L'Alpe

L’Alpe 56 : Au bon lait des alpages

Feuilleter le numéro 56 de L’Alpe

(cliquez sur les flêches)


ENQUÊTE

Label et la bête

Lait de montagne, un produit au-dessus de tout soupçon ? Pas si sûr ! Face à la disparition prochaine des fameux quotas européens, le signe de provenance cache une course à la part de marché entre éleveurs laitiers et grande distribution. Sans pour autant garantir une qualité particulière à un or blanc qui, bien souvent, n’est même plus «  des alpages ». Par Gilles Luneau, grand reporter.

Un nuage de lait (des Alpes) sur la Riviera

Sous l’alpage, la plage ! À la Belle Époque, pour mieux séduire les touristes anglais, on invente des Alpes niçoises : une ferme suisse à deux kilomètres des plages de la Côte d’Azur et un chalet où l’on trait les vaches. Un mariage de la mer et de la montagne où le lait ne fait pas seulement de la figuration… Par Jean-Loup Fontana, conservateur départemental du patrimoine au conseil général des Alpes-Maritimes.

Il faut com-mu-ni-quer

La petite bergère suisse est une figure idyllique pour donner une image de rêve aux productions laitières… Heidi, nom magique évocateur d’alpages fleuris où gambadent chèvres et enfants. Un paradis alpin où l’on vit d’air pur, de fromage et de lait giclant du pis et que l’industrie utilise aujourd’hui massivement. Par Gilles Fumey, géographe de l’alimentation à l’université de la Sorbonne à Paris.

BELLES FEUILLES

Mystérieuse alchimie

La palette goûteuse des fromages de montagne doit tout à la flore. Celle, colorée, de l’alpage et celle, plus discrète, du lait. Entre l’une et l’autre, s’opère une transmutation dont les vaches conservent le secret… Et dont seul le lait cru révèle toutes les nuances. Extrait en forme de plaidoyer pour la biodiversité bactérienne ! Par Henri Pelletier, journaliste.

PORTFOLIO

Fromages suisses : une galerie de portraits

Galerie singulière que cette série de portraits de Fabian Scheffold ! Chacun ouvre un chapitre d’un remarquable ouvrage consacré aux productions helvétiques au lait cru. Où l’on voit que le photographe comme ses modèles, femmes et hommes qui nous mitonnent amoureusement ces merveilles, se sont amusés comme des p’tits fous ! Par Rolf Beeler, maître fromager.

Crème double, Rivella et colostrum

Le patrimoine culinaire suisse fait la part belle aux produits laitiers et aux recettes locales qui en découlent. Mais à côté des incontournables spécialités fromagères, un triptyque plus discret esquisse le portrait d’une Suisse qui n’a jamais oublié que, dans le lait, tout est bon. Morceaux choisis et commentés par Stéphane Boisseaux, chef du projet de l’inventaire du patrimoine culinaire suisse.

Fleuris ton beurre !

Crémeuse et dorée, la motte de beurre frais se prête à toutes les fantaisies décoratives. Des générations de montagnards ont ainsi laissé libre cours à leur créativité, comme en témoignent plaques, rouleaux et moules en bois finement sculptés. Un bel exemple d’art populaire alpin. Par Jacques Chatelain, ébéniste, spécialiste du patrimoine mobilier alpin.

Hier, sur l’alpage valdôtain

L’herbe, la vache, le lait : une trilogie qui a longtemps gouverné le quotidien des gens de l’alpe, notamment dans le val d’Aoste. Un ouvrage passionnant, La vie dans les alpages valdôtains, fait revivre cette civilisation pastorale par la voix de ses derniers témoins. Extraits lactés. Par Alexis Bétemps, linguiste, président du centre d’études franco-provençales de Saint-Nicolas (Aoste, Italie).

J’aime pas le lait caillé  !

Durant son enfance, l’auteur fut envoyé maintes fois en séjour dans le massif du Vercors, pour se refaire une santé. C’était au début des années 1960. Il en a conservé quelques durables bleus à l’âme… et une détestation farouche du lait caillé. Par Jean-Louis Roux, journaliste spécialisé dans la critique littéraire et la critique d’art.

RÉÉDITION

Boire du petit-lait (et s’y baigner !)

Bon pour la santé, le petit-lait ? Bien connues des bergers, ses vertus sont exploitées au XIXe siècle dans des centres de cures en Suisse. On le boit en général, tout chaud descendu de l’alpage voisin, mais il est aussi prescrit en bains. En France, le docteur Nièpce, inspecteur des eaux thermales d’Allevard, en Isère, va être le pionnier de cette méthode.

PRATIQUE

Des voies lactées dans les alpages

Petite sélection de quelques balades alpines (et néanmoins gourmandes) au fil de circuits qui vont à la rencontre des producteurs de lait. Par Anne et Jérôme Renac, Agnès Couzy et Yann Teissier du Cros.

& AUSSI

EXPOSITION

Cœurs d’ouvriers

Bernard Ciancia croque les ouvriers des Alpes comme le grand photojournaliste Robert Capa : au plus près ! Le Musée dauphinois lui consacre, dans son cloître, un bel et grand accrochage tout de métal qui inaugure un cycle d’expositions dédiées à la photographie. Par Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe.

BD

Les repérages alpins de Cosey

Jonathan, vous connaissez ? Ce héros solitaire est entraîné par le dessinateur suisse dans une itinérance sans fin, depuis les Alpes jusqu’en Himalaya. Des aventures en partie nées d’images de voyages métamorphosées par l’imagination de l’artiste. À la Médiathèque Valais-Martigny, une exposition met en scène ces poétiques résonances. Par Anne Michellod, bibliothécaire scientifique à la Médiathèque Valais-Martigny (Suisse).

DÉBAT

Des chercheurs au prétoire

Une amende de 20 000 euros pour diffamation ! Trois enseignants-chercheurs ont été récemment condamnés pour leur analyse de la mouvance régionaliste savoyarde. Jugement plus tard cassé en appel, mais pour vice de forme. Sur le fond, les scientifiques pourront-ils, demain, continuer à chercher et à publier ? L’analyse de deux autres chercheurs : Bruno Berthier, maître de conférences en histoire du droit et des institutions à l’université de Savoie et Frédéric Caille, maître de conférences en science politique à l’université de Savoie.

Le voyage en Russie d’une jeune Savoyarde

Aventure rocambolesque que celle de Léonie Dubassat : Faverges-Vladivostok et retour avec, à son bras, un mari violoniste et photographe qui, durant des décennies, croquera le portrait de ses nouveaux voisins alpins. Une belle histoire d’amour sur laquelle a enquêté Pascal Lemaître, un autre photographe, dénicheur de talents. Action…

Les actus de L’Alpe

Rencontres, livres, expositions, forum

Toute l’actualité culturelle de l’Europe alpine, de Nice à Vienne et de Genève à Ljubljana    : rencontres, beaux livres, colloques, musées, expositions, gastronomie, cinéma, courrier des lecteurs, etc. Ces pages fourmillent de nouvelles  !

Un commentaire pour “L’Alpe 56 : Au bon lait des alpages”

  1. GASTON dit :

    A quand la version numérique ???

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).