L'Alpe

L’Alpe 87 : Saint-Gervais, un hiver au Mont-Blanc

Feuilleter le numéro 87 de L’Alpe

(cliquez sur les flèches)


À la une : affiche délicieusement art déco signée Roger Broders (1883-1953), faisant la promotion du chemin de fer du Mont-Blanc, « Sports d’hiver au col de Voza par Saint-Gervais ». Vers 1930. Collection bibliothèque Forney, ville de Paris. Agence Roger-Viollet. Adagp, Paris 2019.

LE DOSSIER

L’ANTI-STATION INTÉGRÉE

Thermes, sports d’hiver, tourisme estival  : sur quoi miser  ? Depuis 1806, date de création des bains, Saint-Gervais a diversifié son offre touristique à son rythme propre, profitant de sa situation géographique exceptionnelle. Aux antipodes des stations intégrées, sorties ex nihilo du plan Neige des années 1960, la Haut-Savoyarde ne s’apparente-t-elle pas plutôt à certaines stations suisses ou autrichiennes  ? Panorama complet de son histoire touristique. Par Rémy Knafou, professeur émérite de géographie, université Paris 1- Panthéon-Sorbonne.

DANS LE SECRET DES ŒUVRIERS BÂTISSEURS

Le patrimoine baroque des xviie et xviiie siècles a marqué d’une empreinte indélébile le paysage de la montagne, donnant une profonde unité à cet arc alpin, véritable colonne vertébrale du continent européen. À Saint-Gervais, une récente campagne de restauration des nombreuses églises et chapelles leur a redonné leur esprit d’origine. Par Jean-François Grange-Chavanis, architecte en chef des monuments historiques (honoraire).

LE PORTRAIT

PHILIPPE JOUTARD : D’UNE ALPE À L’AUTRE

L’historien des Camisards s’est fait le chantre de l’histoire orale. Le premier, il a convenu que la mémoire collective, telle que transmise oralement dans les familles ou dans de petites communautés, si elle est traitée avec rigueur, peut enrichir notablement la connaissance de faits, même à trois cents ans de distance. Philippe Joutard est ainsi devenu, sans trop le vouloir, le chef de file de l’histoire orale à la française. Avant de retrouver une vieille passion pour la montagne. Par Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

LE GRAND ENTRETIEN

IMAGINAIRES DE LA HAUTE MONTAGNE

La municipalité de Saint-Gervais a obtenu en 2018 un arrêté du préfet de la Haute-Savoie par lequel le nombre des candidats à l’ascension du mont Blanc, par la voie dite « royale », était limité à 120 par jour (soit le nombre de places au refuge du Goûter). On estime à 20 000 par an, le nombre des visiteurs du plus haut sommet d’Europe. Curieuse destinée pour une montagne qui fut longtemps maudite et ignorée. Retour sur les imaginaires de la haute montagne avec Philippe Joutard, qui avait publié, lors du bicentenaire de la conquête, son Invention du mont Blanc. Propos recueillis par Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

VOIE ROYALE POUR LES GUIDES

L’histoire de la compagnie des guides de Saint-Gervais est étroitement liée à l’exploration du massif du Mont-Blanc et à la rivalité avec les communes voisines. Fondée en 1864, elle est la deuxième institution de guides de haute montagne en France. Avec quelques singularités qui la distinguent de ses voisines. Par Julien Pelloux, guide de haute montagne et historien.

UN DÉSIR NOMMÉ TRAMWAY

Fortifiée par près de cent ans d’activité thermale, Saint-Gervais se lance, à la fin du XIXe siècle, dans la « conquête industrielle des cimes » et s’impose comme laboratoire de l’ascension mécanique du toit de l’Europe. Aujourd’hui, après un siècle d’épopée et de ténacité, le département de la Haute-Savoie et les Saint-Gervolains prolongent leur « tramway du mont Blanc » jusqu’au glacier de Bionnassay. Ils consolident ainsi le record français d’altitude à 2 400 mètres pour un train à crémaillère. Par Pierre-Louis Roy, spécialiste de l’histoire du tourisme dans les Alpes.

VILLÉGIATURES ET ARCHITECTURES

L’architecture des hôtels et palaces de Saint-Gervais recèle des trésors d’imagination. Une richesse qui doit tout à l’essor du tourisme dans le village au tournant des xixe et xxe siècles. Mais aussi à l’ouverture d’esprit et à la curiosité de ses acteurs. Par Jean-Loup Fontana, conservateur en chef du patrimoine.

PORTFOLIO : ARTISTES EN RÉSIDENCE

La maison forte de Hautetour, en plein coeur du village de Saint-Gervais, accueille depuis plusieurs années des créateurs contemporains. Par Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe et Emma Legrand, directrice de la culture et du patrimoine de Saint-Gervais.

PRATIQUE

ARTISANS DE SAINT-GERVAIS

Des pages pratiques, amoureusement mitonnées sur le terrain par notre journaliste et photographe Caroline Audibert, pour découvrir savoirs, savoir-faire et bons produits de la région.

BELLES FEUILLES

MARCHER DANS LA BEAUTÉ

Lancé par Roger Frison-Roche dans les années 1950, le tour du Mont-Blanc est devenu un trek reconnu que l’on parcourt malheureusement de plus en plus vite. Reprendre le pas du promeneur, l’œil curieux et les pinceaux dans le sac, permet de pénétrer un jardin parmi les plus beaux du monde, regorgeant d’histoires, de panoramas et de senteurs. Par Hervé Frumy, directeur artistique de L’Alpe.

LA BELLE SANTÉ

Ces eaux qui soignent, ces eaux qui guérissent, ces eaux qui apaisent. Depuis l’époque romaine, leurs vertus curatives et relaxantes sont mises en valeur. Deux millénaires plus tard, ce précieux liquide est devenu un argument marketing dans nos sociétés qui valorisent la beauté des corps et les produits naturels bons pour la santé. Dans l’air du temps, les thermes de Saint-Gervais lancent une nouvelle gamme de cosmétiques en s’adossant sur leur histoire vieille de deux siècles et l’effet «  Mont-Blanc  » de leur eau. Par Anne-Marie Granet-Abisset, professeur d’histoire contemporaine à l’université Grenoble Alpes.

LES ACTUS DE L’ALPE

EXPOSITIONS, RENCONTRES, LIVRES…

Toute l’actualité culturelle de l’Europe alpine, de Nice à Vienne et de Genève à Ljubljana : rencontres, beaux livres, colloques, musées, expositions, gastronomie, cinéma, courrier des lecteurs, etc. Ces pages fourmillent de nouvelles !

(pour toute question plus personnelle nécessitant une réponse de la rédaction, merci de cliquer plutôt sur le lien "Contacts" situé dans le bandeau bleu en haut de page).

L’Alpe 87
Saint-Gervais, un hiver au Mont-Blanc


Pour la France 18.00 
Ajouter au panier

Pour l'Europe 21.00 
Ajouter au panier