les chambres d’un hôtel imaginaire, ouvre-t-elle à la discussion.
Jusqu’au 16 août 2009. Suisse, Berne. Site Internet.

Les 75 ans du ski-club du Grand-Combin

18 juin 2009
Randonnée de ski-alpinisme au mont Rogneux, 3 084 mètres. Photo : Jean-Claude Roh

Randonnée de ski-alpinisme au mont Rogneux, 3 084 mètres. Photo : Jean-Claude Roh

À l’occasion du 75e anniversaire de ce dynamique ski-club qui tient une place importante dans la vie du val de Bagnes, en Valais, la commune de Bagnes (en collaboration avec le musée) a invité plusieurs photographes à témoigner d’une année d’activités du club et à tirer le portrait de ses membres, actifs ou aujourd’hui retirés. Leurs photographies sont exposées à Verbier (dans la rue Médran) ainsi que sur le barrage de Mauvoisin, qui s’affirme ainsi comme un lieu d’exposition original au fond de la vallée.
Jusqu’en septembre 2009. Suisse, Valais, val de Bagnes.
Tél. (musée de Bagnes) : + 41 (0) 27 777 11 49.

La Mure monumentale

18 juin 2009

La Mure, en Isère, est surtout connue pour son passé minier, qui a pris fin en 1997 avec la fermeture des houillères (voir l’article de Bernard Biais dans le numéro 40 de L’Alpe). C’est à un autre patrimoine que s’attachent les photographies d’Emmanuel Breteau exposées au Musée matheysin, qui montrent les restaurations récentes, en cours ou à venir, de la halle, témoin de 700 ans d’histoire de la ville, de la chapelle Saint-Pierre-Julien Eymard (XVIIe siècle) et de l’église Notre-Dame de l’Assomption (édifiée en ciment à la fin du XIXe siècle ). Une belle occasion de se rendre dans cette ville par le petit train de La Mure qui, après avoir servi à transporter le charbon a été reconverti à usage touristique, offrant un panorama superbes sur le Drac et le barrage du Monteynard (voir les pages pratiques du numéro 45 de L’Alpe)
Jusqu’au 31 octobre 2009. France, Isère, La Mure.
Tél. Musée matheysin : + 33 (0) 476 30 98 15.
Site Internet.
Chemin de fer de La Mure, site Internet.

L’humour en Suisse

18 juin 2009

logo_gross1Qu’est-ce qui fait rire les Suisses ? Pourquoi rit-on d’eux ? L’exposition du Musée national suisse explore l’humour en Helvétie sous toutes ses formes, militant, caustique, grivois, décalé, enfantin, caricature, comique de situation, etc. Dessins de presse (notamment du Nebelspalter, fondé en 1875, le plus ancien journal politico-satirique du monde), reproductions de l’ouvrage Die Heimat im Plakat (1963) de Friedrich Dürrenmatt, planches originales de dessinateurs de bandes dessinées (dont Zep, le père de Titeuf… édité par Glénat !), mais aussi archives sonores et visuelles issues de la radio, de la télévision et du cinéma composent un sympathique panorama d’une part non négligeable de l’histoire des mentalités de ce pays. Witzerland (en allemand, Witz signifie blaque) s’accompagne d’une brochure illustrée.
Jusqu’au 13 septembre 2009. Suisse, Zurich.
Tél. : + 41 (0) 44 218 65 11. Site Internet.

Musiques du Faucigny

17 juin 2009

À Saint-Jeoire, en Haute-Savoie, pendant la semaine précédant le 173e festival des musiques du Faucigny (qui se tient le dimanche 28 juin), il est possible de voir et d’entendre les nombreux instruments de musique exposés par la Maison de la mémoire (Paysalp) issus de la collection de Jean-Marc Jacquier. Ce musicien qui anime le groupe la Kinkerne (bien connu pour son répertoire de musique traditionnelle alpine de Savoie, Suisse et Piémont) recueille en outre depuis trente ans vieilles chansons et instruments en tous genres. Il sera présent le dimanche pour des démonstrations.
Du 23 au 28 juin 2009. France, Haute-Savoie, Saint-Jeoire-en-Faucigny.

L’histoire du château de Chambéry

15 juin 2009

Un ensemble important d’archives, manuscrits, estampes, maquettes, etc. illustre la longue histoire du château de Chambéry, siège du pouvoir des comtes et ducs de Savoie. L’exposition Le château, la Savoie : dix siècles d’histoire inaugure l’ouverture partielle du château au public. Entrée libre, visites guidées sur réservation.
Jusqu’au 11 octobre 2009. Tél. : + 33 (0) 479 70 63 60 et + 33 (0) 479 70 15 94 (réservation visites guidées). France, Savoie, Chambéry.

Rétrospective François Boson à Sion (Valais)

15 juin 2009
C'était pourtant l'été, 1983. François Boson. Musée d'Art du Valais.

C'était pourtant l'été, 1983. François Boson. Musée d'Art du Valais.

Le musée d’Art du Valais consacre une rétrospective à cet artiste dont on célèbre les 60 ans cette année. Né à Fully, il a fait ses études aux Beaux-Arts de Sion puis a partagé sa vie entre la Suisse et la Belgique, se frottant aux avant-gardes des années 1970-1980, avant de s’installer définitivement dans son canton natal où sa renommée est bien établie. François Boson explore l’identité de l’homme, dans une tradition réaliste, au long d’un parcours dont cette présentation dessine l’évolution à travers une centaine d’œuvres. L’exposition questionne ainsi les processus d’innovation, de rupture, de progrès et de perpétuelle remise en question des courants artistiques comme moteur de l’acte créateur. Un ouvrage de 184 pages est publié en parallèle.
Jusqu’au 27 septembre 2009. Suisse, Valais, Sion. Site Internet (musées cantonaux).

Auguste Rodin à Évian

15 juin 2009

À Évian, la villa La Sapinière, construite pour le baron Joseph Vitta, renferme un important ensemble décoratif, réalisé entre 1892 et 1897 par de nombreux artistes, dont Rodin avec notamment deux grands tympans en relief dans le vestibule. L’occasion, pour le Palais Lumière, de revisiter l’œuvre du sculpteur sous l’angle des arts décoratifs et de la décoration monumentale, à travers quelque 170 œuvres, dont une partie n’a jamais été montrée (et pour les trois-quarts prêtées par le musée Rodin, à Paris, qui reprendra cette exposition au printemps 2010). La présentation s’accompagne d’un catalogue.
Jusqu’au 20 septembre 2009 au Palais Lumière. France, Haute-Savoie, Évian. Site Internet

Voies et communications dans le haut pays niçois

4 juin 2009

À Saint-Martin-de-Vésubie, le musée de l’Amont se penche sur l’épopée des voies et des communications dans cette région des Alpes méridionales à travers témoignages oraux, photographies anciennes et divers documents, sans oublier les projets actuels dans ce domaine, tandis que la Médiathèque valléenne accueille l’exposition consacrée à la Route des Grandes Alpes réalisée par l’écomusée du Pays de la Roudoule à Puget-Rostand (où elle était présentée l’été dernier). Philippe Thomassin, responsable de l’écomusée, viendra faire le 13 juin une conférence à la Médiathèque sur cet itinéraire qui rallie Évian à Nice  par huit cols alpins (et en 600 kilomètres), témoignant de la conquête des Alpes par l’automobile au début du XXe siècle (voir également l’article de Jean-Loup Fontana dans le numéro 36 de L’Alpe).
Jusqu’au 27 juin 2009 à la Médiathèque, tout l’été au musée de l’Amont. France, Alpes-Maritimes. Site Internet

Barques et radeaux de l’Adige

4 juin 2009

0062Le musée des Us et Coutumes du Trentin de San Michele all’Adige (Museo degli Usi e Costumi della Grente Trentina), près de Trente, propose une petite histoire de la navigation commerciale sur l’Adige, fleuve qui a longtemps constitué une importante voie de transport entre pays germaniques et Italie. Inaugurée le 30 mai par une reconstitution de radeaux et des traversées du fleuve en bac, l’exposition présente les principaux types d’embarcations utilisées au fil des siècles, dont une pirogue préhistorique, ainsi qu’une descente fictive du fleuve entre Terlano (en amont de Bolzano, au nord de Trente) et Vérone, de port en port, à travers une riche iconographie et de nombreux objets.
Jusqu’au 5 juillet 2009. Italie, Trentin, San Michele all’Adige. Site Internet

Arte Sella : arts et nature dans le Trentin

29 mai 2009
Après le chaos, installation de Bob Verschueren, 2006. Photo : Aldo Fedele, Arte Sella.

Après le chaos, installation de Bob Verschueren, 2006. Photo : Aldo Fedele, Arte Sella.

Arte Sella est une manifestation internationale d’art contemporain qui se déroule en plein air depuis 1996 dans le val di Sella, une petite vallée de la Valsugana, à une trentaine de kilomètres à l’est de Trente, en Italie. D’une part, un parcours de trois kilomètres, Arte Natura, offre un cheminement entre prairies et forêt, révélant près de cinquante installations de land-art, qui évoluent au cours du temps. De l’autre, une programmation artistique propose, de mai jusqu’en octobre, divers événements : visites guidées du parcours (on peut notamment voir des land-artistes travailler à leurs œuvres), expositions, festival de poésie, films, concerts de musique classique, théâtre et spectacles de danse (avec cette année la compagnie française Retouramont).
Programme 2009 (en italien, anglais et allemand) sur le site Internet d’Arte Sella. Italie, Trentin, Valsugana.

