L'Alpe

L’Alpe 06 : éditorial

Ciao, le millénaire… Bienvenue à l’édition italienne de L’Alpe ! Nous sommes heureux de vous faire part de cette naissance. Le bébé a un petit air de famille : couverture identique, titre similaire (Tournant de millénaire, Intorno all’anno 2000) et contenu très proche même s’il revendique haut et fort ses singularités. Il est aussi, nous l’espérons, le premier d’une nombreuse fratrie. Le prochain est d’ailleurs d’ores et déjà en gestation. Sa thématique tournera autour du bestiaire alpin et sa venue au monde est prévue pour juin 2000.

Petit à petit, votre revue tisse ainsi sa toile (les anglophones diraient web ;-) au fil des arêtes alpines. Elle se crée un vivier d’auteurs plus large et dessine un réseau de connaissances, d’ami(e)s et de relations qui se jouent des frontières linguistiques ou administratives pour évoquer tous les patrimoines et toutes les cultures de la montagne. Sans aucune exclusive et surtout sans nostalgie. L’Alpe croit très fort à une Europe qui saura se bâtir en dépit des nationalismes étriqués qui, ces derniers mois, frappent à notre porte au gré de l’actualité politique. Tous, nous rêvons ici à une version allemande de L’Alpe qui pourrait nous faire découvrir de nouveaux horizons et irriguer notamment l’Autriche et la Suisse germanophone…

Ce premier numéro commun qui marque un tournant de millénaire est donc exceptionnel sur bien des plans. Nous avons voulu porter un regard neuf sur quatre mille ans d’histoire alpine mais aussi imaginer ce que pourraient être nos Alpes demain. En somme, tenter de mieux comprendre hier pour préparer l’avenir et décrypter les tendances qui émergent au hasard d’événements a priori anodins. Bref, renifler le temps. Un temps que nous vous souhaitons paisible à l’aube de cet an 2000.

Enrico Camanni

Pascal Kober

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).