L'Alpe

L’Alpe 19 : les plumes

NICOLAS ABRY
Docteur en anthropologie sociale et ethnologie, il étudie l’histoire orale, la technologie culturelle (les bûcherons bergamasques comme groupe techniquement dominant) et la narration. Il travaille à l’inventaire du fonds sur les êtres fantastiques collecté par Charles Joisten dans les Alpes françaises et conservé au Musée dauphinois.

JEAN-MARC AUBRY
Mordu d’alpinisme, de randonnée et de voyages, il est devenu accompagnateur en montagne et promène désormais ses clients dans les Alpes, en Ecosse et en Norvège. L’envie de raconter ses expériences professionnelles l’a poussé à prendre la plume et il a déjà un second ouvrage en chantier.

ANTOINE BLONDIN
Ecrivain, chroniqueur sur le Tour de France pour le quotidien L’Equipe à partir de 1954.

PHILIPPE BOURDEAU
Enseignant-chercheur à l’Institut de géographie alpine de Grenoble, il travaille depuis une vingtaine d’années sur les sports de montagne sous l’angle des métiers sportifs, des cultures sportives et des dynamiques de développement territorial.

ANNE DA COSTA
Amoureuse des livres et de l’écriture, cette ancienne libraire a décidé de passer un jour de l’autre côté de la page. Elle travaille avec son mari photographe à des ouvrages sur la région Rhône-Alpes tout en poursuivant des travaux personnels.

HENRI DESGRANGE
Rédacteur en chef de L’Auto, ancêtre du quotidien sportif L’Equipe.

JULES GOURDAULT
Ecrivain et dessinateur.

OLIVIER HOIBIAN
Historien, sociologue et guide de haute montagne, enseignant à l’Institut universitaire de formation des maîtres de Versailles, il est l’auteur de Les alpinistes en France, 1870-1960 (L’Harmattan, 2000).

DANIELE JALLA
Historien, très attaché à l’histoire orale, il fut longtemps chargé des questions culturelles et historiques pour la région italienne du Piémont. Aujourd’hui directeur adjoint des services culturels de la ville de Turin pour les musées, il enseigne également la muséographie à l’université de Turin et collabore à plusieurs revues du domaine alpin dont l’édition italienne de L’Alpe.

CLAUDE MACHEREL
Ethnographe, écrivain et photographe, ce Fribourgeois d’origine vit à Paris où il est chargé de mission au CNRS. Il a publié livres et articles sur le Lötschental, la symbolique du pain, l’identité et les noms personnels, le christianisme ou encore Pierro della Francesca.

XAVIER MURILLO
Journaliste et photographe, collaborateur de Parapente magazine, il vole depuis quinze ans et a sillonné les cieux alpins dans tous les sens. Il est également l’auteur de La folle histoire du parapente (Glénat) et de Parapente (Hachette).

INGRID RUNGGALDIER
Née à Bolzano, fille d’un guide fondateur du secours alpin du Val Gardena, elle est passionnée d’alpinisme depuis toujours. Traductrice (elle a notamment traduit des textes anglais en ladin), réalisatrice d’émissions pour la radio et la télévision, elle est l’auteur d’articles et d’essais, surtout sur l’alpinisme, l’émancipation féminine et les minorités linguistiques.

RENE SIESTRUNCK
Sociologue et écrivain, il a signé plusieurs ouvrages dont Voyageurs de la Clarée (Le Tournefeuille, 1999), Venus d’ailleurs. Jalons pour l’histoire de l’immigration en Briançonnais et Contes de la lune rousse (2001 et 2002, éditions Transhumances).

LESLIE STEPHEN
Intellectuel, professeur, journaliste et voyageur, l’écrivain britannique Leslie Stephen (qui est par ailleurs le père de Virginia Woolf) a découvert les Alpes en 1855, à l’âge de vingt-trois ans. Séduit, il y reviendra presque chaque année pour assouvir «  une espèce de faim pour les montagnes«  , réalisant, à l’instar d’autres Britanniques, nombre de grandes ascensions dont une jolie pléiade de premières.

ALICE TRAVERS
Etudiante en histoire contemporaine et en anthropologie, elle est l’auteur de Politique et représentations de la montagne sous Vichy. La montagne éducatrice, 1940-1944 (L’Harmattan, 2000). Passionnée par tous les aspects de la montagne, elle poursuit ses recherches sur ses représentations dans d’autres cultures, notamment tibétaine.

GUILLAUME VALLOT
Après avoir découvert la montagne comme doctorant à l’Institut de géographie alpine et oeuvré en tant que moniteur d’escalade et de canyon, il est aujourd’hui journaliste et photographe au magazine Vertical (Glénat Presse) pour lequel il vient de gravir l’Everest.

GARTH WILLIS
Diplômé en sciences politiques et en éducation, cet Américain fréquente assidûment le Kirghizstan depuis 1995. Il a réalisé de nombreuses ascensions dans la région et fondé en 2000, à Bichkek, l’organisation à but non lucratif Alpine Fund, destinée à emmener en montagne de jeunes Kirghizes en difficulté.

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).