Berger intime

19 mai 2009

Le photographe Nicolas Guyot a partagé la transhumance d’un berger savoyard menant quelque deux mille brebis dans les alpages du Gollet, au pied du Grand Nielard qui domine Valmorel. Des images du quotidien en noir et blanc, qui disent la beauté mais aussi les problèmes du pastoralisme, à voir à Gaïa-Store, 6 rue d’Alsace, Grenoble.
Jusqu’au 30 mai 2009. France, Isère, Grenoble
. Site Internet du photographe.

La face cachée du Léman

14 mai 2009
Festival international de chant du cygne. Plonk et Replonk.

Festival international de chant du cygne. Plonk et Replonk.

Les « mythes, légendes et sornettes » de Plonk et Replonk s’apprêtent à traverser le Léman pour aller s’exposer au musée du Chablais à Thonon. L’occasion, pour ceux qui n’auraient pu se rendre au musée du Léman de Nyon (canton de Vaud), de se rattraper  en visitant (ou revisiter car on en s’en lasse pas) cette exposition d’images et d’objets lémaniques détournés par les deux Suisses de La Chaux-de-Fonds, ces créateurs inclassables et inénarrables qui ont fait l’objet du portfolio du numéro 41 de L’Alpe. Comme d’habitude, sa majesté Helvetus IV, roi de Suisse, sera présent lors de l’inauguration, ce samedi 16 mai. À ne pas manquer ! On peut télécharger le guide du musée sur ce site Internet.
Et se rendre sur le site de Plonk et Replonk pour découvrir leur univers délirant… Fort appréciable en ces temps de morosité !
Jusqu’au 8 novembre 2009. France, Haute-Savoie, Thonon.
Téléphone : + 33 (0) 450 70 69 49
.

Habiter dans les Alpes

14 mai 2009

Mise en page 1La nouvelle exposition du Musée dauphinois s’attache à comparer les modes d’habiter dans les Alpes, dans le temps et dans l’espace. Réalisées pour ce projet, les photographies de Marie Dorigny exposent cinq exemples contemporains, dans le Vorarlberg (Autriche), le Piémont (Italie), le Valais (Suisse), enfin la Savoie et l’Isère pour la France. Un panorama qui interroge sur l’existence d’une architecture alpine aujourd’hui. Retour dans le passé pour une deuxième partie, qui montre la façon dont les sociétés agropastorales de ces pays ont appris à construire et vivre en harmonie avec leur environnement. L’aspect de l’organisation collective de l’habitat est aussi abordée, à travers quelques exemples récents. Dans le cadre de cette présentation, une rencontre-débat se penchera sur le tipi et la yourte, deux types d’habitats mobiles qui connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt, notamment en montagne. Rappelons que le thème « Habiter la montagne » était au centre du numéro 28 de L’Alpe.
Exposition ouverte jusqu’en juin 2010. Rencontre-débat le 27 mai à 18 h 30. France, Isère, Grenoble. Site Internet

Anselme Boix-Vives, artiste brut

4 mai 2009

6a00d834516cb769e201156f54cc58970b-320wi2Le musée de la Halle Saint-Pierre, à Paris, expose des œuvres de cet artiste atypique (1899-1969), créateur d’un univers utopique foisonnant dépeignant sa « société universelle » à travers plusieurs centaines d’œuvres colorées. Ancien berger, vendeur de fruits et légumes à Moûtiers, en Savoie, cet homme venu tardivement à la peinture est aussi le père de Laurent Boix-Vives, qui a dirigé et développé l’entreprise Rossignol de 1956 à 2005 (voir le numéro 30 de L’Alpe).
Jusqu’au 21 août 2009. France, Paris. Site Internet

Voyage dans le cristal

4 mai 2009

Recherché depuis la plus lointaine Antiquité, notamment en région de montagne, le cristal a été utilisé à des fins diverses, depuis les pointes de flèche préhistoriques jusqu’à nos téléphones portables. Suscitant la curiosité des savants au XVIIIe siècle, il a trouvé aujourd’hui de nouveaux champs d’application. Cette exposition du Muséum d’histoire naturelle de Grenoble est exceptionnellement présentée dans l’ancien palais du Parlement de la ville.
Jusqu’au 27 septembre 2009. France, Isère, Grenoble. Site Internet

La chauve-souris

4 mai 2009
Masque mexicain. Bois sculpté et peint. XXe siècle. Marseille, MAAOA. Photo Hugo Maertens, Bruges.

Masque mexicain. Bois sculpté et peint. XXe siècle. Marseille, MAAOA. Photo Hugo Maertens, Bruges.

Seul mammifère volant, elle aime vivre la tête en bas et se déplace dans l’obscurité grâce à son sonar… Drôle d’animal, qui a plutôt mauvaise réputation dans nos pays mais qui est un symbole bénéfique dans d’autres civilisations comme le montre le musée des Alpilles.
Jusqu’au 29 août 2009. France,  Bouches-du-Rhône, Saint-Rémy-de-Provence. Site Internet

Artistes de l’école bernoise

26 avril 2009
Au col du Jaun, huile sur toile de Emil Cardinaux, 1906. Collection privée.

Au col du Jaun, huile sur toile de Emil Cardinaux, 1906. Collection privée.

Le musée Neuhaus de Bienne (canton de Berne) fait découvrir une dizaine de peintres formant, au début du XXe siècle, le groupe informel de « l’école bernoise » dans le sillage de Ferdinand Hodler. Considérés en leur temps comme les promoteurs d’une « école suisse de l’art moderne », ces artistes sont aujourd’hui inconnus pour la plupart, hormis Cuno Amiet, Giovanni Giacometti (le père d’Alberto) et Emil Cardinaux, qui s’est surtout acquis une réputation d’affichiste. La sélection rassemblée par le musée, dans laquelle on trouve de nombreux paysages de l’Oberland bernois, offre donc un bel aperçu d’un courant artistique entre tradition et renouveau. L’occasion, par ailleurs, de visiter ce musée proche du lac de Bienne, qui présente notamment le travail de collaboration des frères Walser (Robert l’écrivain et Karl le peintre) ainsi que l’histoire industrielle de cette ville où l’horlogerie tient une place importante.
Jusqu’au 28 juin 2009. Suisse, canton de Berne, BienneSite Internet

500 ans pour les chevaliers tireurs

29 mars 2009

Depuis des siècles, les compagnies de chevaliers tireurs entretiennent leur passion pour le tir, pour défendre leurs cités d’une part, pour le simple plaisir de se retrouver lors de concours d’autre part. De nos jours, elles n’ont évidemment plus de vocation guerrière, et la tradition perdure dans quelques clubs qui se retrouvent régulièrement lors de joutes pacifiques. Fondée en 1509, la compagnie des chevaliers tireurs de Chambéry, la dernière en Savoie, fête donc ses 500 ans. À cette occasion, le Musée savoisien lui consacre une exposition qui retrace son histoire, où l’on pourra notamment voir des armes, des archives, des costumes et des trophées.
Du 14 mars au 8 juin 2009. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 33 44 48.  

Apprendre à manger sauvage

27 mars 2009

À Puget-Rostang, village médiéval du XIe siècle situé à soixante-dix kilomètres au nord de Nice, l’écomusée du pays de la Roudoule organise en collaboration avec la ferme de Bertrik sa traditionnelle journée «  Les salades sauvages  ». La manifestation comporte plusieurs étapes  : une promenade botanique le matin autour de la ferme pour reconnaître les plantes sauvages, un repas (15 € par adulte, 10 € par enfant), une conférence et l’exposition Fruits & baies comestibles et toxiques l’après-midi. Prix d’entrée de la journée 3,50 €, réservation obligatoire avant le 1er avril au + 33 (0) 493 05 07 38.
Le 5 avril 2009. France, Alpes-Maritimes, Puget-Théniers.
Tél.  : + 33 (0) 493 05 07 38. Site Internet

Valaisans d’ailleurs

25 mars 2009

affiche-de-lexposition-photo-marie-thc-roux-chine-20091À partir de ce vendredi et durant deux mois et demi, la médiathèque Valais-Martigny accueille l’exposition Ailleurs, aller-retour, durant laquelle cinq photographes valaisans proposent de voyager un peu dans leur canton et beaucoup dans leurs Alpes d’ailleurs. Ainsi, pour mieux rapprocher les montagnes de Suisse et du monde, Marie-Thé et Étienne Roux nous emmènent en Chine, en Indonésie, en Bolivie et au Maghreb, Denis Bertholet en Himalaya, Léonard-Pierre Closuit dans le Grand Nord et François Perraudin en Chine.
Jusqu’au 14 juin 2009. Suisse, Valais, Martigny.
Tél.  : + 41 (0) 27 722 91 92. Site Internet

Jean Vinay par monts et par vaux

17 mars 2009

progrramme_stantoin09

Roche Rousse au col de Romeyère, Jean Vinay, 1974, huile sur toile. Cliché : ADAGP, Paris, 2009.

