L'Alpe

L’Alpe 38 : les plumes

SERGIO DALLA BERNARDINA
Professeur d’ethnologie à l’université de Brest, où il dirige un séminaire sur l’anthropologie de la nature, il travaille sur la construction symbolique de l’environnement naturel, les rapports entre l’homme et l’animal, ainsi que sur l’imaginaire écologique. Il a publié de nombreux articles et ouvrages dont, en 2006, L’éloquence des bêtes. Quand l’homme parle des animaux (éditions Metailié).

FRANCESCO FEDELE
Professeur d’anthropologie et d’écologie préhistorique à l’université de Naples, il est à l’origine de projets de recherche sur le peuplement des Alpes dans son cadre paléo-écologique. Membre du comité scientifique de l’édition italienne de L’Alpe, il a également participé à la réalisation du musée des Alpes au fort de Bard en val d’Aoste (Italie).

NICOLAS ABRY
Docteur en anthropologie sociale et ethnologie, il étudie l’histoire orale, la technologie culturelle (notamment les bûcherons bergamasques) et la narration. Il travaille à l’inventaire du fonds sur les êtres fantastiques collecté par Charles Joisten dans les Alpes françaises (et conservé au Musée dauphinois).

CHANTAL PAILHÈS
Diplômée de l’École nationale des Chartes, conservateur en chef du patrimoine, elle est directrice des archives départementales de l’Ariège et enseignante à l’université de Toulouse-Le Mirail. Elle a publié plusieurs ouvrages sur l’histoire pyrénéenne et particulièrement sur le comté de Foix, dont récemment Gaston Fébus. Le prince et le Diable (Perrin, 2007).

RAPHAEL ABRILLE
Diplômé de l’École du Louvre, il est conservateur au musée de la Chasse et de la Nature à Paris, axant tout particulièrement ses recherches sur le trophée et sa symbolique.

JEAN SERROY
Professeur émérite à l’université Stendhal de Grenoble, il est un spécialiste de la littérature du XVIIe siècle, à laquelle il a consacré une vingtaine d’ouvrages. Il est également l’auteur de publications consacrés à la vie régionale dont Dauphiné (en collaboration, éditions C. Bonneton, 1986) et Le Trièves de Giono (en collaboration avec René Bourgeois, Musée dauphinois, 1996).

MARIANNE BOILÈVE
Journaliste (Télérama, Terre sauvage, Alpes Loisirs…), elle a séjourné quelques temps dans le Queyras, où elle a noué des relations fortes avec les femmes et les hommes de cette « haute île ». Un livre est né de cette expérience : Queyras, un autre regard (éditions Libris, 2003), avec la complicité du photographe Pierre Witt (voir le portfolio du numéro 22 de L’Alpe).

GUILLAUME RODUIT
Diplômé en lettres et en droit, il est formateur d’enseignants en didactique de l’histoire à la Haute École pédagogique de Lausanne (Suisse). Son intérêt pour l’histoire des chasseurs valaisans l’a amené à publier un ouvrage et plusieurs articles sur ce sujet.

MICHEL ROCHEDY
Chef et propriétaire du restaurant étoilé Le Chabichou à Courchevel, il a mitonné plusieurs ouvrages parmi lesquels Les sommets de Michel Rochedy, (1999, éditions Henri Michel) et Le Chabichou. Courchevel et Michel Rochedy, à paraître en octobre 2007 aux éditions Glénat.

ARMAND FAYARD
Fondateur de la Société française pour l’étude et la protection des mammifères, il a dirigé de nombreuses publications scientifiques, dont l’Atlas des mammifères sauvages de France (1984) et Les Alpes (Delachaux et Niestlé, 1985). Directeur du Muséum d’histoire naturelle de Grenoble (Isère), il développe depuis vingt-cinq ans une politique de conservation et de valorisation de la diversité biologique et géologique de la Terre.

ISABELLE LAZIER
Conservatrice du patrimoine, elle est directrice du musée de l’Ancien Évêché, à Grenoble.

CLAUDE MOREROD
Dessinateur de formation, il pratique la photographie naturaliste depuis quarante ans. Publiées dans de nombreux magazines européens, ses images ont aussi illustré plusieurs livres, notamment Animaux des Alpes (éditions Glénat). Son travail a été récompensé par des prix internationaux.

CHANTAL SPILLEMAECKER
Conservateur au Musée dauphinois, elle a collaboré à de nombreuses expositions et publications sur le patrimoine régional, et a conduit la rénovation du musée Berlioz à La Côte-Saint-André (Isère).

ALAIN ARVIN-BÉROD
Philosophe, membre de l’International Society of Olympic Historians et de l’Académie nationale olympique française, il est l’auteur de Les Enfants d’Olympie (1996, éditions du Cerf), Et Didon créa la devise des Jeux olympiques (2003, Comité régional olympique et sportif, Grenoble).

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).