L'Alpe

L’Alpe 20 : les plumes

MARCO AIME
Professeur d’anthropologie culturelle à l’université de Gênes, il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles.

ALAIN BELMONT
Maître de conférences en histoire moderne à l’université de Grenoble II, il consacre ses recherches à traquer, sur le terrain et dans les archives, artisans et villageois des XVIe-XVIIIe siècles.

PIERRE DUTRIEVOZ
À travers une œuvre picturale fondée sur la collision entre l’eau et les pigments, cet artiste plasticien inventorie une géométrie des paysages et crée des installations dans la nature et les paysages urbains. Outre des commandes publiques, il a réalisé des expositions, en particulier à l’Exploratorium de San Francisco avec sa Vibration du lac du Pontet (voir le numéro 9 de L’Alpe).

AMELIA B. EDWARDS
Née à Londres en 1831, auteur de romans et voyageuse intrépide, elle se fait surtout connaître pour ses récits de voyages (en particulier en Égypte). En 1872, elle parcourt les Dolomites avec une amie. Une équipée qu’elle raconte dans Untrodden peaks and unfrequented valleys : a midsummer ramble in the Dolomites. Ce texte est extrait de la traduction française (par Michel Desforges), Une dame dans les Dolomites, publiée chez Actes Sud en 1991.

ADELINE FAVRE
Sage-femme valaisanne née dans le Val d’Anniviers en 1907, auteur d’un ouvrage paru aux éditions Monographic (Sierre) sous la direction d’Yvonne Preiswerk du musée d’Ethnographie de Genève.

UELI GYR
Professeur en ethnologie européenne à l’université de Zurich, il s’intéresse à la culture de notre quotidien. Il a travaillé sur les contacts interculturels et l’ethnologie de la Suisse, le folklore, le tourisme, la vie urbaine et l’alimentation. Il est en outre rédacteur de la revue Schweizerisches Archiv für Volkskunde (Archives suisses des traditions populaires).

GUILLAUME LEBAUDY
Ethnologue, doctorant en anthropologie à l’Institut d’ethnologie méditerranéenne et comparative (IDEMEC), il a été commissaire des expositions itinérantes Transhumance (Maison de la transhumance de Saint-Martin-de-Crau, actuellement au Musée dauphinois) et La Routo (écomusée du pastoralisme, Pontebernardo, Piémont).

STEFANIA LUSITO
Sociologue, elle s’occupe également d’anthropologie culturelle. Depuis 1991, elle travaille sur les questions territoriales pour l’administration régionale de la vallée d’Aoste et collabore avec la revue Environnement ainsi qu’avec plusieurs journaux locaux.

BENITO MAZZI
Journaliste et essayiste italien, il dirige la revue d’histoire Verbanus et l’hebdomadaire local Eco Risveglio Ossolano. Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages, souvent inspirés par la culture et les habitants de sa région natale, la vallée de Vigezzo, au nord du Piémont.

JEAN-ROBERT PITTE
Professeur de géographie et d’aménagement à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV), il est en particulier l’auteur de Histoire du paysage français (Tallandier), Gastronomie française (Fayard) et, en 2002, de Philippe Lamour, père de l’aménagement du territoire en France (Fayard) d’où est extrait ce texte.

YVONNE PREISWERK
Anthropologue et professeur à l’université de Fribourg.

JEAN-LOUIS ROUX
Journaliste spécialisé dans la critique littéraire et la critique d’art, ce Dauphinois d’origine est par ailleurs poète. Il vient notamment de publier un livre manuscrit et peint, Les Fleurs, elles, ne savent pas, ouvrage de bibliophilie réalisé avec l’artiste Anne Slacik.

MICHEL SOËTARD
Professeur de philosophie et d’histoire de la pédagogie à l’université catholique de l’Ouest à Angers, il dirige le laboratoire de recherche en éducation et formation. Docteur d’état, germaniste, spécialiste francophone de Pestalozzi, il mène ses recherches sur l’histoire de la pensée pédagogique en Europe.

EZIO VACCARI
Chercheur à l’université de Varèse, en Italie, il a publié plusieurs essais sur l’histoire des sciences géologiques aux XVIIIe et XIXe siècles, ainsi qu’un ouvrage sur le géologue vénitien Giovanni Arduino. Il travaille actuellement sur les relations entre géologie, minéralogie et techniques minières, ainsi que sur la question de la classification des montagnes au XVIIIe siècle.

PIER PAOLO VIAZZO
Enseignant l’anthropologie sociale à l’université de Turin, il collabore à de nombreuses revues et publications scientifiques.

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).