Natif de Saint-Marcellin au pied du massif du Vercors, Jean Vinay (1907-1978) s’installe durant l’entre-deux-guerres à Paris, où il mène ensuite l’essentiel de sa carrière de peintre. À partir des années 1960, il n’oublie pas sa région d’origine et ses représentations des paysages des montagnes et des vallées locales, notamment celles du Vercors, marquées par de forts contrastes, ont fait sa notoriété. En 1979, une importante donation de son épouse a favorisé la création du musée départemental de Saint-Antoine-l’Abbaye, qui lui consacre l’exposition L’Isère par monts et vallées, œuvres de Jean Vinay. Aujourd’hui, l’artiste repose à L’Albenc, à proximité d’une ville de sa vallée natale, nommée… Vinay.
Jusqu’au 24 mai 2009. France, Isère, Saint-Antoine-l’Abbaye.
Tél.  : + 33 (0) 476 36 40 68. Site Internet

Genèse d’une encyclopédie

9 mars 2009

genese-2-copie

Gravure sur bois tirée du Hortus Sanitatis, Augsbourg, 1486.

Depuis l’idée, le projet et la conception, jusqu’à la production, l’impression et la mise en vente, comment fait-on une encyclopédie ou un dictionnaire ? Avec l’exposition Au début est le verbe – Encyclopédies en Suisse, montée en collaboration avec le Dictionnaire historique de la Suisse, la Bibliothèque nationale suisse de Berne propose de retracer les différentes étapes de la réalisation d’un ouvrage de ce genre bien particulier. L’exposition évoque l’histoire avec une sélection d’encyclopédies et de dictionnaires anciens dont le remarquable Itinera per Helvetiae alpinas regiones de Johann Jakob Scheuchzer, publié en 1723 (voir le numéro 36 de L’Alpe). Elle insiste également sur l’aventure humaine que représente une telle entreprise (ce dont peut témoigner l’équipe de L’Alpe, qui a dirigé le tome Encyclopédie du Dictionnaire encyclopédique des Alpes, paru en 2006 aux éditions Glénat), sans négliger la prospection en s’arrêtant sur l’encyclopédie de demain et l’influence du numérique.
Jusqu’au 29 mars 2009. Suisse, Berne.
Tél. : + 41 (0) 31 322 89 35. Site Internet

Des Fribourgeois en Patagonie

3 mars 2009
Producteurs de fromage à Punta Arenas au début du XXe siècle. Photo : Museo del Recuerdo, Punta Arenas.

Producteurs de fromage à Punta Arenas (Chili) au début du XXe siècle. Photo : Museo del Recuerdo, Punta Arenas.

On sait que les Alpins, et en particulier les Suisses, ont souvent dû s’expatrier, loin des vallées où ils subsistaient chichement. Certains se sont établis en Amérique du Sud. Ce fut ainsi le cas, au XIXe siècle, de nombreuses familles fribourgeoises qui ont fondé des colonies en Argentine (voir le numéro 34 de L’Alpe). D’autres se sont retrouvées à l’extrême sud du Chili, sur le Détroit de Magellan. Près de cent cinquante familles ont en effet accosté en Patagonie, à Punta Arenas, entre 1875 et 1877, comme le montre cette exposition du Musée gruérien de Bulle. Si certaines ont vite fui cette contrée inhospitalière, d’autres ont durablement marqué la région, apportant leur savoir-faire aux industries forestière et laitière locales, notamment en créant une fromagerie (qui fonctionne toujours) et en important pour cela des vaches fribourgeoises de la race pie-noire. Considérée comme disparue en Europe depuis une trentaine d’années, cette race se serait pourtant perpétuée en Patagonie, comme tendent à le prouver les recherches effectuées par la Fondation ProSpecieRara (laquelle lance un appel afin de trouver des tissus de ces animaux, cornes, peau, etc., qui auraient pu être conservés en Suisse, seule façon de mener à bien une sérieuse étude génétique). Roger Pasquier, auteur de Marie Pittet l’émigrée, une lointaine ancêtre partie au bout du monde, propose notamment plusieurs visites guidées.
Jusqu’au 26 avril 2009. Suisse, Fribourg, Bulle. Site Internet
ProSpecieRara, site Internet

« Over the river », un projet de Christo présenté à Lausanne

26 février 2009

Dessin préparatoire (2007) de Christo pour le projet  « Over the River ». Crayon, pastel, fusain, peinture émaillée.

Dessin préparatoire (2007) de Christo pour le projet « Over the River ». Crayon, pastel, fusain, peinture émaillée.

Installée dans une demeure patricienne du XIXe siècle dominant Lausanne, la Fondation de l’Hermitage possède une riche collection d’œuvres d’art et propose régulièrement d’importantes expositions, consacrées notamment aux grands artistes contemporains. C’est le cas de l’actuelle présentation d’un projet assez délirant de l’artiste Christo et de sa compagne Jeanne-Claude  : « Over the river » consiste à tendre des panneaux de tissu argenté au-dessus de la rivière Arkansas, qui prend sa source dans les Montagnes Rocheuses (Colorado, États-Unis), en suivant son tracé sur 62 kilomètres de long ! L’idée est née en 1992, mais ce fleuve aérien, double poétique de la rivière, ne sera finalisé qu’en 2012. Ce travail de longue haleine s’est traduit jusqu’ici par d’innombrables dessins préparatoires, collages, photographies, essais de matériau sur le terrain, etc. comme le montre cette exposition, accompagnée d’un catalogue, qui retrace à travers deux cents documents (dont des films) les grandes étapes de cette œuvre spectaculaire. Des brunchs suivis d’une visite commentée sont proposées certains dimanches matins, ainsi que des soirées Art et gastronomie, la visite guidée se concluant par un repas gourmand « inspiré par l’œuvre de Christo »
Jusqu’au 24 mai 2009. Suisse, Vaud, Lausanne.
Site Internet

Images du monde à Géo-Charles

24 février 2009

Depuis plus de quarante ans, le photographe Pierre Canaguier immortalise un peu partout dans le monde les lieux qu’il visite. Une quête suggestive marquée par le dépouillement et le noir et blanc, comme pour mieux inscrire dans l’intemporel ces endroits où l’humanité passe et repasse sans cesse, souvent peu soucieuse de l’empreinte qu’elle laisse. L’artiste fait étape au musée Géo-Charles à Échirolles en proche banlieue grenobloise, où ses œuvres font l’objet de l’exposition Au stylisateur – Photographies. La sélection comprend des images réalisées en France (Provence, Vienne, stations de ski), mais également dans des contrées plus éloignées (Berlin, Java, Espagne).
Du 27 février au 10 mai 2009. France, Isère, Échirolles.
Tél.  : + 33 (0) 476 22 58 63.

Theo Frey

20 février 2009
Ramassage des pommes de terre, Entlebuch (canton de Lucerne), 1941. Collection Fondation suisse pour la photographie.

Ramassage des pommes de terre, Entlebuch (canton de Lucerne), 1941. Photo : Theo Frey, collection Fondation suisse pour la photographie.

Ce photographe suisse originaire de Lucerne aurait eu 100 ans en 2008, ce qui a poussé la Fondation suisse pour la photographie de Winterthour (qui vient de classer et d’inventorier l’ensemble de son travail) à proposer une rétrospective à la Médiathèque-Valais de Martigny. Considéré comme l’un des grands photoreporters du XXe siècle (il est mort en 1997), il a couvert les grands événements de l’actualité suisse mais aussi, et surtout, la vie des habitants ou encore celle des soldats suisses pendant la seconde guerre mondiale. Au-delà du reportage, qui ne comblait pas totalement son désir de témoigner du quotidien difficile des petites gens (laissés pour compte de la société urbaine, paysans de montagne, etc.), Theo Frey a signé une œuvre photographique sensible, s’engageant notamment aux côtés d’associations caritatives. L’exposition fait la part belle aux images du Valais, que le photographe a eu l’occasion de parcourir à plusieurs reprises.
Jusqu’au 8 mars 2009. Suisse, Valais, Martigny.
Tél. : + 41 (0) 27 722 91 92. Site Internet

Deux artistes en Valais

20 février 2009

Dans ce canton partagé entre deux cultures, le Bas-Valais romand et le Haut-Valais alémanique, le projet cantonal « Valais singulier, pluriel » vise notamment à promouvoir des initiatives culturelles favorisant la rencontre entre les deux régions linguistiques. L’exposition Le choix du Valais : Charles-Clos Olsommer-Albert Nyfeler est née dans ce cadre, de la collaboration entre le musée du Lötschental, à Kippel, côté alémanique, et le musée Olsommer à Veyras (au-dessus de Sierre), côté romand, en partenariat avec la Médiathèque-Valais de Martigny. La mise en regard de ces deux peintres, tous deux nés en 1883, ne se veut en rien une comparaison. S’ils sont ici confrontés, c’est pour leur relation au Valais, dont aucun n’est natif, mais qu’ils ont choisi comme résidence et dans lequel ils ont puisé leur inspiration. Les deux artistes sont présentés conjointement dans les deux musées, avec évidemment des choix d’œuvres différentes.
Jusqu’au 9 avril 2009 au musée du Lötschental. Suisse, Valais, Kippel.
Tél. : + 41 (0) 27 939 18 71. Site Internet
Jusqu’au 30 septembre 2009 au musée Olsommer. Suisse, Valais, Veyras.
Tél. : + 41 (0) 77 404 72 78. Site Internet

