L'Alpe

L’Alpe 81 : Plein sud, des Écrins à la Méditerranée

Feuilleter le numéro 81 de L’Alpe

(cliquez sur les flêches)


À la une : avec ce magnifique portrait en bleus du mont Viso (3 841 mètres), dans le parc naturel régional du Queyras (Hautes-Alpes), le photographe Bertrand Bodin signe sa troisième une (un record !) pour L’Alpe, après celle du premier numéro de la revue en 1998 ainsi que la couverture de notre numéro 61 consacré au parc national des Écrins. En vignettes : relevé à la cire sur papier d’une gravure rupestre protohistorique de la vallée des Merveilles, dans le Mercantour (Alpes-Maritimes) par Clarence Bicknell (cliché : Jean-Loup Fontana) et transhumance à Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) ; la petite Albane veille à la bonne marche du troupeau (photo : Emmanuel Breteau).

Le dossier

Maralpins, Basalpins et Hautalpins… 

Ces appellations ne datent que de la Révolution. Elles suggèrent l’existence de populations distinctes, étagées, mais rassemblées dans une même appartenance alpine. Au-delà de considérations administratives, permettent-elles pourtant de distinguer celles et ceux qu’elles désignent, des autres habitants des Alpes ? Réponses en demi-teintes… Par Jean-Claude Duclos, directeur du Musée dauphinois jusqu’en 2011, concepteur de musées et d’expositions.

Terre de passage

Région frontalière très convoitée, hier voisine de la Maison de Savoie, aujourd’hui de l’Italie et de Monaco, les Alpes du Sud ont vu les limites de leur territoire fluctuer au gré des guerres et des traités de paix. L’histoire mouvante des frontières et des migrations a façonné les identités de ce territoire mosaïque, à l’imaginaire complexe. Plus que jamais la question de l’accueil des migrants est d’actualité. Par Yvan Gastaut, docteur en histoire et maître de conférence à l’université de Nice.

L’ANNIVERSAIRE

Les merveilles de Clarence Bicknell

Cet érudit anglais, humaniste et amoureux des Alpes du Sud, a été le premier à étudier avec rigueur les fabuleuses gravures rupestres protohistoriques de la vallée des Merveilles dans le Mercantour. On célèbre cet été le centenaire de sa disparition en 1918. Par Jean-Loup Fontana, conservateur en chef du patrimoine.

Le Queyras, archétype de l’alpe 

Paradis de l’ethnologie alpine  ? À l’instar du Valais pour la Suisse ou du Tyrol pour l’Autriche, le Queyras a été promu au rang des territoires représentatifs, sinon emblématiques, des cultures alpines. Avec le risque inhérent du cliché, de la caricature, voire du travestissement. Et pour conséquence une patrimonialisation pour le moins excessive et souvent déroutante pour sa population. Par Jean Guibal, conservateur en chef du patrimoine et directeur éditorial de L’Alpe.

Entrer en montagne avec Giono

Ici, je suis chez moi  : on a fait de Giono le chantre de la Provence alors qu’il a bien davantage écrit et réécrit la montagne. C’est là, à l’intérieur d’un cloître de rochers et de torrents, qu’il se sentait chez lui. Les hauteurs vers lesquelles nous guide le «  voyageur immobile  » ont peu à voir avec la géographie. Ce sont des montagnes rêvées. Un monde à inventer. Par Jacques Le Gall, maître de conférences en littérature française à l’université de Pau et des pays de l’Adour.

PORTFOLIO

Gueules d’alpages

Patrick Domeyne est un photojournaliste. Un vrai. Blanchi sous le harnais de l’exigeante école de la presse quotidienne régionale. Quand il ne croque pas cyclistes du Tour de France, grimpeurs en falaises ou musiciens en tournées, il se fait portraitiste du monde animal. Un jardin secret qui a une sacrée gueule ! Par Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe. Lire le texte intégral…

Jeux d’été, jeux d’hiver

Le développement touristique des Alpes du Sud a connu plusieurs saisons. À l’attractivité des premières stations climatiques de la côte méditerranéenne et des sommets conquis par les pionniers de l’alpinisme a succédé l’appel de l’or blanc. La diversification actuelle des pratiques ouvre une nouvelle ère, accélérée par le changement climatique. Celle du post-tourisme  ? Par Émeline Hatt, enseignant-chercheur en aménagement et urbanisme à l’université d’Aix-Marseille.

Ne pas perdre le sud  !

Des routes faites patrimoine  ? Dès sa naissance, le tourisme a transformé leur statut. Elles sont devenues un enjeu dans les politiques d’aménagement d’un territoire et la construction de son image. Route Napoléon, route des Grandes Alpes, Grande traversée des Alpes, Via Alta  : dense est le maillage des itinéraires à forte valeur ajoutée dans les Alpes du Sud. Retour sur la construction de ce réseau et ses évolutions les plus récentes. Par Xavier Bernier, professeur en géographie à Paris Sorbonne Université.

Sentinelles de nature  ?

La perception des parcs, après une genèse souvent conflictuelle dans les années 1970, a évolué favorablement avec la montée en puissance des questions environnementales dans la société. Jusqu’à faire émerger, dans les Alpes du Sud plus qu’ailleurs, une nouvelle relation à la montagne  ? Par Xavier Fribourg, chef de service territorial au parc national du Mercantour.

PRATIQUE

Un patrimoine séduisant

Le meilleur moyen de le découvrir ? Traverser les villages, souvent perchés, toujours saisissants de beauté et de caractère, de ces terres alpines. Ici un marché coloré, une fête de la transhumance, là des granges de bois, un pèlerinage dans un sanctuaire, là encore un festival de musique… Suivez le guide ! Par Caroline Audibert, journaliste attentive aux relations entre les hommes et leur environnement.

La grande tablée

Gourmande cette balade qui traverse à saute-plats les différents pays des Alpes du Sud. De table en table on passe du nord au sud d’une cuisine au beurre et saindoux à celle à l’huile d’olive, du lait de vache au lait de chèvre, de préparations savantes sans ou avec tomates. Des ravioles haut-alpines aux mets provençaux généreux en aromates, c’est une palette de saveurs et d’odeurs haute en couleurs qui se dégage. Par Henri Pelletier, Journaliste indépendant et amoureux dépendant des bonnes choses.

Les actus de L’Alpe

Rencontres, livres, expositions

Toute l’actualité culturelle de l’Europe alpine, de Nice à Vienne et de Genève à Ljubljana : rencontres, beaux livres, colloques, musées, expositions, gastronomie, cinéma, etc. Ces pages fourmillent de nouvelles.

 

* *
*

 

NOUVEAU :
NOS NUMÉROS ÉPUISÉS DORÉNAVANT DISPONIBLES EN VERSION NUMÉRIQUE.
CLIQUEZ ICI…

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).