Ceux qui font vivre la pente

20 février 2009

Le photographe Nicolas Guyot se balade d’Asie en Afrique en passant par le Proche-Orient, mais les paysages et les gens de l’alpe restent au cœur de son travail. C’est à la rencontre de ceux qui font vivre la pente, bergers, pisteurs ou skieurs, et des montagnes qui forment le décor de leur existence, qu’il nous convie avec cette présentation de photographies intimistes en noir et blanc, à l’hôtel du Bourg de Valmorel.
Jusqu’au 8 mars 2009, France, Savoie, Valmorel.
Tél. : + 33 (0) 479 09 86 66. Site Internet

Récits du bon côté de la Tarentaise

16 février 2009

En montagne, c’est sur l’adret, l’endroit, le bon côté de la vallée, exposé au soleil, que l’on cultive jardins, champs, vergers, vigne… Ce versant du soleil est généralement celui des villages, de la vie et des gens. En Tarentaise notamment. C’est donc là que l’ethnologue Valentina Zingari (voir dans le numéro 31 de L’Alpe son article autour d’Eugénie Goldstern à Bessans) est partie en quête de témoignages sur les modes d’existence traditionnels savoyards, aujourd’hui quasiment disparus, recueillant les paroles d’habitants nés entre les deux guerres. Ce patrimoine oral, immatériel, représente un précieux héritage pour les jeunes générations. Aussi, à partir de ces récits est née une exposition itinérante, sous la houlette de la Fondation pour l’action culturelle internationale en montagne (Facim), qui vise notamment à sensibiliser les enfants. Quand on dit la montagne… fait actuellement étape à la Maison de l’agriculture de Saint-Badolph.
Jusqu’au 1er mars 2009. France, Savoie, Saint-Badolph.
04 79 60 58 97. Site Internet

Images de l’Antarctique

16 février 2009

Le photographe Jean de Pomereux a ramené du continent austral de magnifiques paysages figés par la glace et le vent. Antarctique – Topographie de l’absence s’expose à la galerie du Globe à Argentière (vallée de Chamonix), l’occasion de découvrir ce nouveau lieu, ouvert depuis fin 2007 dans l’ancien hôtel du Globe et qui accueille des expositions d’art contemporain sous toutes ses formes.
Du 20 février au 31 mars 2009. France, Haute-Savoie, Argentière.
Tél. : + 33 (0) 450 54 54 54. Site Internet

L’art de la neige

12 février 2009

3642_3_almen-im-schnee

 Alpages sous la neige. Huile sur toile de  Alfons Walde.

Kitzbühel rend hommage à l’artiste et enfant du pays Alfons Walde (1891-1958), à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort. Ce peintre, graphiste et architecte tyrolien est surtout réputé pour ses paysages neigeux et ses scènes de sports d’hiver, réalisés dans un style expressionniste. Après avoir commencé sa carrière aux côtés des artistes de la Sécession viennoise, il a participé à la première guerre mondiale en tant que chasseur alpin, sur le front des Dolomites (voir à ce sujet le numéro 44 de L’Alpe, à paraître le 19 février 2009). Au début des années 1930, il conçoit des affiches touristiques pour le Tyrol, et notamment pour Kitzbühel, dont il a créé le logo, un chamois rouge. C’est donc sur le thème de la neige, dans l’art et dans la nature, que la station tyrolienne a conçu diverses manifestations (cours de peinture, promenades et visites du village), centrées autour de l’exposition À propos de la neige (Vom Schnee) qui présente (au musée de Kitzbühel) des œuvres de Walde mais aussi d’autres artistes, depuis l’époque baroque jusqu’à aujourd’hui, posant également la question de l’avenir des stations de ski à l’heure du réchauffement climatique.

Jusqu’au 11 avril 2009. Autriche, Tyrol, Kitzbühel.
Tél. : + 43 (0)53 56 65 252. Site Internet

Retour sur le Grand Tour

11 février 2009

arco

Federico Ashton, L’arc d’Auguste à Aoste, huile sur toile, 1860. Collection Région autonome de la vallée d’Aoste.

Le Musée archéologique régional d’Aoste sert de cadre à l’exposition Mémoires du Grand Tour. Dès la moitié du XVIe siècle, des voyageurs appartenant à l’aristocratie de l’Europe septentrionale entreprennent un long périple afin de visiter les autres pays du Vieux Continent, achevant généralement leur parcours à Rome. Dès 1741, ils traversent directement les Alpes, découvrant des régions montagneuses alors connues des seuls autochtones. Cette tradition connue sous le nom de Grand Tour disparaît progressivement à partir du milieu du XIXe siècle, mais cela n’empêche pas de nombreux voyageurs de poursuivre ce genre d’entreprise. Basée sur des photographies et des reproductions d’époque (gravures, peintures, estampes…), l’exposition du musée d’Aoste, qui s’arrête sur la fin du XIXe siècle et le début du XXe, concerne la partie du parcours qui se déroulait en Italie, de la vallée d’Aoste et du Piémont jusqu’en Sicile, en passant bien entendu par Rome. Elle s’accompagne d’un catalogue bilingue français et italien. Pour tout savoir sur les voyages dans les Alpes, voir également le numéro 36 de L’Alpe.
Jusqu’au 3 mai 2009. Italie, Aoste.
Tél. : + 39 0165 27 59 02. Site Internet

Aoste d’un siècle à l’autre

11 février 2009

La salle Finaosta d’Aoste reçoit l’exposition Gens d’hier – Reportage photographique. Cette double évocation de la vie locale repose sur des images réalisées entre 1889 et 1915 par le photographe Enrico Fumasoli, et d’une sélection de clichés récents dont l’auteur est cette fois Sergio Fumasoli, descendant du premier nommé qui est donc retourné sur les mêmes lieux que son aïeul pour que le visiteur puisse se livrer à une comparaison intéressante des deux époques. L’exposition est associée à une présentation de mélodies issues de la tradition musicale populaire au tournant des XIXe et XXe siècles. Enfin, elle s’accompagne d’un catalogue bilingue français et italien.
Jusqu’au 8 mars 2009. Italie, Aoste.
Tél.  : + 39 0165 27 44 01. Site Internet  

Un peintre suisse à découvrir : Walter Mafli

10 février 2009

maffli-8431tif-photo-hofer-robert1Ce peintre né en 1915 dans le canton de Saint-Gall mais établi depuis longtemps en Suisse romande, n’aura obtenu la reconnaissance du grand public qu’au début des années 1980. Le parcours atypique de cet artiste, qui a longtemps mené de pair une carrière d’artisan carreleur et son activité artistique, lui a donné l’occasion de fréquenter différents courants et de s’essayer à des styles divers, oscillant toujours entre l’abstraction et le figuratif. Le musée de Bagnes expose une belle sélection de ses œuvres, largement inspirées par la nature et le monde rural, qu’il s’agisse des vignobles de Lavaux ou des chalets valaisans. Un ouvrage sur l’œuvre de Walter Mafli accompagne cette présentation.

Walter Mafli, Verbier, 1994 (cliché : Robert Hofer).
Jusqu’au 22 mars 2009. Suisse, Valais, Bagnes.
Tél. : + 41 (0) 27 777 11 49.
Site Internet

La glace en fête

9 février 2009

affiche-foire-miniAu hameau du Château sur la commune varoise de Mazaugues, le musée de la Glace propose durant toute une journée la dixième édition de sa traditionnelle foire de la glace. Situé au pied du massif de la Sainte-Baume à quarante kilomètres de Toulon, ce village provençal est réputé pour ses nombreuses glacières, qui ont été exploitées du XVIIe au XIXe siècle. Au programme de l’événement, des expositions (Glace, neige et sel  : l’or blanc des montagnes et Le village de Meynarguette), un atelier pédagogique sur le froid, des stands de produits régionaux, des animations dont l’arrivée de porteurs de glace avec leurs ânes, la confection de crèmes glacées à l’ancienne, des conférences, des diaporamas…
Le 22 février 2009. France, Var, Mazaugues.
Tél.  : + 33 (0) 494 86 39 24. Site Internet

Enfants du Léman

3 février 2009

image0013Durant un mois, le musée du Léman à Nyon reçoit l’exposition Les enfants du lac, qui présente des œuvres sur des thèmes évoquant le lac (faune, flore, habitants) réalisées par treize classes primaires de la région de Rolle, une proche localité située au nord-est de Nyon. Les artistes en herbe se chargent eux-mêmes de faire visiter l’exposition au jeune public, et des ateliers de création sont proposés gratuitement aux 4-9 ans pendant les vacances scolaires vaudoises, du 16 au 21 février.
Jusqu’au 1er mars 2009. Suisse, Vaud, Nyon.
Tél.  : + 41 (0) 22 361 09 49. Site Internet

Hommage à Maurice Baquet et Robert Doisneau

29 janvier 2009

Niché dans une rue étroite face au musée de Grenoble, Le Caffè Forté occupe une partie d’un ancien hôtel particulier du XVIIe siècle. Quelque vingt kilomètres au nord-est, à Freydières sur la commune de Revel (vallée du Grésivaudan), La Gélinotte a choisi un cadre plus champêtre. Ces deux restaurants réputés pour leur cuisine traditionnelle se partagent une exposition consacrée au grand violoncelliste Maurice Baquet (1911-2005), Ballade pour violoncelle et chambre noire. À partir de la collection personnelle de Marie Baquet, l’épouse de Maurice, cinquante-cinq photographies originales réalisées par Robert Doisneau rendent hommage au musicien, qui fut également alpiniste émérite et acteur de nombreux films et pièces de théâtre. L’image de l’affiche de l’exposition, qui met en scène Baquet face aux aiguilles de Chamonix (massif du Mont-Blanc), figurait également parmi celles que nous avions retenues pour le portfolio du numéro 13 de L’Alpe.
Jusqu’au 28 février 2009. France, Grenoble et Revel, Isère. Cette exposition sera également à l’hôtel du mont-Blanc à Chamonix en juillet et août prochains.
Tél. :
+ 33 (0) 476 03 22 83 (Caffè Forté), + 33 (0) 476 89 81 39 (Gélinotte).

Soirée de clôture exceptionnelle à La Gélinotte, le samedi 28 février prochain à partir de 19 h 30, en présence de Marie Baquet, d’Émile Allais et de quelques autres têtes d’affiche du monde de la montagne. Au menu : dîner, hommages à Maurice, duo violon et accordéon, projections d’extraits de films, petites madeleines, etc. Il est prudent de réserver (30 €).

Lumières de lac

19 décembre 2008

C’est un superbe hommage au lac Léman (et à ses habitants, à moteur ou à voile, à écailles ou à plumes !) que l’on peut voir jusqu’au 11 janvier 2009 au Palais Lumière d’Évian avec les photographies de Laurent Geslin. Par leur poésie et l’originalité du regard, ces images visent à sensibiliser le public, à faire prendre conscience à tous de la chance que représente cette petite mer alpine pour la région. Des eaux que l’on sait menacées par les pollutions de tous ordres, comme le rappellent quelques images, discrètes, mais qui sous-tendent le propos du photographe… Un plaidoyer tout en beauté, tout en douces lumières ! Un beau livre a été publié en parallèle (Actes Sud/Ville d’Évian, 156 pages, 37 €).

Téléphone : + 33 (0) 450 83 10 00. Site Internet

Cultures suisses

3 décembre 2008

Quinze kilomètres au nord de Lausanne, la bourgade d’Échallens accueille au musée suisse du Blé et du Pain l’exposition Suisse – Pays de cultures. Elle présente une sélection de photographies (notamment des paysages de terres cultivées céréalières) de Nicolas Repond, que l’on également voir dans un ouvrage portant le même titre, édité en 2007 par la Fédération suisse des producteurs de céréales et les éditions Favre (34 €).
Jusqu’au 23 décembre 2008. Suisse, Vaud, Échallens.
Tél. : + 41 (0) 21 881 50 71. Site Internet

Le Sahara s’arrête au muséum

2 décembre 2008

Jeune fille peule, Waadabe, Niger. Photo : Jean-Marc Durou.

Dans le registre « Alpes d’ailleurs », le programme de ce mois de décembre au muséum d’Histoire naturelle de Grenoble, sur le thème du Sahara, est des plus alléchants. Jusqu’au 4 janvier 2009, l’exposition Paysages et peuples du Sahara est basée sur les images et les objets rassemblés par le photographe et historien Jean-Marc Durou. Elle s’accompagne en outre d’une série de manifestations culturelles autour du grand désert africain, dont voici la liste.
– Mardi 9 décembre, de 18 h à 22 h 30 à la Maison du tourisme. Soirée en hommage au scientifique et explorateur Théodore Monod (conférence et projection de film), animée par des scientifiques dont Armand Fayard, directeur du muséum (et notamment auteur d’un article dans le numéro 38 de L’Alpe, consacré à la chasse).
– Mercredi 10 décembre, au muséum à 14 h 30 puis à 16 h. Projection de deux documentaires de Karel Prokop consacrés à Monod, Le vieil homme et le désert (1988) et Le vieil homme, le désert et la météorite (1989).
– Du 22 au 24 décembre au muséum. Cycle de six films autour du thème « Surprenants animaux du désert », évoquant les étonnantes facultés d’adaptation de la faune saharienne, qu’il s’agisse des gazelles, des renards, des reptiles, des scorpions, des insectes, etc.
– Tous les mercredis, et les 13, 14, 22, 23, 24, 26, 29, 30 et 31 décembre, de 14 h 30 à 17 h au muséum. Parcours découverte « Sahara » tout public.
Jusqu’au 4 janvier 2009. France, Isère, Grenoble.
Tél : + 33 (0) 476 44 05 35. Site Internet

C’est l’heure de Cluses o’clock

2 décembre 2008

Dans le numéro 40 de L’Alpe (« Des usines et des hommes »), nous avons consacré un article au décolletage en vallée de l’Arve, en Haute-Savoie. Dès le début du XVIIIe siècle, cette technique d’usinage des pièces métalliques sert de base à l’industrie horlogère, notamment suisse, qui commence à se délocaliser en France. Périodes de déclin et de développement se succèdent ensuite, mais le décolletage  reste vivace dans la vallée, bien que la plus grande partie de la production alimente aujourd’hui l’industrie automobile. En 1993, afin de préserver ce patrimoine local, la ville de Cluses a ouvert un musée de l’Horlogerie et du Décolletage. Ce dimanche, la commune et le musée organisent au parvis des Esserts Thierry-Bourgey Cluses o’clock – Le temps dans tous ses états…, une journée comprenant une bourse d’achat et de vente de pièces d’horlogerie, ainsi que des animations (ateliers pour enfants, démonstrations de travail de précision, conférences et expositions).
Le 7 décembre 2008. France, Haute-Savoie, Cluses.
Tél. : + 33 (0) 450 89 13 02. Site Internet

Zurich expose les Modernes transalpins

25 novembre 2008

Giovanni Segantini, Midi dans les Alpes, 1891. Musée Segantini, Saint-Moritz.

Au musée des Beaux-Arts (Kunsthaus) de Zurich, l’exposition Rivoluzione ! Les Modernes italiens de Segantini à Balla évoque en quatre-vingts œuvres la rupture radicale avec le passé que représente le divisionnisme italien à la fin du XIXe siècle. Des artistes qui dénoncent aussi souvent la révolution industrielle en marche.
Jusqu’au 11 janvier 2009. Suisse, Zurich.
Tél. : + 41 (0) 44 253 84 84. Site Internet

Promenade littéraire avec Valère Novarina

21 novembre 2008

La FACIM (Fondation pour l’action culturelle internationale en montagne) organise à Thonon-les-Bains des rencontres littéraires au cours desquelles les artistes évoquent leur parcours en plusieurs lieux de la localité. Écrivain, peintre et metteur en scène franco-suisse, Valère Novarina part ainsi pour La huitième promenade. Vendredi 28 après-midi et en soirée, la Maison des arts le recevra pour une conférence autour de la projection du film de Raphaël O’Byrne Ce dont on ne peut parler, c’est cela qu’il faut dire (texte de Novarina), l’inauguration de l’exposition Villages de personne et une lecture consacrée à l’acteur français Louis de Funès. Le lendemain, à la bibliothèque municipale, un café littéraire réunira notamment Novarina et le philosophe et théoricien du théâtre Marco Baschera. Cette promenade trouvera un prolongement le 13 juin 2009 sur le thème du Paysage parlé, et nous y reviendrons ultérieurement sur ce site et dans un prochain numéro de L’Alpe.
Les 28 et 29 novembre 2008. France, Haute-Savoie, Thonon.
Tél. FACIM : + 33 (0) 479 60 59 00. Site Internet

Une usine dans la guerre

20 novembre 2008

Pour remplacer la main d’œuvre mobilisée et faire face aux commandes, l’usine recrute des étrangers et des femmes. Collection musée de la Viscose.

Appelé à devenir un musée de la Mémoire ouvrière d’ici 2010-2011 (voir le numéro 40 de L’Alpe), le musée de la Viscose, situé à Échirolles près de Grenoble, propose actuellement l’exposition Une usine dans la guerre, réalisée à partir des archives de la Société nationale de la Viscose (période 1939-1945). Elle s’arrête sur la condition ouvrière durant le conflit mondial, sur le travail à l’usine mais aussi sur la vie quotidienne des ouvriers, sur les conséquences de l’Occupation (pénurie, marché noir) et sur la mise en place d’œuvres sociales en faveur des employés et de leurs familles. Elle s’accompagne d’un ouvrage de Michelle Blondé portant le même titre (Presses universitaires de Grenoble, 192 pages, 18 €).
Jusqu’au 31 décembre 2008. France, Isère, Échirolles.
Tél. : + 33 (0) 476 33 08 28. Site Internet

Grand bleu

18 novembre 2008

Mathilde Darel (qui illustre également un article dans notre numéro 43) utilise le cyanotype, un procédé photographique très ancien inventé en 1842 par l’Anglais John Frederick William Herschel qui permet d’obtenir un tirage d’un bleu profond et intense, une couleur primaire sur laquelle les artistes contemporains aiment exprimer leur sens esthétique. Dans ce registre où les images délicates apparaissent presque opalescentes, l’espace municipal d’art contemporain du VOG, situé à Fontaine en banlieue grenobloise, accueille l’exposition de photographies de Mathilde Darel, Nocturne héliotrope.
Jusqu’au 20 décembre 2008. France, Isère, Fontaine.
Tél. : + 33 (0) 476 27 67 64. Site Internet

Les métiers de montagne à Chambéry

14 novembre 2008

Durant quatre jours, le centre-ville de Chambéry (et notamment la zone autour des sites du Carré Curial, de l’espace Malraux, du centre des congrès du Manège et de la galerie Eurêka) va vivre au rythme du quinzième festival international des métiers de montagne. Outre un salon, des expositions et des rencontres, cette édition accueillera les 20 et 21 novembre les premières assises nationales du nordique. Enfin, le 21, sur fond de remise de quatre prix littéraires, la traditionnelle soirée des Cairns reviendra sur le dixième anniversaire de L’Alpe.
Du 20 au 23 novembre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 21 01. Site Internet

Le cinéma des résistances à Thônes

8 novembre 2008

Dans le massif des Aravis, Thônes accueille les huitièmes rencontres du film des résistances. Au programme, des expositions, des conférences, et bien entendu des films sur les conflits et les guerres (ces dernières constitueront d’ailleurs le thème du numéro 44 de L’Alpe, à paraître au printemps 2009), mais également sur diverses formes de résistance face aux inégalités et à l’exclusion dans le monde.
Du 13 au 18 novembre 2008. France, Thônes, Haute-Savoie.
Tél. : + 33 (0) 450 02 00 76. Site Internet

Paris Photo reçoit le Réverbère

7 novembre 2008

Dans le cadre du mois de la photo à Paris, le Carrousel du Louvre servira de cadre au salon de photographie Paris Photo. Cette importante manifestation internationale (cinq cents photographes, quarante mille visiteurs attendus) réunit notamment plus de cent exposants (éditeurs et galeries) qui proposent des expositions. On note ainsi la présence de la galerie du Réverbère (Lyon, Rhône, site Internet), qui exposera les œuvres de deux artistes déjà évoqués dans les colonnes de L’Alpe, Beatrix von Conta (voir notre numéro 41) avec Images de Vanoise, paysages à l´heure du jour, et Rip Hopkins (voir notre numéro 42), avec Série Muses d´Orsay.
Du 13 au 16 novembre 2008. France, Paris.
Tél. : + 33 (0) 147 56 64 77. Site Internet

Art contemporain à Montreux

6 novembre 2008

Au Montreux Music & Convention Centre, la quatrième foire d’art contemporain (Montreux Art Gallery) accueillera une cinquantaine d’exposants. Elle s’accompagnera de deux expositions photographiques, l’une consacrée à la famille suisse Dériaz
 (active depuis 1860 sur cinq générations), l’autre à une sélection d’images de l’Américain Sam Shaw (1911-1999) sur les stars hollywoodiennes des années 1960 à 1980.
Suisse, Vaud, Montreux. Du 12 au 16 novembre 2008
Tél. : + 41 (0) 79 446 32 49. Site Internet

Hébert prolonge les italiennes modèles

3 novembre 2008

L’exposition du musée Hébert à Grenoble, Italiennes modèles, Hébert et les paysans du Latium (voir ici), qui devait s’achever aujourd’hui, est prolongée jusqu’au 1er décembre.
Jusqu’au 1er décembre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 42 97 35. Site Internet

Un parc d’art vivant à Turin

30 octobre 2008

Ce samedi verra l’ouverture à Turin du Parco d’arte vivente. Il porte ce nom (Parc d’art vivant) car l’aménagement du site sur lequel il est construit, une ancienne zone industrielle automobile, est inachevé. On visite donc une sorte de terrain vague, de chantier, dont certaines parties envahies par la végétation en côtoient d’autres où sont réalisés des agencements dans un esprit contemporain utilisant des composants naturels (jardins sculptés, murs de pierres), un espace d’expositions se trouvant au centre. Du 1er novembre au 31 décembre, l’exposition Ecosoft Art – Un parco in movimento 2006/2008 retracera la genèse de ce parc.
Jusqu’au 31 décembre 2008. Italie, Piémont, Turin.
Tél. : + 39 011 19 50 52 10. Site Internet

Biodiversité suisse

30 octobre 2008

Le musée de la Nature de Sion propose l’exposition Toile de vie, sur le thème de la conservation de la biodiversité en Suisse (faune, végétation, écosystèmes, paysages, espèce humaine). Du 6 au 8 novembre 2008, ce musée accueillera également un colloque sur le même thème, « Biodiversité en Valais ».
Jusqu’au 11 janvier 2009. Suisse, Valais, Sion.
Tél. : + 41 (0) 27 606 47 07. Site Internet

Prolongation au Musée romain

30 octobre 2008

L’exposition du Musée romain de Nyon, L’Antiquité en miniature – Camées et intailles (voir ici), est prolongée jusqu’au 9 novembre.
Jusqu’au 9 novembre 2008. Suisse, Vaud, Nyon.
Tél. : + 41 (0) 22 361 75 91. Site Internet

Docteurs des Alpes

29 octobre 2008

Sous ce titre, le musée des Traditions vésubiennes propose une exposition qui s’intéresse à tous les « docteurs », ceux à qui l’on demande la guérison dans le haut pays niçois, qu’ils soient médecins mais aussi saints ou magiciens.
Jusqu’au 31 décembre 2008. France, Alpes-Maritimes, Saint-Martin-Vésubie.
Tél. : + 33 (0) 634 65 84 84.

Perriand et la montagne

28 octobre 2008

Évoquée dans le numéro 38 de L’Alpe, précédemment passée par la Maison des Jeux olympiques d’hiver d’Albertville (voir ici), l’exposition Charlotte Perriand et la montagne fait aujourd’hui étape à l’école nationale supérieure d’architecture de Grenoble.
Jusqu’au 27 novembre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 69 83 00. Site Internet

La fondation Gianadda a 30 ans

28 octobre 2008

En 1978, deux ans après la mort de son frère Pierre, l’ingénieur et promoteur immobilier suisse Léonard Gianadda construit en son hommage cette fondation à Martigny, sur l’emplacement d’un temple romain. Né en 1935, Léonard Gianadda exerce le métier de reporter à partir des années 1950. Souvent accompagné de son jeune frère, il court le monde et découvre l’Amérique du Nord, Cuba, l’Égypte et l’ex-URSS. Jusqu’au 7 novembre 2008, la médiathèque Valais-Martigny (tél. : + 41 (0) 27 722 91 92) organise l’exposition Léonard Gianadda, d’une image à l’autre, qui propose d’emprunter son parcours au travers de photographies réalisées durant ses reportages. Pour sa part, la fondation (tél. : + 41 (0) 27 722 39 78) accueille jusqu’au 23 novembre une autre exposition, Balthus – 100e anniversaire. Balthasar Klossowski de Rola dit Balthus est né en 1908 à Paris et mort en 2001 à Rossinière (Suisse, canton de Vaud). Français d’origine allemande, venant dès son enfance en Suisse, où ses parents séjournent une première fois de 1917 à 1921, Balthus se déplace beaucoup en Europe (Allemagne, France, Italie) avant de se fixer définitivement à Rossinière en 1977 au « grand chalet », une demeure en bois du XVIIIe siècle. En marge des courants picturaux du siècle dernier, ce peintre est également connu pour ses tableaux d’un érotisme suggestif : La leçon de guitare, une de ses œuvres les plus célèbres, causera même un scandale à sa sortie en 1934…
Suisse, Valais, Martigny.

Les travaux de Richard Long

20 octobre 2008

Mediterranean Arc, une composition de Richard Long à base de pierres rouges et blanches de La Turbie, village médiéval des Alpes-Maritimes au-dessus de la principauté de Monaco.

L’Anglais Richard Long (évoqué dans un article consacré au land art dans le numéro 21 de L’Alpe) est au centre de l’exposition Travaux récents et œuvres in situ, au musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice. On y verra des photographies réalisées lors de voyages récents en Inde, en Égypte et en Afrique du Sud, ainsi que des compositions in situ employant des pierres, de la boue et de l’argile.
Jusqu’au 16 novembre 2008. France, Alpes-Maritimes, Nice.
Tél. : + 33 (0) 497 13 42 01. Site Internet

Grand Bivouac

16 octobre 2008

Pour sa septième édition, le festival des voyages d’Albertville a choisi d’évoquer l’actualité, en proposant notamment des rendez-vous en hommage aux peuples des fleuves et des grands lacs dans le monde. Cinq soirées, soixante-dix conférences, soixante invités, un salon professionnel de plus de neuf cents mètres carrés et seize expositions viennent étoffer un programme copieux.
Du 23 au 26 octobre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 32 48 64. Site Internet

Les textes du silence

16 octobre 2008

Réunies pour l’exposition Textures du silence au musée de Saint-Antoine-l’Abbaye, les œuvres peintes de Christiane Jaillet s’inspirent de cérémonies rituelles à Madagascar (le culte des ancêtres), du silence carcéral (une prison corse) et du mutisme des femmes de Lesbos (Grèce).
Jusqu’au 12 novembre 2008. France, Isère, Saint-Antoine-l’Abbaye.
Tél. : + 33 (0) 476 36 40 68. Site Internet

Le point de vue d’Hopkins

2 octobre 2008

Dans le numéro 40 de L’Alpe, les photographies de l’Anglais Rip Hopkins, prises à l’usine d’acier Soudalp en Maurienne, illustrent l’article « L’art d’accommoder les friches ». En parallèle, la galerie du Réverbère à Lyon lui consacre l’exposition Viewpoint (et non Trait pour trait comme mentionné dans L’Alpe), une série basée sur des portraits (avec une prédilection pour les personnages marginaux) réalisés dans de nombreux pays.
Jusqu’au 22 novembre 2008. France, Rhône, Lyon.
Tél. : + 33 (0) 472 00 06 72. Site Internet

De l’Arctique aux Alpes

1 octobre 2008

Œuvre du Britannique William England, cette image stéréoscopique a été prise entre 1860 et 1870 sur le glacier de Grindelwald, en Suisse. Cliché : Albertina, Vienne.

En 1872 et en 1882, le photographe autrichien Wilhelm Burger participe à deux expéditions dans les régions arctiques, d’où il ramène de superbes clichés d’étendues glaciaires alors peu explorées. Parallèlement, son compatriote Friedrich Simony a photographié les Alpes pour ses études de glaciologie à partir de 1876. On doit par ailleurs à Simony, scientifique mais également alpiniste, la construction en 1843 de l’un des premiers refuges de montagne (l’hôtel Simony, où il reçut notamment l’archiduc d’Autriche Jean de Habsbourg) et la création de la première via ferrata des Alpes dans le massif du Dachstein, en Autriche. En présentant les œuvres de ces deux pionniers, l’exposition Infinite ice – 
Traversing the Arctic and the Alps from 1860 to the present (La glace infinie – Traverser l’Arctique et les Alpes depuis 1860 jusqu’à nos jours) à l’Albertina de Vienne permet une comparaison intéressante de l’évolution des glaces marines et terrestres. Les images de Burger et de Simony sont complétées par d’autres œuvres anciennes et plus récentes, dont des panoramiques de l’Italien Walter Niedermayr. Voir également le numéro 39 de L’Alpe, consacré à la photographie de montagne.
Jusqu’au 23 novembre 2008. Autriche, Vienne.
Tél. : + 43 (0) 1 53 48 30. Site Internet

Jeux olympiques et cinéma

1 octobre 2008

Après Turin (Italie), l’exposition itinérante Étoiles olympiques, le cinéma des champions (voir le numéro 40 de L’Alpe) s’arrête à la Maison des Jeux olympiques d’Albertville. Elle a été montée en 2006 pendant les Jeux d’hiver en collaboration avec le musée de la Montagne de Turin et le Musée olympique de Lausanne, ou elle s’installera ensuite. Des origines à nos jours, une autre façon de découvrir les « stars » des Jeux d’hiver à travers la pellicule (voir également le numéro 30 de L’Alpe).
Jusqu’au 10 novembre 2009. France, Savoie, Albertville.
Tél. : + 33 (0) 479 37 75 71.

Fontaine en montagne

26 septembre 2008

C’est une (bonne) habitude depuis vingt et un ans : la ville de Fontaine, en banlieue grenobloise, organise le festival Fontaine en montagne. Le programme très copieux s’articule autour de soirées thématiques à la salle Edmond-Vigne (voyages, explorations, concerts, nuit du cinéma, forum des métiers et de l’emploi), mais d’autres événements se déroulent dans la localité. À noter, à l’espace municipal d’art contemporain le Vog, l’exposition de photographies (Fragments de vie) de Guy Martin-Ravel, qui a collaboré à plusieurs numéros de L’Alpe et qui prépare également un livre pour les éditions Guérin.
Du 3 au 18 octobre 2008. France, Fontaine, Isère.
Tél. : + 33 (0) 476 28 76 03 ou 22. Site Internet

Quand le Vercors s’embrase… Photo : Guy Martin-Ravel.

La Savoie libérée

26 septembre 2008

Le collège de Saint-Étienne-de-Cuines, dans la vallée de la Maurienne, reçoit l’exposition La Savoie des libertés, 1848-1858. Basée sur les collections des Archives départementales de la Savoie, elle évoque en dix-neuf panneaux une période importante de réformes qui aboutira en 1860 au rattachement du département à la France. Cette exposition itinérante (à partir du printemps prochain, elle s’installera durant plusieurs mois aux Archives départementales) préfigure d’ailleurs les événements qui seront mis en place en 2010 dans le cadre de la célébration du 150e anniversaire de l’annexion de la Savoie à la France.
Jusqu’au 10 octobre 2008. France, Savoie, Saint-Étienne-de-Cuines.

Les forêts d’Hainard

24 septembre 2008

Peintre animalier, écrivain, sculpteur ou encore naturaliste, le Suisse Robert Hainard (1906-1999) est au centre de l’exposition Les forêts sauvages – Robert Hainard à la Maison des parcs et de la montagne de Chambéry. Une soixantaine d’œuvres (gravures sur bois, sculptures en bronze, dessins, croquis, aquarelles, livres) rendent hommage à l’artiste, et l’exposition s’accompagne de la publication aux éditions Hesse d’un livre illustré portant le même titre et rassemblant des textes écrits de 1930 à 1980 (182 pages, 19 €). Enfin, en parallèle et sur un thème proche lié à la protection des forêts, le centre des congrès le Manège de Chambéry propose du 27 au 31 octobre le colloque « Biodiversité, naturalité, humanité – Pour inspirer la gestion des forêts » (site Internet).
Jusqu’au 15 novembre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 04 46. Site Internet

L’affiche de l’exposition.

Die d’est en ouest

17 septembre 2008

La ville de Die organise pour la dix-huitième fois le festival Est-Ouest, axé sur des rencontres culturelles et artistiques entre la France et les pays d’Europe centrale et orientale. La littérature européenne y tient toujours une grande place (quarante écrivains français et étrangers, des cafés littéraires, un salon du livre), mais de nombreuses autres manifestations sont au programme : conférences, expositions, projections, concerts, promenades musicales, etc.
Du 19 au 28 septembre 2008. France, Drôme, Die.
Tél. : + 33 (0) 475 22 12 52. Site Internet

L’affiche du festival. Photo : Françoise Huguier.

La Bifurk donne le LAA

17 septembre 2008

Située au sud de Grenoble, la Bifurk (une ancienne usine transformée en lieu d’accueil pour l’organisation de projets citoyens, culturels, sportifs et économiques) inaugure demain le LAA (Laboratoire d’aujourd’hui), un espace de cent soixante mètres carrés dédié à l’art contemporain. Deux expositions sont d’ores et déjà annoncées : Efface tes traces par le Collectif sans titre du 20 septembre au 23 octobre (fresques, supports plastiques, photographies, vidéos), et une autre présentant les œuvres d’Alexandra David du 20 novembre au 2 décembre, également dans le registre des arts visuels.
Le 18 septembre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 23 57 00. Site Internet

Bois précieux

15 septembre 2008

En début d’année, nous annoncions la publication par la Société des amis du Musée gruérien du livre Le bois (voir ici). En prolongement, ce même musée propose actuellement l’exposition Précieux bois, qui évoque l’histoire de ce matériau dans la région au travers des métiers d’antan et de ses usages, la muséographie reposant sur des maquettes, des meubles et des boiseries. L’exposition s’accompagne en outre de trois manifestations.
– Le 28 septembre à 15 h, dimanche en famille et atelier créatif pour les enfants : Le bois dont on fait les guitares, démonstration du luthier Philippe Mottet.
– Le 9 octobre à 19 h, conférence : La construction en bois aujourd’hui et son impact environnemental, par l’architecte Conrad Lutz.
– Le 9 novembre à 15 h, dimanche en famille, concert et atelier créatif pour les enfants : sur un clavecin de style alpestre réalisé par le facteur d’instruments Jean-Michel Chabloz, intervention du claveciniste et improvisateur Rudolf Lutz.
Jusqu’au 9 novembre 2008. Suisse, Fribourg, Bulle.
Tél. + 41 (0) 26 916 10 10. Site Internet

Céramiques alpines

12 septembre 2008

Le musée de la Montagne de Turin propose l’exposition Ai monti ! Ceramiche d’arte – 1930-1950, qui présente une cinquantaine de pièces naïves en céramique dont quelques objets (assiettes, cendriers, bouteilles), mais surtout des figurines sur les thèmes du ski et de l’alpinisme. L’exposition s’accompagne d’un catalogue (le numéro 159 des cahiers du musée, 122 pages, 15 €).
Jusqu’au 26 octobre 2008. Italie, Piémont, Turin.
Tél. : + 39 011 660 41 04. Site Internet

L’affiche de l’exposition.

Inventaires à l’Ancien Évêché

12 septembre 2008

Au musée de l’Ancien Évêché, le photographe dauphinois Roberto Neumiller (déjà mis à contribution dans les numéros 13, 28 et 38 de L’Alpe) revient avec l’exposition Inventaire de plein pied, qui présente trente-huit portraits pris de « plein pied », les personnages apparaissant sur les images cadrés de la tête aux pieds. Une seconde exposition, Inventaire du patrimoine – Valbonnais, Matheysine, Beaumont, Pays de Corps, présente le résultat d’études archéologiques et historiques menées par Patrimoine en Isère dans dix-neuf cantons du sud du département.
Jusqu’au 13 octobre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 03 15 25. Site Internet

Cosmographies

11 septembre 2008

Enseignant à Grenoble, Marc Ducourtil est plasticien et photographe, une de ses images étant visible dans le portfolio du numéro 39 de L’Alpe. Cet adepte du sténopé a parcouru les déserts et les montagnes du monde, dont il a ramené des œuvres aux ambiances étranges, souvent crépusculaires, qui vont faire l’objet de l’exposition Cosmographies – Photographies de Marc Ducourtil à l’artothèque de Grenoble (bibliothèque Kateb-Yacine).
Du 16 septembre au 31 octobre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 438 12 46 20. Site Internet

Photo : Marc Ducourtil.

Au fil du livre

11 septembre 2008

À Chambéry, la médiathèque Jean-Jacques Rousseau contribue à la création d’une collection de livres d’artistes venus participer à ses manifestations. Cette année, à l’occasion des Journées du patrimoine, elle met sur pied l’exposition Œuvre de papier… Dialogues entre artistes au fil du livre, qui propose de découvrir ces ouvrages non montrés au public, souvent rares car à très faible tirage. Des rencontres connexes sont également programmées, dont les interventions d’un peintre et d’une conteuse (le 20 septembre), la démonstration d’un professeur de gravure (le 18 octobre), une séance de lecture (le 25 octobre) et des visites guidées tous les samedis.
Du 16 septembre au 31 octobre 2008. France, Savoie, Chambéry.
Tél. : + 33 (0) 479 60 04 04. Site Internet

Expositions à Hébert

10 septembre 2008

À La Tronche, banlieue grenobloise au pied du massif de Chartreuse, le musée Hébert propose quatre expositions.
– Jusqu’au 13 octobre 2008, dans les jardins du musée, l’exposition Résidence d’été, sculptures de Cyrille André présente neuf géants sculptés dans le bois ou le polystyrène.
– Jusqu’au 3 novembre 2008, à l’occasion du centenaire de la mort d’Ernest Hébert (1817-1908), Italiennes modèles, Hébert et les paysans du Latium s’arrête sur un thème cher au peintre qui a souvent séjourné dans le Latium (Italie centrale), les paysans italiens. Aux mêmes dates, la salle à manger accueille Retour d’Italie, une sélection de verreries et de céramiques.
– Enfin, du 13 décembre 2008 au 4 mai 2009 (et non jusqu’en décembre 2008 comme mentionné par erreur dans le dernier numéro de L’Alpe), la grande galerie et le cabinet des dessins reçoivent Achard, un paysagiste à l’école de la nature. À noter que le peintre dauphinois Jean Achard (1807-1884) va faire l’objet aux éditions Glénat d’un livre écrit par Laurence Huault-Nesme, directrice du musée Hébert, également intitulé Jean Achard, un paysagiste à l’école de la nature.
Jusqu’au 4 mai 2009. France, Isère, La Tronche.
Tél. : + 33 (0) 476 42 97 35. Site Internet

Le musée Hébert.

Quand les paysages deviennent bijoux

8 septembre 2008

La galerie Prise de tête à Romans accueille l’exposition Paysages – Bijoux contemporains, avec les créations de Maryline Fontenelle photographiées par Michel Gasarian. Ce dernier est notamment l’auteur des portraits en couleurs du portfolio publié dans le numéro 40 de L’Alpe.
Jusqu’au 11 octobre 2008. France, Drôme, Isère.
Tél. : + 33 (0) 475 02 07 78.

La preuve par Bagnes

8 septembre 2008

Trois sites du territoire de la commune de Bagnes se partagent l’exposition Verbier et Mauvoisin en construction : le musée du Châble, le barrage de Mauvoisin et la rue de Médran à Verbier. Le barrage de Mauvoisin, le plus haut ouvrage-voûte d’Europe (237 mètres) et le développement de la station de Verbier servent ici à illustrer le passage de la ruralité à la modernité de cette commune qui est la plus étendue du pays (296 kilomètres carrés). Dans un tout autre registre, le Centre régional d’études des populations alpines (CREPA) vient de créer pour les musées communaux de Bagnes une nouvelle mascotte destinée au jeune public, Célestin le bouquetin.
Jusqu’au 28 septembre 2008. Suisse, Bagnes, Valais.
Tél. : + 41 (0) 27 776 15 25. Site Internet

Le barrage de Mauvoisin, achevé en 1957.

Impressions de lacs

5 septembre 2008

Alors que le numéro 41 de L’Alpe est consacré aux lacs alpins, la Chataignière (une demeure des années 1920 appartenant au domaine de la Rovorée à Yvoire) reçoit l’exposition Impressions de lacs – Images des lacs alpins dans l’estampe du XVIIIe siècle à nos jours. Pour illustrer les ambiances propres aux lacs, à l’eau et à la nature, elle confronte des œuvres anciennes de la collection Payot (soixante-quatre estampes dont gravures, eaux-fortes, aquatintes et lithographies) aux xylogravures contemporaines de l’artiste suisse Franz Gertsch.
Jusqu’au 30 septembre 2008. France, Haute-Savoie, Yvoire.
Tél. : + 33 (0) 450 72 26 67. Site Internet

L’affiche de l’exposition.

Résistance d’entreprise

5 septembre 2008

Il reste à peine dix jours pour profiter de l’exposition Les résistants de la Viscose – 1940-1944
 – L’usine face à la guerre, au musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère (Grenoble). Dès 1927, dans le quartier de la Viscose à Échirolles (banlieue sud de Grenoble), une usine textile ouvre ses portes et s’installe rapidement parmi les plus notables de l’agglomération : durant la seconde guerre mondiale, elle fait même partie des cinq entreprises comptant plus de mille salariés (elle fermera en 1989). À partir de 1942, nombre de ses employés sont des acteurs importants de la Résistance, dont Louis Baille-Barrelle (dirigeant du mouvement « Combat » à la Viscose), Louis Clavel (auteur d’actions contre les Italiens), René Thomas (dirigeant des Milices ouvrières patriotiques) et Roger Bonamy, ancien stagiaire de l’École nationale des cadres d’Uriage. Cette exposition rend hommage à ces ouvriers-résistants et à bien d’autres. En parallèle, le musée de la Viscose propose jusqu’au 31 décembre une exposition dans une veine proche, Une usine dans la guerre, que nous évoquerons prochainement sur ce site.
Jusqu’au 15 septembre 2008. France, Isère, Grenoble.
Tél. : + 33 (0) 476 42 38 53. Site Internet

Portrait du résistant également employé de l’usine de la Viscose, Louis Baille-Barelle. Collection musée de la Viscose.

Rencontres photographiques à Chabeuil

4 septembre 2008

La huitième édition des rencontres de la photo de Chabeuil permet à vingt-trois photographes hexagonaux d’exposer leurs visions de la France et du monde dans différents registres (contemplatif, artistique, reportage). Quatorze sites de la ville accueillent ces expositions et des animations en soirée (projections, débats et rencontres avec les photographes).
Du 13 au 21 septembre 2008. France, Chabeuil, Drôme.
Tél. service culturel : + 33 (0) 475 59 01 70. Site Internet

Les poilus d’Yvoire

4 septembre 2008

Une double commémoration (le quatre-vingt-dixième anniversaire de l’armistice de 1918 et la disparition récente du dernier poilu de la Grande Guerre) a conduit la maison de l’Histoire d’Yvoire à mettre sur pied une exposition consacrée aux combattants du village impliqués dans le conflit mondial. On y verra des photographies, des coupures de presse, des cartes postales, des lettres et des objets (décorations et pièces d’armement).
Jusqu’au 30 septembre 2008. France, Haute-Savoie, Yvoire.
Tél. : + 33 (0) 450 72 22 76. Site Internet

Fête du château de Musinens

4 septembre 2008

À seulement quarante kilomètres de Genève, le château médiéval de Musinens est la fierté architecturale de la ville de Bellegarde-sur-Valserine. Comme chaque année, elle organise sa traditionnelle fête du château, durant laquelle les animations vont se succéder avec spectacles de musique, de danse, de théâtre et d’acrobatie, jeux anciens, embrasement du château, mets régionaux, conférences, expositions, final avec parade, arquebusade et lâcher de pigeons.
Les 13 et 14 septembre 2008. France, Ain, Bellegarde-sur-Valserine.
Tél. : + 33 (0) 450 56 05 46. Site Internet